• Affligeants mensonges et observation des Sangliers.

     

     

    Coup de colère !


    Ce matin, j'ai entendu le président de la Fédération Nationale des Chasseurs, Willy Schraen, dans une interview défendant entre autres la chasse aux filets et à la glue, mais aussi donner des chiffres totalement erronés. En effet, il prétend que seulement 55% des Français rejettent la chasse. Ce chiffre est totalement faux. Dans la réalité et selon un sondage IPSO (ICI), seuls 19 % des Français restent favorables à la chasse et 84 % trouvent cette pratique dangereuse pour eux, cruelle pour les animaux, et faisant certes partie du patrimoine français, mais d’un autre âge.

    Une interview pleine de mensonges, des arguments à vomir, mais, je crains que malheureusement, notre gouvernement ne lève les récentes interdictions concernant ces pratiques ignobles dont les chasseurs
    revendiquent le plein droit malgré l'opposition grandement majoritaire.

    Selon un rapport de la commission européenne, 53 % des espèces d’oiseaux seraient dans un état de conservation défavorable dans les pays de l’Union entre 2013 et 2018. En cause, les activités agricoles, principales raisons du déclin des populations. Alors, certes, les chasseurs ne sont pas responsable de tout, mais faut-il vraiment qu'ils en rajoutent avec la faune aviaire en chassant les oiseaux, quels qu'ils soient, et qui plus est avec des pratiques cruelles pour manger des oiseaux de 45 à 50 grammes plumes et os compris ? 

    Si je peux encore comprendre qu'une régulation soit malheureusement devenue nécessaire concernant le Sanglier (et encore, si les chasseurs n'avaient pas pratiqué le nourrissage et même l'élevage de cette espèce, nous n'en serions pas arrivés là), il m'est impossible de comprendre que l'on puisse encore chasser les oiseaux.

     

     

    Je vis dans une région ou les Sangliers sont en grand surnombre et les raisons sont établies (élevage pour relâcher et
    agrainage), le Gard étant le département ayant la plus grande population. Ils circulent dans les villages et hameaux même en
    pleine journée, les compagnies traversent les villes, dévastent les jardins... et j'avoue que les dégâts qu'ils laissent après leur
    passage n'ont rien de très drôle. Exemple avec les containers poubelles qu'ils parviennent à faire sortir de leurs cabanons en
    cassant les chaînes, les font tomber, et éventrent et éparpillent le contenu des sacs. Ces animaux sont trop nombreux, affamés
    car en été la nature ne produit plus la nourriture nécessaire, et donc, forcément, ils se rabattent dans les endroits habités pour
    trouver de quoi survivre dans les vergers, potagers, cultures et... jardins privés.

    Cela dit, je suis émerveillée par leur intelligence et leur capacité à apprendre.

     Depuis le mois de juin et pendant plus de deux mois, Laurent et moi nous sommes "acharnés" sur nos clôtures et avons pesté
    devant les désastres qu'ils nous laissaient avant de parvenir à les empêcher de pénétrer sur notre terrain. Pour autant, nous
    considérons qu'il nous appartenait de faire le nécessaire pour retrouver notre tranquillité (ramasser les fruits tombés au sol
    chaque jour entre autres), car si nous avons fait le choix de vivre dans la nature, ils étaient là bien avant nous, et nous
    prenons beaucoup de plaisir à les observer chaque jour. 

    Que faire ? Entre un abattage systématique des animaux considérés par l'Homme comme étant "nuisibles" (comme le Renard),
    pratiquer une chasse d'extermination massive, avoir des pratiques cruelles et... arrêter totalement la chasse, il y a peut-être  un
    juste milieu à trouver. Pratiquer une régulation des espèces devenues envahissantes (les raisons sont là, quelles qu'elles soient,
    et à présent, il faut peut-être bien les prendre en considération) ; Arrêter les pratiques cruelles placées sous le drapeau régional
    des traditions ; Respecter scrupuleusement les espèces en danger et celles dont une régulation n'est absolument pas nécessaire ;
    Arrêter l'élevage et le nourrissage des espèces en surnombre ; Essayer de comprendre que les espèces classées nuisibles ont
    pourtant une place indéniable dans la biodiversité et l'équilibre de la nature.
    En outre aussi, respecter les non-chasseurs qui sont en droit eux aussi de profiter de la nature en toute sécurité lors de leurs jours
    de repos. Il doit bien exister un moyen de s'écouter, de se comprendre sans tenir compte de nos propres plaisirs personnels mais
    dans l'intérêt général de tous les habitants de notre pays et même de la planète 
    (y compris de la faune). Il faudrait peut-être se
    souvenir de notre interdépendance
    .


    Cela dit, les chasseurs du coin ne semblent pas être des viandards et pour la première fois de ma vie, j'ai pu avoir avec eux 
    des conversations intelligibles et ouvertes devant ma position anti-chasse bien que m'efforçant de ne pas avoir un raisonnement
    manichéen. Leur activité se résumerait (je préfère toutefois laisser au conditionnel) à la régulation des Sangliers sans tuer les
    jeunes ou les femelles pleines. Ils respectent les distances réglementaires autour des habitations (ce qui n'était pas le cas
    lorsque je vivais en Cévennes près du Vigan), et apportent une aide conséquente aux habitants pour préserver leurs terrains,
    à condition qu'ils soient défrichés. Ils sont eux-mêmes stupéfaits de la densité de la population dans la mesure ou cette année,
    on peut encore voir de tout jeunes marcassins (les petits rayés) à la mi septembre, les naissances ayant normalement lieu entre
    mars et mai. A présent, ils devraient tous avoir perdu leurs soies et donc leurs rayures et être au stade de "bête rousse". 
    Ici, je
    ne vois pas non plus de panneaux indicateurs mitraillés de plombs comme c'était le cas partout en Camargue et ou l'on pouvait
    trouver des Cygnes, Aigrettes ou Grands Cormorans tirés mad
     


    ***

    Partage de ces moments de plaisir à observer les Sangliers.

    Photo au smartphone prise de ma terrasse le 14 septembre à 20h30. Passage d'une compagnie d'une douzaine d'individus dans
    la ruelle du hameau. Ils sont sortis d'un jardin pour se rendre dans un autre. Et c'est ainsi chaque soir tout autour de mon terrain 
    wink2
    Il y a encore 10 ans, ici, personne n'avait de terrain clos, les Sangliers se contentaient de la forêt. Les temps ont changé et tout le
    monde a dû se résoudre à poser des clôtures.

    Dans la famille Nymphalidae



    Deux vidéos prises à la caméra infrarouges (fixée sur le portail) le 12 septembre sur l'accès qui mène à ma maison.
    Sur cette première vidéo, les deux premiers sont venus fouiller la terre aux pieds de nos Hortensias sur une partie non clôturée
    et soulever quelques lauzes (rien de bien grave) et ensuite trois autres sont passés dans la ruelle (sur la gauche de la video).
    Sur une vidéo d'une minute, imaginez le "trafic" toute la nuit sarcastic 
    Ce trafic dans le hameau a commencé en juin et s'est intensifié après les naissances.

     

     


    Sur la seconde vidéo, on les voit repartir. Vous pouvez voir avec quelle agilité ils sautent la restanque à 95 cm de
    hauteur, que ce soit en contre-haut ou en contre-bas.


    Un sanglier cours en moyenne à 35 km/heure et peut atteindre 70km/heure.
    (Un cheval au galop court en moyenne à 60 km/heure).
    Ils parvenaient à sauter un portail à 1,1m. Il a fallu le rehausser à 1,4m pour les bloquer dehors. 
    Balourd un Sanglier ? Certainement pas wink2.

     

     

    « Le retour des Sitelles.L'heure sacrée du bain des Moineaux »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Septembre à 13:40

    Willy Schraen est un tas de mensonges sur pattes! 

    Hugo Clément sur sa page FB: "Effroyable mais vrai : le gouvernement veut sacrifier 113 530 oiseaux !

    Sur demande d’Emmanuel Macron, le gouvernement souhaite en effet ré-autoriser certaines chasses dites « traditionnelles », pourtant récemment jugées illégales par le Conseil d’État..."

    Ils sont trés agiles tes visiteurs! 

    Amitiés Pascale 

      • Vendredi 17 Septembre à 14:13

        Tu as raison, c'est un personnage qui me révulse.
        Notre Président m'agace au plus haut point, il n'a aucun respect pour la faune sauvage et ne tient pas du tout compte de la disparition très inquiétante des espèces. 
        Je crains qu'il fassent fi des décisions de la cour d'État dans les prochains jours ;-( 
        A présent mes agiles visiteurs restent à l'extérieur, alors ils ne me dérangent pas, et au contraire, je prends plaisir à les observer chaque jour.
        Amitiés et bonne journée.


    2
    msieur R
    Vendredi 17 Septembre à 14:15

    De toute façon nous sommes devenus des hors sol et paradoxalement j'ai l'impression que les défenseurs de "La Ruralité" sont ceux qui sont les plus détachés du vivant. De toutes les façons nous sommes déjà morts...

      • Vendredi 17 Septembre à 14:29

        Je crains en effet que nous allions tout droit et en courant à notre perte (j'entends le vivant en général et par les seules conséquences des activités humaines qui elles ne sont pas vraiment régulées), mais malgré tout, je crois qu'il faut continuer de se battre autant qu'il soit possible contre les ahuris du genre de Willy Schraen.
        Bonne journée

    3
    Vendredi 17 Septembre à 15:17

    Je comprends ton coup de colère ! C'est difficile de mentir autant mais cela ne m'étonne plus du tout, en plus ils se sentent soutenus par notre gouvernement. Le fait est que la plupart des gens ne vont pas aller vérifier les dire, ni les chiffres mis en avant par les uns ou les autres et vont croire sur parole, ceux qui parlent. En Provence, les chasseurs se sont tout de même un peu calmés là où j'habite, par rapport à, il y a 15-20 ans, fini le temps où ma jolie chatte Gaia avait été tirée comme un lapin et où ma voisine trouvait des cartouches dans son jardin ou recevait des plombs sur sa toiture...alors que son bébé de 18 mois jouait sur la terrasse. Mon autre voisine quant à elle a toujours sa chatte en vie, mais criblée de plomb (12 je crois en tout) qu'on ne peut lui enlever vu là où ils se trouvent nichés. Les sangliers, nous en voyons chaque fois que l'on se promène à deux pas de notre hameau, mais pour l'instant sauf exception, ils ne visitent plus les jardins, les vignes tout autour, leur suffisent...et la forêt aussi. Mais comme tu le dis ils prolifèrent, et il faut bien limiter leur nombre, car c'est notre faute s'ils sont aussi nombreux...Merci pour les images de tes visiteurs du soir. Bisous, gardons espoir pour notre faune

      • Vendredi 17 Septembre à 15:36

        Tout dépend pour qui, certaines personnes mentent avec une grande facilité et sans le moindre cas de conscience. 
        Réguler certes, mais pas n'importe où et n'importe comment, et en tout état de cause, les oiseaux n'ont pas besoin d'être régulés.
        Je te comprends avec les chats, car à l'époque ou j'habitais une autre partie des Cévennes, je craignais pour mes chevaux pendant toute la période de chasse car les chasseurs étaient totalement inconscients et de véritables viandards. J'ai eu plusieurs fois maille à partir avec eux. Ici, ils me semblent être plus raisonnés et raisonnables.
        Bisous et bonne journée Manou



    4
    Vendredi 17 Septembre à 15:29

    Bonjour Pascale, 

    Moi aussi, j'ai du mal avec la chasse. Passe encore pour des tirs de régulation dans la mesure où la capacité d'autorégulation de la nature ne joue plus son rôle. Faute à qui d'ailleurs?

    J'ai des amis chasseurs, mais paradoxalement, jamais le sujet  de la chasse n'est abordé. Ou alors, j'entends ce genre de réponse :  " Moi, je respecte les règles, je ne suis pas un viandard comme certains... " et autres assertions du même genre ! De toutes façons, ce ne sont jamais eux, ce sont les autres... Mais ils sont au courant de leurs  pratiques et de leurs tableaux de chasse. Bizarre, non?

     Bises.

      • Vendredi 17 Septembre à 15:42

        Coucou Albert,
        Je suis bien d'accord, la capacité d'auto régulation a été bien perturbée par les nourrissages et élevages, d'autant que nous ne supportons pas la présence des prédateurs naturels autre que l'Homme.
        Je suis bien d'accord aussi avec ce que tu dis (et à bien y regarder, on retrouve le même comportement après les élections et les scores de l'extrême droite). Jamais personne ne participe à cela. Et oui, c'est plus qu'étrange. C'est bien la raison pour laquelle j'ai parlé au conditionnel ;-)
        Bises et bonne journée



    5
    Vendredi 17 Septembre à 15:33

    I am appalled at hunting.  ANd then using devious means!  I am a vegetarian and animals are sacred to me.  I enjoyed the videos of the boars.  Friendship

    6
    escapade40
    Vendredi 17 Septembre à 15:49

    Oui tu as bien raison de les protéger ! . Je ne chasse pas mais j'avais des oncles oui car les dunes de mon grand pére étaient infestées de liévres  , des souvenirs bien lointains ! . J'aime tes vidéos et bonne fin de semaine Pascale , 

      • Dimanche 19 Septembre à 19:28

        Coucou Escapade,
        Pour être très sincère, je me protège et je protège mon terrain plus que je ne les protège.
        Ils savent bien se protéger eux-mêmes pendant la chasse en venant se réfugier près des habitations. Je suis certaine qu'ils savent y être à l'abri des tirs des chasseurs.
        Belle fin de journée

    7
    Vendredi 17 Septembre à 15:52

    Comme je comprends ton coup de colère !!

    Que de mensonges...

    Et merci pour ce bel article sur les sangliers... 

    Bisous Pascale

      • Dimanche 19 Septembre à 19:29

        Ce personnage est un gros mensonge sur pattes, il me donne la nausée.
        Bisous

    8
    Vendredi 17 Septembre à 16:57

    Bonjour

    je dois te dire que je me régal de tes vidéos

    il y a quelques années il venait se bauger au fond de mon jardin ,mais comme il y a des champs de maïs  pas loin ,il ne sont jamais rentré en plus il y a le chien ?

    je pense que ça aide

    bon courage bisous

      • Vendredi 17 Septembre à 17:33

        Coucou Zette,
        Je dois bien dire que mes deux chiens n'ont rien empêché et ne les font pas fuir.
        Les premiers mois, ni l'un ni l'autre ne réagissait à leur présence, mais à présent, Gampo se précipite dans leur direction en aboyant dès qu'il les sent derrière la clôture. Eh bien, ils s'en moquent totalement. Même notre présence ne les dérange pas, pas plus que de les éclairer à la lampe et on peut les observer assez facilement. La seule chose qui les fait détaler, c'est de parler un peu fort.
        A présent qu'ils ne rentrent plus, je me contente d'apprécier de pouvoir les observer, le courage il m'en a fallu pour comprendre les endroits d'intrusion et de clôturer de manière ad hoc.
        Bisous

    9
    Vendredi 17 Septembre à 17:03

    Bonjour Pascale

    Bon, autant l'écrire, j'ai les larmes qui coulent, je n'arrive vraiment pas à comprendre qu'on ne respecte pas les animaux... cela me bouleverse... 

    Comment des gens peuvent-ils ainsi agir, mentir, se comporter d'une façon ignoble envers la nature et les animaux... Et non seulement dans notre pays mais partout dans le monde... 

    Et je me sens tellement inutile devant ces souffrances !

    Merci de nous avoir fait partager ces agréables moments d'observation des sangliers et bravo d'avoir fait ce qu'il fallait pour les respecter tout en les obligeant à respecter ta propriété...

    Bisous

    Am

      • Vendredi 17 Septembre à 17:41

        Coucou Anne-Marie,
        Je te comprends, moi c'est la rage qui monte devant tant de connerie.
        Tu sais, l'empathie n'est pas quelque chose de naturel pour tout le monde, loin de là. Je crois même que l'empathie pour l'espèce humaine ne fait pas la majorité du genre.
        Je n'ai rien fait qui mérite de bravo, juste ce qui me semblait être normal, à savoir accepter de partager un territoire avec eux en faisant ce qu'il faut pour m'en préserver. D'autant qu'au delà des dégâts je craignais l'accident avec mes chiens qui circulent à leur guise même le soir tard et que j'ai eu deux femelles et une dizaine de petits ensemble sur mon terrain. Si Gampo avait chargé à ce moment là, je pense qu'il y aurait eu un drame. Heureusement, c'était au tout début et il ne réagissait pas encore.
        Bisous 

    10
    Vendredi 17 Septembre à 17:29
    Claudine/canelle

    Bonjour Pascale 

    J'ai pu suivre ce matin l'interview  de ce Monsieur ....

    Que dire quand le vrai et le faux se mélange ..

    Merci pour tes explications sur ce sujet , mais aussi pour ton article sur les Sangliers 

    Bises Pascale

      • Dimanche 19 Septembre à 19:30

        Coucou Claudine,
        Oh avec lui, tu écoutes, et tu te dis que tout ce qu'il dit n'est que mensonge, c'est simple ;-)
        Bises

    11
    Vendredi 17 Septembre à 17:52
    Bonsoir Pascale oui ça d'accord avec toi , moi je préfère ne pas lire ou les écouter tous ces menteurs , par contre tes vidéos trop beau de les voir et sauter comme ça merci bisous beau weekend à+
    12
    Vendredi 17 Septembre à 18:14
    CathyRose

    Je te fais entièrement confiance pour les chiffres Pascale car je ne connais rien sur ce sujet, n'ayant personne dans mon entourage qui chasse. Après, et c'est valable pour tous les autres sujets, ils arrangent les chiffres " à leur sauce ".
    Merci pour ces deux vidéos, j'avoue que je n'imaginais pas les sangliers aussi agiles !
    Belle soirée, bisous.
    Cathy

      • Vendredi 17 Septembre à 18:25

        Coucou Cathy,
        Les chiffres donnés ne sont pas les miens mais ceux d'IPSOS (entreprise de sondages française et une société internationale de marketing d’opinion). En revanche je ne sais pas d'où Monsieur Willy Schraen sort les siens.
        Avant de les voir à l'oeuvre, j'étais loin d'imaginer qu'ils étaient aussi agiles et aussi puissants. Avant d'être parvenus à tout fermer, une maman et ses Marcassins sont entrés sur le terrain et quand je suis arrivée elle a paniqué car elle ne parvenait plus à ressortir. Elle est passée malgré tout en sautant une hauteur incroyable (certes elle a bien galéré et a fait un sacré raffut), mais ses petits étaient restés à l'intérieur et étaient bien incapables de passer par le même chemin. Une fois à l'extérieur, elle a démonté une clôture en bois à coups de tête jusqu'à ce que ses petits puissent ressortir et elle n'a rien lâché. Bon, elle a démoli une partie de ma clôture, mais j'ai admiré sa détermination à les sortir de là.
        Bisous et bonne soirée

    13
    Vendredi 17 Septembre à 18:56

    Ce type est ignoble et avance avec aplomb des informations erronées...

    je suis en colère quand je vois avec quelle désinvolture Mr Macron et sa clique retournent leur veste par rapport aux annulations d'autorisation de chasses dites 'traditionnelles" prises par le Conseil d'Etat.. la décision de les mettre "en observation" permettra la continuité de ces pratiques d'un autre temps...on voit bien que les chasseurs (ou du moins la réserve de votes potentiels qu'ils représentent) qui prévoyaient prochainement de grosses manifestations font peur au Gouvernement....qui, par ailleurs, les soutient depuis qu'il est là....c'est bien notre Président qui a remis au goût du jour les chasses présidentielles et qui, en venant voir le "tableau" en  2017, avait dit à ses amis : "Je serai le Président qui développera la chasse, vous pourrez toujours compter sur moi !!

    C'est à vomir !

    Bon week end

      • Vendredi 17 Septembre à 19:26

        J'adhère à chacun de tes mots et avec le même écoeurement.
        Bonne soirée 

    14
    Vendredi 17 Septembre à 19:44

    Coucou Pascale, 
    Du début à la fin, je suis entièrement d'accord avec ton coup de gueule. 
    C'est affligeant de voir comment des décisions concernant certaines chasses peuvent changer radicalement en si peu de temps !
    Les oiseaux sont en danger et ça ne va pas s'arrêter, c'est triste.
    Concernant les propos du président de la fédération nationale des chasseurs, c'est inadmissible qu'il annonce des chiffres totalement faux. 
    Un petit sourire en regardant tes 2 vidéos, j'ai enfin vu la détente pure des sangliers, ils sont en forme ;-)
    Grossss bisoussss et bonne soirée

      • Vendredi 17 Septembre à 19:53

        Coucou Martine,
        C'est triste et pathétique. J'avoue ne pas comprendre du tout les décisions du gouvernement si ce n'est pour raisons électorales. Quant au Président de la FNC, c'est un personnage que j'exècre.  
        Ah, il me semblait que tu avais vu une compagnie sauter la restanque qui mène à la forêt, et celle-là est bien plus haute que celle qui mène à ma maison. Oui, ils ont la forme.
        BigBisousss et bonne soirée 

      • Samedi 18 Septembre à 20:19

        C'est vrai que j'ai vu les sangliers sauter la restanque qui mène à la forêt. 
        Mais sur tes vidéos, c'est plus éclairé et j'ai pu la repasser ;-)
        Grosssss bisousssss Pascale et bonne soirée

    15
    Vendredi 17 Septembre à 19:53
    Une fleur de Paris

    Bonsoir Pascale,

    Oui j'ai entendu l'info moi aussi, une honte. Les oiseaux sont en voie de disparition, alors je ne comprend pas pourquoi cette autorisation !! Personne ne respecte plus rien. Nous vivons dans un monde de sauvages !

    Bonne soirée Pascale, bises, Véronique

      • Dimanche 19 Septembre à 19:31

        Coucou Véronique,
        Je crois bien que nous sommes nombreux à ne pas comprendre. Tu l'as dit, c'est une honte avec les oiseaux.
        Bises et bonne soirée

    16
    Mo
    Vendredi 17 Septembre à 19:56
    Mo

    Bonjour Pascale,

    ils sont fascinants tes sangliers, je ne les aurais pas cru aussi agiles!

    Je suis entièrement d'accord avec toi au sujet de la chasse aux oiseaux, c'est un scandale!

    Gros bisous et bonne soirée,

    Mo

    17
    Elaine Hancock
    Vendredi 17 Septembre à 20:57

    Hello Pascale,

    I can understand how frustrating this all must be. The boars can do so much damage to the gardens and other parts of the land. I would suppose that the boars have large litters like pigs which does not help. I am totally against hunting. So many animals and birds are just killed for sport. I cannot see what thrill there is in killing an innocent creature. 

    18
    Vendredi 17 Septembre à 22:13

    Coucou Pascale,

    En effet, ce midi j'ai entendu que le président voulait autoriser des chasses interdites depuis quelques mois et franchement cela m'a choqué. J'ai pensé à ces pauvres bêtes qui n'ont rien demandé à personne et que l'on chasse. C'est horrible.

    Bon week end et à bientot

    19
    Samedi 18 Septembre à 06:53

    Bonjour Pascale

    Je comprends et j'approuve totalement ton coup de colère, les animaux étaient là avant nous dans la nature et si on a fait le choix d'habiter en campagne il faut respecter les animaux et je n'aime pas la chasse et je n'ai jamais aimé, tout comme je n'aime pas ici la tradition "bataille coqs" qui existe toujours car je ne supporte pas qu'on fasse du mal aux animaux. De toute façon notre Président Roitelet s'en fiche pas mal, en ce moment il ne pense qu'à la future Présidentielle...

    Très belle photo mais également deux belles vidéos, on voit bien leurs yeux perçants dans la nuit des sangliers.

    Nous ici on est envahis....d'oiseaux de toutes sortes, c'est vrai qu'on a des tomates qui sont piquées par les oiseaux etc.... mais il suffit de protéger avec des astuces pour éviter certains désagréments pour nos légumes etc... sans blesser d'oiseaux et puis c'est tellement agréable chaque matin d'être réveillée par le chant des oiseaux et le chant des coqs, car habitant la campagne nous avons des coqs... tout comme nos voisins et cela n'a jamais dérangé personne...

    L'amitié ça réchauffe, cela donne du courage pour apporter un peu de bonheur.

    Je t'envoie du soleil de ma petite île pour inonder ton coeur de joie et de bonheur.

    Je te souhaite un excellent week-end.

    Prends bien soin de toi.

    Gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

     

      • Samedi 18 Septembre à 07:37

        Coucou Françoise,

        Tu as raison de parler des traditions, car c'est la facilité de classifier ces actes de cruauté que l'homme peut avoir envers les animaux sous cette appellation : la Corrida, le foie gras, les combats de chiens, combats de coqs, chasse au filet, chasse à la glue... La tradition (et même le sport dans certains cas) a bon dos. On l’invoque quand ça nous arrange ou quand ça ne nous dérange pas.
        Nous considérons être "civilisés”, et sommes outrés devant ceux qui mangent du chien ou du chat. Pourtant, tout ce que l’on fait, c'est pratiquer le spécisme, on sélectionne. Mon souci, c'est que je ne parviens pas à comprendre les critères de sélection. Ce qui mérite d'être protégé et ce qui ne le mérite pas.
        On pose sur les traditions cruelles le joli drapeau régional de la culture et on prétend être civilisé. Mais cela ne veut rien dire ! Nous serons civilisés quand nous aurons compris que la souffrance ne se justifie quelque en soit le niveau. Nous serons donc civilisés selon moi quand nous aurons cessé de confondre culture et torture. 
        Gandhi a dit : "On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux".

        Merci pour les photos et vidéo.

        Là encore tu as raison, quelque soit l'espèce, c'est avant tout à nous de faire en sorte de nous protéger, mais pas en exterminant. Pourtant, c'est exactement notre manière de procéder. Une espèce dérange, on la classe en nuisible et on extermine sans même essayer de comprendre l'équilibre que cette espèce apporte dans la nature et les conséquences en boule de neige que vont engendrer son extermination. Quand les conséquences arrivent, c'est trop tard et souvent dramatique. Quand je vois comment on peut s'acharner sur les Mouettes, sur les Pigeons par exemples, sous prétexte qu'ils font leurs besoins partout. Ben et nous ? Mais ce n'est pas comme si on pourrissait la planète hein ;-)

        Merci pour tes gentilles attentions Françoise, et profite bien de ton petit paradis.

        Bisous et bonne journée


    20
    Samedi 18 Septembre à 09:57

    s il n y avait que les sangliers... hélas hélas... il y a même des manif pour le droit de tuer... no comment... gros bisous

      • Samedi 18 Septembre à 10:08

        Je suis en total accord Chris. D'ailleurs, je viens de tenter à plusieurs reprises de laisser un message sur la pages des consultations publiques ICI, et à chaque fois j'ai un message d'erreur à la validation.
        J'écoute ce matin les arguments des chasseurs, et je suis horripilée. Mais c'est sur, ils vont gagner. 
        Gros bisous

    21
    Samedi 18 Septembre à 11:52

    l'humain est presque porte une lourde responsabilité dans les déséquilibres naturels générés par son comportement. On s'est éloigné d'un écosystème qui s'auto régulait autour d'une chaîne de prédation . La mondialisation apporte son lot de parasites qui n'ont pas de prédateurs et qui de ce fait prolifèrent. Les exemples ne manquent pas comme par exemple le fléau des rats taupiers dans le cantal qui ruine les cultures.

    22
    Samedi 18 Septembre à 12:46

    Bien sûr le cas du rat taupier n'est pas à mettre au compte de la mondialisation mais il est induit par la mondialisation. En effet, au titre de la recherche de productivité, les agriculteurs augmentent les surfaces exploitables en détruisant les haies qui servent de refuges aux prédateurs dont les rapaces. 

    Quant à la chasse des petits oiseaux, cette pratique est totalement inacceptable. On voit que le problème n'est pas éthique ni éco logique mais bel et bien electoraliste. Cette forme de surenchère est une indignité. 

      • Samedi 18 Septembre à 13:00

        Nos actes ont forcément des conséquences, que ce soit au niveau personnel, territorial ou mondial. A présent, on ne peut plus dire qu'on ne savait pas. Malheureusement comme tu le dis, et sur bien des sujets, le problème est uniquement électoraliste et pour les gouvernants au final, c'est ce qui est le plus important.

    23
    Elisa
    Samedi 18 Septembre à 15:58

    Coucou Pascale,

    Tu sais ce que je pense de la chasse. C'est le pot de terre qui se bat contre le pot de fer.

    Puis, bientôt les élections alors on fait tout pour passer la pommade aux chasseurs et pouvoir compter sur leurs votes.

    Les manifestations en France il y en a autant que le Bon Dieu peut en bénir et cela ne veut plus rien dire (enfin pour moi) Tu vois aujourd'hui ici il y a une manifestation pour la chasse traditionnelle. A les entendre c'est le patrimoine du Pays qui est en jeu. Lundi, une autre manifestation pour les droits des animaux. Ensuite on manifeste pour le loup. Car ici, il semblerait qu'il y en a et certains éleveurs de moutons veulent les éliminer. Je sais que nous sommes le Pays des droits de l'homme mais nous sommes loin d'être celui des droits des animaux.

    Sinon BRAVO pour ta façon de gérer "tes" sangliers. Je sais les nuits blanches et les travaux demandés. Oui, ils sont supers agiles. Toute ta marmaille est jeune et grouille bien.

    Bon, je ne sais plus quoi dire sinon m'indigner devant certains. Tout ceci est purement électoral .... A nous d'essayer de trouver un nouveau président qui puisse avoir de la compassion et du bon sens.

    Belle fin de journée Pascale. Bisous

      • Samedi 18 Septembre à 16:40

        Coucou Elisa,
        Nous avons les mêmes manifestations par ici, les mêmes problèmes avec les Loups qui ne sont pas tolérés. 
        En terme de protection animale, la France n'est pas dans les meilleurs pays ce qui n'a rien de bien surprenant.
        Des candidats avec ces qualités, il y en a, mais ils ont bien peu de chance de passer le premier tour. 
        Nous sommes contents, il semble que nous ayons fait les bons choix pour empêcher les intrusions des Sangliers sur le terrain. Avant de vivre ici, je n'imaginais pas qu'il puisse y en avoir autant dans un si petit rayon ni même qu'ils s'approchaient si près des habitations.   
        Bisous et belle fin de journée 

    24
    Samedi 18 Septembre à 20:10
    Philippe Bullot

    Bonsoir Pascale. Les chasseurs ne m'ont jamais convaincu. Le pire est qu'ils se présentent comme des protecteurs de la nature !!!

      • Dimanche 19 Septembre à 08:43

        Coucou Philippe,
        Oh je ne dis pas être convaincue, juste il semblerait que ceux qui gèrent la communauté des communes de mon coin ne soient pas les viandards que j'ai pu croiser du côté du Vigan, dans l'Hérault ou en Camargue.
        Comme toi, les entendre se poser en protecteur de la nature me hérisse le poil.
        Bonne journée

    25
    Dimanche 19 Septembre à 07:27

    Je partage ta colère...

    Bon dimanche Pascale.

    26
    Dimanche 19 Septembre à 11:15

    Bonjour Pascale oui je peux te comprendre et merci de partager ces vidéos avec nous et j'aie une sainte horreur des chasseurs honte à eux bon dimanche bisou Claudine Daniel

    27
    Dimanche 19 Septembre à 11:32

    bonjour Pascale

    je comprends ton coup de gueule, je suis également contre la chasse surtout celle qui "n'est pas propre " il y a un moyen de réguler sans se délecter du moins c'est ce que je pense

    ils sont balaises dis donc tes non invités

    bisous et bon dimanche

      • Dimanche 19 Septembre à 19:19

        Coucou Anne,
        Oh, et encore ceux là ne sont pas bien gros.
        Cependant, je ne les invite pas, ah ben non alors, ils ne savent pas se tenir, preuve en est, ils s'imposent et dévastent tout ;-)
        Bisous et bonne soirée

    28
    Dimanche 19 Septembre à 13:13

    bonjour

    je suis anti chasse, on n'en a plus besoin pour se nourrir comme d'antan !!

    Ils sont vraiment dégourdis et souples sur tes vidéos !!

    bisous

      • Dimanche 19 Septembre à 19:20

        Coucou Chevrette,
        C'est clair, je les pensais bien plus balourds, et même les plus gros ont cette agilité.
        Bisous et bonne soirée

    29
    Dimanche 19 Septembre à 13:51

    Bonjour Pascale. Oui j'ai lu ça et j'ai du mal à comprendre que l'on puisse laisser faire tout cela par les chasseurs alors que l'on impose des normes drastiques partout. Tes vidéos des sangliers qui s'adaptent et sont beaucoup plus agiles et rapides qu'on ne le croit sont intéressantes. Bisous

      • Dimanche 19 Septembre à 19:21

        Coucou,
        Je ne comprends pas non plus, d'autant que sur le plan électoral, il y a bien plus de non chasseurs que de chasseurs !
        Bisous et bonne soirée

    30
    Dimanche 19 Septembre à 17:08
    DANIEL

    Vaste débat!! Personnellement je suis anti-chasse...Il faut respecter la vie sous toutes ses formes. L'invasion des sangliers est un vrai problème. Mais que faire ?

      • Dimanche 19 Septembre à 19:25

        Je confirme que c'est un vrai problème. Un de mes amis voisin a eu son terrain totalement dévasté cette semaine et toutes les clôtures arrachées. 
        A force de nourrir et de relâcher des animaux élevés, je crains que les chasseurs ne se soient fait totalement dépasser. Le truc, c'est que plus cela ira, plus il y en aura, une femelle faisant entre 5 et 10 rejetons par portée selon son âge. 
        A la tombée de la nuit, le trafic est presque semblable à celui du métro en exagérant à peine ;-)

    31
    Lundi 20 Septembre à 06:07
    jeanmadis
    Je comprends ta colère d'autant que je n'avais pas pleinement conscience de cette situation... tous ces témoignages sont sincères et bien argumentés et je souhaite que le président de la république (qui s'est fait élire une première fois sans vergogne, avec le soutient de chasseurs) change son fusil d'épaule, c'est le cas de le dire, mais honnêtement, je n'y crois pas. En tout cas tu as mon soutient, vous avez mon soutient. Excellente série sur les oiseaux... un vrai bonheur de les voir barboter... j'ai eu le plaisir à Siquijor (Philippines) d'assister à une scène identique dans "l'éco-lodge ou j'ai séjourné, lors de mon dernier voyage, juste avant la pandémie.
      • Lundi 20 Septembre à 08:26

        Merci Jean, c'est gentil. 
        Il y a un bon moyen de faire savoir notre désaccords, c'est de mettre un commentaire sur la page des consultations publiques (encore faut-il parvenir à le valider, j'ai constamment un message d'échec).
        Merci pour les oiseaux, du coup j'imagine que tu parles de mon dernier article avec les moineaux.
        Bonne journée

      • Lundi 20 Septembre à 08:27

        Merci Jean, c'est gentil. 
        Il y a un bon moyen de faire savoir notre désaccords, c'est de mettre un commentaire sur la page des consultations publiques (encore faut-il parvenir à le valider, j'ai constamment un message d'échec).
        Merci pour les oiseaux, du coup j'imagine que tu parles de mon dernier article avec les moineaux.
        Bonne journée

    32
    Lundi 20 Septembre à 08:03

    Je suis entièrement en accord avec votre analyse concernant la chasse des oiseaux, et la chasse en général.

    Aujourd'hui plus de 60 espèces d'oiseaux peuvent être chassées en France, alors que dans toutes l'Europe ce sont moins de 16 qui sont chassées. Le courlis cendré et la tourterelle des bois ont obtenu un sursit, mais les pression des chasseurs sont énormes pour pouvoir recommencer à les tirer. Je ne comprend pas quel est l'intérêt de cette attitude, c'est celle d'un bucheron qui scie la branche sur laquelle il est assis.

    Les chasseurs utilisent toujours les mêmes arguments pour essayé de justifier leur pratiques: maintient des traditions ( les travail des enfants à 8 ans, et la peine de mort étaient également des traditions, faut-il y revenir?) et défense de la ruralité, ce qui me révolte. J'habite en campagne, je suis attiré de voir les chasseurs en action à l'entré du village, à côté des maisons, à quand une balle perdue dans une maison, ou pire? Je ne vais plus promener mes chiens le dimanche, ni ramasser des champignons, en période de chasse. Est-ce normal? Est-il normal qu'une activité s'accapare une si grande partie du territoire pour pratiquer "son loisir" ? Moi je dis que la ruralité en a raz-le-bol de la chasse, qui est dangereuse et empêche de pratiquer des activités en toute sécurité.

    Malheureusement ces tartarins disposent de l'écoute du gouvernement et de nombreux élus, pensez donc cela représente plus d'un million d'électeurs. Le débat est donc loin d'être clos. Elle est belle la France, grande donneuse de leçons sur l'écologie, qui conseille les autres pays, mais qui est incapable de respecter la réglementation européenne.

      • Lundi 20 Septembre à 08:43

        Bon jour Dominique,
        Voilà, tout est dit dans votre commentaire. 
        Cela dit, 1 million sur les 67 millions d'habitants, c'est peanuts. Le problème c'est qu'ils savent descendre dans la rue ce que les anti-chasse ne font pas. Il suffit donc de gueuler le plus fort pour obtenir ce que l'on souhaite avec notre gouvernement, même si la majorité pense le contraire.
        La chasse est classée dans les loisirs ou dans les sports. Il est donc légitime de zigouiller par plaisir. Selon moi, le chasse ne devrait être autorisée QUE pour la régulation et quand elle est réellement indispensable. L'ONF (par exemple) me semblerait être le mieux placé pour constater la surpopulation d'une espèce et les territoires concernés.
        La France à toujours un peu fonctionné dans le "faites ce que je dis mais pas ce que je fais", malheureusement.
        Merci pour la visite, c'est gentil. 

    33
    Lundi 20 Septembre à 18:09

    Bonsoir Pascale

    Je comprends ta colère et il n'y a rien de plus pénible que de lire des statistiques (quels que soient les sujets) en les aménageant à la sauce de celui qui les met en avant.

    Ce président national n'en est pas à sa première ânerie (on lira avec indignation sur Wiki les propos tenus sur le piégeage des chats, oui nos matous) ! 

    Bises savoyardes

      • Lundi 20 Septembre à 18:17

        Coucou Christian,
        Oui, je savais, c'est aussi ce qui a impliqué qu'il soit mis sous protection.
        A chaque fois qu'il intervient je me demande s'il a atteint son max en conneries ou s'il a encore de la réserve. Manifestement, il lui en reste un paquet ;-(
        Il est vraiment grave et dangereux.
        Bises et bonne soirée

    34
    Mardi 21 Septembre à 19:42

    On sait très bien que c'est la rentrée et que les élections approchent, donc.... 

    Merci pour les vidéos ! on a eu il y a deux ans des sangliers, en bas de ma rue, je ne les ai pas vus. Ce sont leurs traces que nous avons vues. C'est très rare ! depuis 39 ans que je vis ici, dans mon village, cela ne fait que depuis quelques années que les sangliers se risquent dans la rue, en bas de mon lotissement. Car il y a toujours eu des sangliers autour de mon village et donc des villes alentour. Et dans le village il y a des chasseurs, dont mon voisin Michel qui fait partie de ces chasseurs. Bonne soirée. Bises.

    35
    Jeudi 23 Septembre à 20:49

    C'est vrai qu'ils sont nombreux. Des amis près du Vigan étaient contents. Leur jardin n'a pas été dévastés. Leurs cousins ont installé des caméras de surveillance ... et eux aussi, ils en ont vu beaucoup sur les films. Merci pour les explications. Bonne soirée et bises.

    36
    Samedi 2 Octobre à 18:35

    Coucou Pascale,
    J'adhère à 1000 % à tout ce que tu dis.
    Je suis tellement écoeurée par le mensonge des gouvernements (et hommes politiques) que ma décision est prise, je voterai pour le "parti animaliste". Plus il aura de voix, plus ils respecteront (peut-être) les animaux.
    Merci pour ces vidéos qui montrent leur agilité, ils sont plus intelligents que nos chiens ou chats, c'est triste de les chasser. S'ils n'étaient pas nourris dans certains départements, ils seraient moins nombreux !

      • Dimanche 3 Octobre à 08:21

        Coucou Katia,
        J'avoue qu'il y a de quoi être écoeurés. Je vais choisir le même bulletin.
        Pour être intelligents, ils le sont et ils apprennent très très vite. 
        La chasse est triste quelque soit l'espèce, et de plus la plupart du temps totalement injustifiée pour ce qui concerne l'équilibre de la nature que les chasseurs mettent pourtant en avant. C'est vraiment une des manières d'être de l'humain moderne que je ne comprends vraiment pas. Je suis capable de comprendre la régulation des espèces invasive (animales ou végétales d'ailleurs), mais la chasse plaisir, là, cela me dépasse totalement.
        Et s'il n'y avait que le nourrissage, mais il y a aussi l'élevage et des compagnies entières nées en captivité sont relâchées dans la nature par camions dans certaines régions. 
        Malheureusement ici, la régulation est devenue réellement nécessaire, leur présence est massive et c'est fou les dégâts qu'ils font (même si depuis début août, sur mon terrain c'est tranquille). Ils cassent tout même les gros containers poubelles. Jamais je n'aurai imaginé qu'il puisse y en avoir autant et sans être inquiets de notre présence à quelque mètres. A 2 mètres derrière mon grillage, ils me regardent mais sans plus. Si rien n'est fait, d'ici deux ans, je n'ose même pas imaginer. 
        L'Italie a les mêmes problèmes, les Sangliers sont entrés dans les villes et s'y déplacent au milieu des voitures et des piétons par compagnies entières. Même dans une ville très urbanisée comme Rome. C'est spectaculaire.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :