• Abeille mellifère

    Arthropoda > Insecta > Hymenoptera > Apidae

    L’Abeille mellifère - Apis mellifera

    Depuis 40 millions d’années, l’abeille mellifère accomplit un travail laborieux selon le même système d’organisation. Ce n’est qu’en 2014 que de nouvelles découvertes ont été faites sur ses origines. Originaire d’Asie, l’abeille se serait propagée en Europe et en Afrique il y a 300 000 ans.

    Aujourd’hui, l’abeille mellifère apis mellifera est la seule espèce vivant sous nos climats tempérés. Depuis des milliers d’années, l’abeille mellifère est étroitement associée à la vie des hommes. Avec la sédentarisation des abeilles, l’apiculture s’est développée à proximité des habitations. A l’époque, le miel était déjà une denrée très recherchée. Egyptiens, Grecs ou Romains, tous reconnaissaient la valeur de l’abeille mellifère, vénéraient et hébergeaient ce petit animal.

    Aujourd’hui, les abeilles mellifères sont menacées. Partout dans le monde, les populations d’abeilles sont en très forte diminution. La disparition des abeilles préoccupe également les spécialistes en Suisse. Inquiets, les écologistes, les scientifiques et les apiculteurs cherchent comment renverser la tendance. En effet, si l’abeille peut être importée, il n’en va pas de même pour la pollinisation. La pollinisation par les abeilles ne doit pas être considérée comme un service gratuit, mais comme un service dans lequel il faut investir pour les protéger et les conserver.

    En effet, elle pollinise près de 80 % des plantes utiles ou sauvages (des fraises aux trèfles en passant par les framboises). Grâce à la pollinisation, nous disposons d’une grande variété de denrées alimentaires. Selon des observations réalisées sur 100 espèces végétales qui assurent plus de 90 % de l’alimentation humaine, 71 sont pollinisées par des abeilles.

    L’abeille mellifère est indispensable à la vie humaine et pourtant, l’espèce est menacée depuis des années. C’est pourquoi nous devons tout mettre en œuvre pour la protéger, la préserver et lui permettre de continuer d’accomplir son travail fascinant et primordial.

    - A travers le monde, les abeilles représentent une valeur ajoutée d’environ 265 milliards d’euros.
    - La pollinisation des cultures par les abeilles augmente non seulement le rendement, mais améliore également la qualité des fruits. L’exemple des fraises: la valeur économique est d’environ 54 % plus élevée que pour les fraises autofécondées. Rien que pour les fraises vendues dans l’UE, la valeur de la pollinisation par les abeilles est estimée à plus d’1 milliard d’euros par an. Les fraises pollinisées par les abeilles sont plus lourdes, présentent moins de défauts et se vendent plus cher.
    - Des plantes comme le cacao, la vanille ou les fruits de la passion dépendent à 100 % de la pollinisation par les abeilles.
    - Pour les fruits à noyau ou à pépins, la pollinisation par les insectes permet d’augmenter le rendement de 40 %.

    Une ruche est majoritairement composée d’ouvrières, sans lesquelles ni la reine, ni les faux bourdons ne pourraient exister. Plus petites que la reine, ces abeilles infécondes sont nourries au début avec de la gelée royale puis avec du miel, du nectar ou des pollens et un peu d’eau. Au bout de 21 jours, l’abeille ouvrière quitte la cellule de cire avec un dard venimeux doté de petits ardillons qui lui sert à se défendre. Fidèle à sa réputation d’ouvrière, elle est prête à travailler jusqu’à l’épuisement ! En été, durant les six semaines de sa courte vie – l’hiver étant plus calme, elle vit plus longtemps (en fonction de son âge, elle assume quasiment l’ensemble des tâches importantes dans la ruche).

    Durant les trois premières semaines de sa vie, l’abeille mellifère ne sort pas de la ruche, elle nettoie les cellules, recueille le nectar et le pollen des butineuses, en nourrit les anciennes et nouvelles larves, construit de nouvelles cellules de cire, régule la température et le taux d’humidité dans la ruche, puis elle monte la garde à l’entrée de la ruche. Parvenue à la moitié de sa vie, l’abeille sort de la ruche et devient principalement butineuse. Elle part à la recherche de nectar, de pollen et d’eau dans les environs et rapporte aux abeilles restées à la maison de quoi se nourrir et se délecter.

     

    « Chouette, c'est jour de douche !Parade nuptiale »

  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Mai à 02:01

    Quelles magnifiques macros avec tous les détails de ces abeilles. Il faut protéger ces petites bêtes. Bonne journée Pascale.

    2
    Lundi 16 Mai à 03:36

    An incredible series of photos showcasing your impeccable clarity! It is alarming that the honey bees are disappearing at shocking rates. Thank you for the background information you provided.

    3
    Lundi 16 Mai à 05:51
    CathyRose

    Merci pour toutes tes explications Pascale, j'ai appris plein de choses grâce à toi !
    Le tout accompagné de magnifiques photos, je me suis vraiment réglée !
    Bon retour, je suis heureuse de te retrouver.
    Belle semaine, bisous.
    Cathy

    4
    Lundi 16 Mai à 07:41

    Chouette, tu es revenue ! bonjour Pascale, les insectes sont bien présents maintenant, quel plaisir de les observer et de les photographier. A travers ta jolie série, on voit bien les détails mais aussi la manière dont l'abeille s'enfonce dans les fleurs. J'ai beaucoup apprécié, merci. Belle semaine, bise.

    5
    Lundi 16 Mai à 07:42
    Claudine/canelle

    Passionnant de te lire Pascale 

    Tes photos sont elles aussi très belles 

    Merci à toi

    Bises

    6
    Lundi 16 Mai à 07:56

    Ton article est très beau et nous fait réfléchir.

    Chez nous il pleut et c'est très bien.

    Bonne journée Pascale.

    7
    Lundi 16 Mai à 08:21

    Tes photos sont superbes. Elle se gavent ces jolies abeilles et elles sont tellement indispensables à la biodiversité.

    Je te souhaite une très belle journée.

    bises

    8
    Lundi 16 Mai à 08:34
    Philippe Bullot

    Bonjour Pascale. Tes photos sont très belles. J'ai des amis apiculteurs, certains ont parfois des pertes importantes. Le varroa n'est pas le seul responsable, le 1er d'entre eux est bien, c'est l'homme, nous, hélas !

      • Mardi 17 Mai à 07:09

        Coucou Philippe,
        En effet, comme le Frelon asiatique, Varroa destructor est aussi originaire d'Asie et si cet acarien parasite ne pose pas de problème à l'Abeille asiatique Apis cerana qui y résiste, en revanche, l'abeille domestique européenne Apis mellifera n'y résiste pas. 
        En plus des activités destructrices humaines, elles ont bien du mal nos petites Abeilles ;-(
        Bonne journée.

    9
    Lundi 16 Mai à 09:11
    PascalXLD

    Magnifique série

     

    Bonne journée

    10
    Lundi 16 Mai à 09:23

    Magnifiques photos servies par un piqué au sommet et un magnifique bokeh.Que dire de plus, les abeilles sont des auxiliaires tellement précieuses que je m'étonne toujours de la légèreté des agriculteurs qui utilisent des produits qu'ils appellent pudiquement phyto sanitaires pour ne pas faire peur. Mais l'économie de marché fait que le rendement à court terme et le profit l'emporte sur l'intérêt futur. Les abeilles n'avaient pas besoin de cette menace car elle fait face du fait de l'activité humaine à des prédateurs comme le frelon asiatique ou encore le redoutable varroa (venu d'Asie par croisement de souches) qui épuise les colonies. Pour compléter, il reste aussi dans les environnements préservés une multitude d'insectes pollinisateurs qui font discrètement le travail ainsi que le rustique bourdon. Tout ces insectes sont des contributeurs à la biodiversité. Merci pour ce bel article bien documenté. Belle journée.

      • Mardi 17 Mai à 07:17

        Merci Sergio, c'est gentil.
        Les Mouches font aussi leur travail de pollinisation, mais ce sont des mal aimées à tort (même si je reconnais qu'elles sont parfois agaçantes). 
        Pour Varroa destructor qui s'attaque aussi bien aux larves qu'aux adultes, nos Abeilles n'y résistent pas si l'Abeille asiatique elle y résiste.
        Eh oui, on sait pour les dégâts des pesticides, mais on continue de les utiliser. Comme pour beaucoup de sujets, on agira réellement quand il sera trop tard. Je me demande souvent ou se trouve la raison et l'intelligence humaine ;-(
        Bonne journée

    11
    Lundi 16 Mai à 09:24
    Denise

    Coucou Pascale,

    Quelle merveille, tes photos sont de toute beauté et j'ai lu avec grand intérêt toutes tes explications. C'est passionnant. Oui, il faut protéger cette superbe variété.

    J'aime beaucoup celles sur les fleurs roses.

    Gros bisous et agréable lundi ♥

    12
    Lundi 16 Mai à 09:53

    Bonjour Pascale,

    Je suis très intrigué par la seconde. Elle parvenait encore à voler ?

    Bonne journée.

      • Mardi 17 Mai à 07:20

        Coucou Géhèm,
        Oui, sans souci.
        Bonne journée

    13
    Lundi 16 Mai à 10:03

    Mooie close-up fotografie, mooie composities, scherpte en belichting.

    14
    Lundi 16 Mai à 10:45
    daniel

    Sauvons les abeilles !!. Je sème des plantes méllifaires dans mon jardin !Tes photos sont très belles !

      • Mardi 17 Mai à 07:22

        Il est plus qu'urgent d'agir, même individuellement.
        Merci pour les photos.

    15
    Lundi 16 Mai à 10:56

    de bien jolies macros dans cette  série Pascale

     

    merci pour le partage de cette publication bien documentée

     

     bon début de semaine

    16
    Lundi 16 Mai à 11:04

    bonjour Pascale , merci pour les infos et tes macros magnifiques de ces abeilles et fleurs  ! un régal pour mes yeux  j'aime ++++++++  gros bisous  A+ 

    17
    Lundi 16 Mai à 11:21

    contente de te retrouver!! il est passionnant ton article , et les photos, woah! c'est la première fois que je vois les boules de pollen sur les patte d'une autre couleur que jaune, merci! gros bisous Pascale. cathy

      • Mardi 17 Mai à 07:23

        Merci Cathy, c'est gentil.
        Ce n'est pas si fréquent de voir une récolte d'un si joli rouge, mais tout dépend des fleurs sur lesquelles elles butinent.
        Bisous et bonne journée

    18
    Lundi 16 Mai à 11:23

    Coucou Pascale,

    Que de beaux clichés de ces abeilles butineuses qu'il faut certes préserver à tout prix car c'est notre vie qui en dépend.Merci aussi pour toutes les explications que tu apportes,cela nous est précieux.

    Bonne journée et des bises.

      • Mardi 17 Mai à 07:24

        Coucou Harmony,
        Pourtant on fait comme si ce n'était pas si grave...
        Merci à toi.
        Bises et bonne journée

    19
    Lundi 16 Mai à 11:26

    Bonjour Pascale,

    Superbe article .Ces abeilles aux corbeilles bien remplies sont touchantes ;et quel éclat , quelle précision dans tes photos !

    Les chiffres que tu donnes sont édifiants quant à leur utilité et devraient convertir à leur cause ceux qui sont imperméable à l'idée de biodiversité à protéger -et à restaurer .

    Chez moi cette année , je suis stupéfaite de voir ma longue haie de pyracanthas en fleurs presque déserte. Juste quelques cétoines qui ne pensent pas à s'accoupler comme les autres années , et quelques abeilles .Les coléoptères qui la fréquentaient sont absents . Juste un seul et malheureux cerambix .

    Je me demande ce que les oiseaux peuvent bien trouver pour se nourrir : ils sont toujours aussi friands de boules de graisse alors que les autres années , ils les avaient délaissées depuis longtemps  et viennent encore picorer des graines  .J'y ai même vu LE pic vert ,  une pie et une huppe ...

    A bientôit !

      • Mardi 17 Mai à 07:32

        Coucou Sophie,
        Merci à toi.
        Tout le monde devrait se sentir concerné, et pourtant...
        Ce que tu dis est en effet très inquiétant. En connais-tu la cause ? Les cultures avoisinantes peut-être et peu d'éthique pour préserver ce petit peuple pourtant vital à la survie ?
        J'ai arrêté le nourrissage des oiseaux fin avril très progressivement, mais chez moi, pas de souci pour eux avec les friches et les fruitiers qui attirent beaucoup les insectes. Quand les miens étaient en fleurs, les abeilles étaient tellement nombreuses que j'avais l'impression d'avoir des ruches sur le terrain. A présent, elles sont dans la friche derrière chez moi.
        C'est assez fou en effet de voir Pic Vert, Pie et Huppe aux mangeoires !
        Bonne journée


    20
    Lundi 16 Mai à 11:28

    Mais oui ! toujours la même et excellente qualité des photographies. Bien amicalement. Marcel.

    21
    Lundi 16 Mai à 12:10

    Article très intéressante sur cette petite abeille qui faut préserver si on veut continuer à protéger  son rôle de pollinisation et notre alimentation .... tes photos sont superbes des ces butineuses qui ont le nez dans les fleurs....Bonne semaine Pascale bise.

    22
    Lundi 16 Mai à 12:50

    bonjour Pascale

     

    une sacrée organisation comme dans le monde des fourmis. L'instinct de survie prime pas comme pour les hommes où l'argent domine

     

    bisous

     

      • Mardi 17 Mai à 07:35

        Coucou Francette,
        Oui en effet, sur ce point de leur organisation c'est assez semblable.
        Ah c'est certain, c'est très différent du mode de fonctionnement de l'espèce humaine.
        Bisous et bonne journée

    23
    Lundi 16 Mai à 13:02
    jeanmadis
    Je ne savais pas tout çà en détails, voilà une belle leçon de sciences naturelle. Merci pascale grâce à toi, je me sens un peu moins ignare. Cette série est particulièrement réussie, car tes images sont toutes plus belles et bien définies, les unes que les autres.
      • Mardi 17 Mai à 07:37

        Je trouve que la faune est bien plus intéressante que l'espèce humaine ;-)
        Merci pour les photos.
        Bonne journée

    24
    Lundi 16 Mai à 13:04

    Coucou Pascale, 
    Ton article est très complet. 
    On apprend beaucoup de choses sur les abeilles, il faut vraiment tout faire pour les garder en nombre et surtout en bonne santé.
    Je trouve tes macros très belles, sur la fleur jaune elle a des boules de pollen jaune, c'est superbe. 
    C'est plus rare de voir ces pattes couvertes d'un rouge couleur framboise, je pense que c'est inédit pour moi, j'apprécie d'autant plus ces clichés.
    Grossss bisoussss et bonne journée

      • Mardi 17 Mai à 07:38

        Coucou Martine,
        Merci c'est gentil.
        C'est vrai que la majorité tu temps c'est la couleur jaune orangé que l'on voit.
        BigBisousss et bonne journée

    25
    Lundi 16 Mai à 13:06

    Bonjour Pascale. Tes photos sont magnifiques et ne peuvent qu'inciter à les protéger. Bisous

    26
    Lundi 16 Mai à 14:04

    Bonjour Pascale

    Tes photos sont sublimes, j'aime tant voir si bien de près ces jolies abeilles qui bougent tout le temps tellement elles travaillent dans mes fleurs...

    Il faut faire attention de leur laisser les fleurs le plus longtemps possible, c'est pour cela que je refuse de faire des bouquets... 

    C'est inquiétant en effet de constater leur disparition progressive : dans ma pelouse il y a des boutons d'or et des pâquerettes... il y a déjà au moins trois ans que je ne vois plus ces petites butineuses chacune sur une fleur alors qu'avant il y en avait tant !

    Merci pour ce bel article qui raconte la vie si active de l'abeille... et tes belles photos qui nous les montrent de si près.

    Je te fais des bisous et je suis ravie de te retrouver après ta pause, jai bien pensé à toi.

    Am

     

      • Mardi 17 Mai à 07:41

        Coucou Anne-Marie,
        Chez moi elles sont encore très présentes, mais il est vrai qu'il y a très très peu de cultures à grande échelle dans mon coin, donc pas de pesticide. Mais oui, c'est vraiment inquiétant cette disparition de nos butineurs ;-(
        Merci à toi, c'est très gentil.
        Bisous et bonne journée

    27
    Lundi 16 Mai à 14:05
    chatou11
    Merci pour ce billet des plus intéressants Pascale et tes magnifiques photos l'illustrent tellement bien. Un nombre incalculable d'abeilles disparaissent chaque années ! C'est une vraie catastrophe ! Il faut tout faire pour les protéger. Bon début de semaine et bisous tout plein.
      • Mardi 17 Mai à 07:42

        Merci à toi Chatou.
        Oui, et pourtant, on retarde l'interdiction d'utiliser les produits destructeurs et polluants. Quelle légèreté de la part de dirigeants qui ne semble pas voir à quel point la présente des Abeilles est indispensable sur la planète.
        Gros bisous et bonne journée

    28
    Lundi 16 Mai à 14:45

    Qu'elle est belle cette abeille...

    Menacée... Il faut la protéger... Notre avenir en dépend...

    L'Homme est trop destructeur, pollueur...

    Pas de quoi rester optimiste... Hélas... 

    Bisous Pascale

      • Mardi 17 Mai à 07:44

        Merci pour les photos Béa.
        Pourtant d'une nature optimiste, j'ai cessé de l'être depuis longtemps concernant l'Homme et les dégâts dont il est responsable. Je crains que ce soit devenu irréversible ;-(
        Bisous et bonne journée

    29
    Lundi 16 Mai à 14:52

    Coucou Pascale,

    Heureuse de te retrouver.

    Merci pour ce billet qui d'une part à de fort jolies photos et d'autres parts des indications pointues permettant de connaître un peu plus ces abeilles.

    Je ne savais pas que la pollinisation  parles abeilles augmentait le rendement et la qualité des fruits.

    Je passe pas mal de temps à les observer chez-moi avec le thym en fleurs. Elles sont incroyables ces ouvrières. Bien-sûr, qu'il nous faut les préserver ..... mais avec ce monde de fou allons nous y arriver ?

    Je te souhaite un bel après-midi. Certainement pas mal de travail après votre vadrouille.

    Bisous et un de plus (car demain je vois que c'est la sainte Pascale)

      • Mardi 17 Mai à 07:53

        Coucou Élisa,
        Merci pour mon article.
        C'est bien pour cela que les apiculteurs lancent des alertes depuis si longtemps, elles sont vitales !
        Je ne suis pas très optimiste sur l'avenir car ce sont toujours les intérêts financiers qui priment et je ne crois pas que cela changera.
        Oh là, ne m'en parle pas, au jardin c'était la jungle quand nous sommes rentrés, et pendant notre absence, les rafales de vent ont fait tomber sur le terrain un Bouleau de la forêt se trouvant derrière notre terrain. Il était en mauvais état. Du coup, nous avons fait le tour et il y a aussi un Chêne liège qu'il va falloir couper car deux de ses branchent risquent aussi de tomber. Pas de quoi s'ennuyer donc.
        Bises et bonne journée à toi aussi et merci pour le bisou supplémentaire ;-)


    30
    Lundi 16 Mai à 15:05

    These close ups are stunning.  SUch clarity of details.  Friendship

    31
    Lundi 16 Mai à 15:12

    Ta série est très belle. Nos abeilles sont précieuses en effet mais hélas tant que dans les cultures, des pesticides et insecticides seront employés entre autres produits chimiques, elles seront en grand danger. D'ailleurs les apiculteurs parlent chaque année de la disparition des abeilles, de la réduction de la production, mais ils ne sont pas entendus ni par nos gouvernements, ni par l'Europe...Bon retour parmi nous, et un bon après-midi. Bisous

      • Mardi 17 Mai à 07:55

        Merci pour les photos Manou.
        Eh oui, les apiculteurs alertent, mais rien ne bouge vraiment. Quand se réagiront t'ils ?
        Bisous et bonne journée

    32
    Lundi 16 Mai à 15:18

    De nombreuses abeilles fréquentent les fleurs de notre jardin. C'est toujours un bonheur de les photographier. Tes photos sont splendides! Bonne journée.

    33
    Lundi 16 Mai à 17:07
    Bonjour, j'ignorais le nom exact que l'on donnait à cette abeille. C'est une espèce primordiale sur notre écosystème. Si elle venait à disparaître, la vie de tout être en dépendrait et aurait donc de lourdes conséquences. J'aime beaucoup les observer en train de butiner, sa vibration m'apaise. :) merci pour ce beau reportage, très bel article tant par les photos que les explications. Belle fin de journée
      • Mardi 17 Mai à 07:57

        Merci Théo, c'est gentil.
        Non seulement ce petit peuple des Abeilles est vital, mais en plus il est fascinant.
        Bonne journée

    34
    Lundi 16 Mai à 17:14

    BONJOUR

    Oui les Abeilles nous son bien utile pour nous

    en se moment elles adores mes fleurs du thym

    par contre pour la vanille !

    il faut les pollinisées a la main 

    La seule espèce d'abeille capable de polliniser la vanille ! (Mélipone)

    Il existe environ 500 espèces d’ abeilles  Mélipones  sans dard

    c'est se que j'ai appris a Madagascar ?

    c'est peut être faux ?

    bonne semaine bisous

      • Mardi 17 Mai à 08:00

        Il existe une espèce d'Abeille qui pollinise les fleurs de Vanille. Cette espèce d'Abeille (Mélipone) est la seule capable de polliniser les fleurs de vanilliers de manière naturelle. Du coup il est nécessaire de l'aider manuellement.
        Bisous et bonne journée Zette

    35
    Lundi 16 Mai à 17:33

    un magnifique article espérons que nos amies pourront être sauvées... gros bisous

    36
    Lundi 16 Mai à 17:45

    ah tes photos en gros plan sont fabuleuses, j'adore. elles sont tres belles ces ouvrières Bisous

    37
    Lundi 16 Mai à 18:19

    De belles abeilles en plein travail....le texte d'accompagnement est très intéressant.

    ici, peu d'insectes cette année, abeilles et bourdons se font rares...il faut dire qu'il fait tellement sec qu'il n'y a pas beaucoup de fleurs..

    Bonne soirée

      • Mardi 17 Mai à 08:03

        C'est fou, depuis quelques années, que ce soit pour les oiseaux où pour les insectes, je ne compte plus le nombre de personnes me disant qu'ils en voient de moins en moins. C'est effrayant !
        Bonne journée

    38
    Lundi 16 Mai à 18:20

    La série de photos est superbe et les explications très intéressantes, merci Pascale et très belle soirée!

    39
    Mo
    Lundi 16 Mai à 18:55
    Mo

    Bonjour Pascale,

    merci pour cet article si bien documenté sur les précieuses abeilles!

    Et si bien illustré aussi par tes photos.

    Bises.

    Bonne soirée,
    Mo

    40
    Lundi 16 Mai à 18:58

    C'est un bel hommage que tu rends à ces infatigables ouvrières. On les voit souvent en photo, mais tes explications fort bien détaillées me les feront regarder sous un jour nouveau. Je te souhaite une agréable soirée Pascale.

    41
    Elaine Hancock
    Mardi 17 Mai à 03:48

    Hello Pascale, 

    A magnificent series. The images of the bees are just spectacular. Very interesting information. Gorgeous color and detail in these pictures. These are superb images. 

    Have a nice day! 

    42
    Mardi 17 Mai à 07:28

    Vos photos sont très belles et rendant hommage aux abeilles, si importantes pour notre vie, bien que tant de gens l'ignorent, hélas. 

    Je vénère les abeilles. En ce moment, je les entends toute la journée dans le chèvrefeuille dans lequel elles s'ébattent avec joie.

    Bonne journée.

      • Mardi 17 Mai à 08:05

        Merci, c'est gentil.
        Comment est-il possible d'ignorer encore la danger de la disparition des abeilles. Ces gens vivent dans des grottes ????
        Chez moi aussi, elles se régalent et son nombreuses, pour mon plus grand plaisir.
        Bonne journée

    43
    Mardi 17 Mai à 09:21

    Pour ton retour, Pascale, tu nous gratifies de superbes images de ces travailleuses cahrgées de pollen.Mercii

    Et oui, ces petites bestioles, tellement utiles à l'environnement méritent beaucoup plus de considération , même si , et Dieu merci, beaucoup d'humains sont conscients de leur rôle environnemental.. Cela suffira-t-il ? Souhaitons le et espérons que la tendance s'inverse .

     

    belle semaine 

    44
    Mardi 17 Mai à 13:03

    Bonjour Pascale merci de nous offrir ces merveilleuses photos c'est vraiment un sublime partage j'aime énormément bonne journée Claudine Daniel

    45
    Mardi 17 Mai à 16:10

    Coucou Pascale et encore merci pour ta visite. Ben oui sans elles nous sommes foutus et l'éveil de ce désastre doit être fait le plus rapidement possible. Tes photos sont magistrales. J'essaye le plus possible de mettre des fleurs dans mon petit jardin de ville afin de les attirer. Gros bisous et à bientôt

    46
    Mardi 17 Mai à 17:42

    Bonjour Pascale, 

     Encore un reportage du plus grand intérêt. Des photos au top pour mieux connaître le travail des abeilles et de commentaires précis pour nous éclairer sur la réalité de ces ouvrières laborieuses.

    Bises. 

    47
    Mardi 17 Mai à 18:58
    Une fleur de Paris

    Bonsoir Pascale,

    De superbes clichés pour cette abeille. Toujours je me régale avec tes photos. 

    Bonne soirée, bises, Véronique

    48
    Mardi 17 Mai à 20:33

    Ces petites abeilles sont précieuses, et tes explications nous le démontrent, si besoin il y avait.
    Magnifiques photos, ces petites bêtes, leurs pattes pleines de pollen (sourire).
    Bonne soirée, Pascale. 

    49
    Jeudi 19 Mai à 14:51

    Ces petites abeilles mellifères ont bien besoin que l'on prenne soin d'elles car elles nous donnent tant, et comme tu le dis, nous avons besoin d'elles. Tes photos sont splendides. 

    50
    Jeudi 19 Mai à 21:26
    Andrée

    merci pour les photos ; je ne vois pas trop d'abeilles pour le moment ! des fourmis plutôt ...

    51
    Vendredi 20 Mai à 15:56

    Bonjour Pascale

    Superbes clichés à la netteté parfaite qui illustrent très bien ton texte qui alerte sur la pollution généralisée qui met en péril la survie de l'espèce et au-delà. 

    Bises savoyardes

    52
    maguy
    Lundi 23 Mai à 13:20

    Wouahhh !!! quelles belles macros sur ces abeilles , tes photos sont toutes superbes mais j'ai un gros coup de cœur pour la 4 ème et la 5 ème cool

    Bises et à très bientôt 

    Maguy

    53
    Lundi 23 Mai à 22:12
    Coucou Pascale. Comme tes photos sont belles et les trois dernières sont ravissantes ! J'adore. Gros bisous et bonne soirée.


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :