• Bouquetins Ibériques (Capra Pyrenaïca)

    Parc des Angles en hiver, et chaussés de bons après-ski ;-) 
    Le terrain est super pour les quatre pattes, mais pour les deux pattes, c'est parfois un peu périlleux.

    Plus petit que le Bouquetin des Alpes, le Bouquetin ibérique est un animal trapu, campé sur des pattes robustes munies de sabots incroyablement adhérents à la roche. Son pelage est variable en épaisseur et couleur selon les saisons, devenant plus clair et plus court en été. 

     Ses cornes légendaires lui donnent une silhouette caractéristique. De taille modeste chez la femelle, elles peuvent atteindre 90 cm chez le mâle adulte. Leur forme est très variable, le plus souvent torsadée en lyre, ce qui les distingue du Bouquetin des Alpes. Ces attributs assurent la suprématie sexuelle chez les mâles qui s’affrontent en de spectaculaires et sonores combats lors de la période de rut.

    Le Bouquetin ibérique est présent des deux côtés des Pyrénées sous la forme d’une sous-espèce endémique. Il est abondant en Espagne, avec plusieurs populations dépassant au total les 10 000 individus. Le dernier bouquetin présent sur le versant français a disparu en 1910 en vallée de Cauterets dans le Parc national des Pyrénées. En 2000, la dernière représentante de l'espèce disparaissait dans le Parc national d'Ordesa et du Mont Perdu. Depuis 2014, 148 individus en provenance de la Sierra de Guadarrama, près de Madrid, en Espagne, ont été réintroduits dans le Parc national des Pyrénées. La population des bouquetins est estimée à 280 individus en 2021 suite à de nombreuses naissances.
    Si en Espagne, le Bouquetin ibérique est chassable, en France l’espèce est protégée. 

    Certains d'entre vous l'ont constaté lors de leurs randonnées en montagne : les bouquetins sont parfois très conciliant à l'égard de l'humain. Pour autant, c'est un animal sauvage et il a aussi des craintes. Les drones en font partie ! Le principal prédateur du bouquetin est l'aigle royal. Le bouquetin associe donc au danger tout ce qui vient du ciel. Son comportement face à un drone est le même que face à un prédateur : la fuite. 

    L'utilisation du drone est donc à proscrire. Il provoque la fuite, des mouvements de panique et peut causer la chute et la mort de certains bouquetins. De même, quand les naissances approchent le stress important peut provoquer des avortements. L'utilisation du drone peut faire l'objet d'une contravention pour dérangement d'espèce protégée. Profitez juste de les admirer de près ou de loin, mais en les respectant ! 

     

     

      Un net dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les mâles mesurant près de 85 cm au garrot pour 70-90 kg, contre 70 cm et 35-45 kg pour les femelles.

     

    Bouquetins Ibérique

     

    « Problèmes existentiels d'un Verdier d'EuropeBattements d'ailes... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Avril à 02:36

    Ils sont magnifiques, quelles belles paires de cornes. Bonne journée Pascale.

    2
    Vendredi 8 Avril à 04:17
    jeanmadis
    Magnifique... qu'est-ce qu'ils sont beaux ! Je suis fasciné par leur allure si fière et si noble. Une bien beau reportage sur cette espèce ou il doit falloir bien crapahuter pour réussir de si belles images. Bravo Pascale et merci pour ce beau cadeau. Je te souhaite une très bonne fin de semaine.
      • Vendredi 8 Avril à 17:59

        Je me trouvais au Parc des Angles, mais oui, il faut crapahuter car nous évoluons dans leur environnement. 
        Merci Jean et bonne soirée

    3
    Vendredi 8 Avril à 06:36

    Ils sont magnifiques. Je ne savais pas qu'ils étaient plus petits et trapus que les bouquetins des Alpes, je ne m'étais jamais posé la question, à vrai dire. J'en ai vu près d'Allos un jour de randonnée avec des amis qui habitent Beauvezer et j'avais adoré la magie de cette rencontre, alors que le brouillard se dissipait à peine, c'était sublime, des moments inoubliables. Quand on voit où ils passent sur les rochers, il vaut mieux savoir que leurs sabots sont bien adaptés !! Merci pour cette série qui fait rêver et tes magnifiques photos de pro. Bisous et bonne fin de semaine

      • Vendredi 8 Avril à 18:02

        Lors d'une randonnée, c'est toujours un instant magique de pouvoir rencontrer les animaux sauvages. C'est sûr qu'il sont bien plus agiles que nous ne le sommes dans cet environnement accidenté ;-)
        Merci à toi pour les photos.
        Bisous et bonne soirée Manou

    4
    Vendredi 8 Avril à 07:41

    Toujours d'aussi belles photos à admirer chez toi . La nature est une merveille à préserver .

    Tant mieux si la législation sur l'utilisation des drones est sévère!

    Très belle journée.

    bises

      • Vendredi 8 Avril à 18:03

        Je crois qu'il faut en profiter autant qu'il nous est possible, car notre nature est bien malade.
        Belle soirée à toi et merci pour les photos.
        Bises

    5
    Vendredi 8 Avril à 07:49
    Philippe Bullot

    Bonjour Pascale. Il y a une belle lumière sur tes photos, le résultat est superbe !

    6
    Vendredi 8 Avril à 07:56
    PascalXLD

    Une superbe série et j'aime l'attitude des yeux fermés du bouquetin dans la neige

     

    Bonne journée

    7
    Vendredi 8 Avril à 08:39
    Claudine/canelle

    Magnifique page 

    Merci beaucoup Pascale 

    Bises

    8
    Vendredi 8 Avril à 08:46

    Coucou Pascale,

    C'est une jolie série et je suis contente de "faire la connaissance" des bouquetins Pyrénéens.
    A part la différence de poids et les cornes comme tu l'expliques, la ressemblance est là avec leurs cousins des Alpes.

    C'est un animal impressionnant lorsque tu as la chance de faire sa rencontre en montagne. Surtout les hardes de mâles. Pour nous cela a toujours été des moments intenses de pur bonheur. ...... et de grosse fatigue aussi ! Ils sont toujours "perchés" si haut ....

    Mais contrairement aux chamois, ils sont assez placides et l'approche si l'on a la force physique est assez aisée. Juste ne pas monter vers eux droit devant et en faisant des temps d'arrêts.

    Le film d'Anne et d'Erik LAPIED "le temps d'une vie" est fabuleuse. Regarde la bande annonce cela t'en donne des frissons.

    Pour les drones c'est bien de le souligner. Faire de belles photos est une chose mais ne pas faire un moment de panique chez les animaux est autre chose.

    De plus en plus de gens qui font de la photo en montagne en ont des blancs (ce qui est déjà un plus) Puis il faut le faire monter assez haut pour éviter un maximum de peur chez l'animal. Ici, dans les Alpes, ce sont surtout les chamois qui sont extrêmement farouches (c'est d'ailleurs l'animal de nos montagnes le plus difficile à approcher)

    Merci pour ce beau reportage, ce Par coffre de chouettes rencontres.

    Belle journée et bonne fin de semaine. Bises pour toi. Caresses à Gampo

      • Vendredi 8 Avril à 18:10

        Coucou Élisa,
        Merci pour les photos.
        C'est un des rares parcs que je connaisse duquel je ne repars pas avec un sentiment désagréable. 
        Je connais les films d'Anne et Erik Lapied, et leur dernier "Le clan des Marmottes" doit être super aussi. 
        Bises et caresses à Illona.

    9
    Vendredi 8 Avril à 08:51

    bonjour Pascale , ah oui dans la neige waouh  ,  tes photos de ces bouquetins sont si belles ! je m'imagine bien quand tu l'as vue ... , moi je n'ai jamais eu la chance d'en voir en vrai ! , c'est un beau partage ... gros bisous beau weekend a+

      • Vendredi 8 Avril à 18:17

        Coucou Bébert,
        Ici, c'est tout de même plus simple dans la mesure ou c'est un Parc. Certes le terrain est accidenté, mais ils seront au rendez-vous ;-)
        Merci pour les photos.
        Bisous et bonne soirée

    10
    Vendredi 8 Avril à 09:29

    Bonjour Pascale . Tu as pris de magnifiques photos de ces bouquetins ibériques et tu noud donnes des informations très intéressantes. Bonne journée et bisous

    11
    Vendredi 8 Avril à 09:36

    Coucou Pascale, 
    Superbes ces photos entre ombre et soleil, ces portraits sont très beaux. 
    Bien chaussée, tu as pu te balader plus facilement dans cet endroit;-)
    C'est bien de préciser les méfaits des drones sur les animaux, les gens ont vraiment de drôles d'idées !
    Une fois, il y avait un gars au marais d'orx qui en faisait voler un au dessus du plan d'eau, c'était incroyable, on était en pleine période de reproduction des oiseaux.
    Certains, c'est la photo à tout prix, peu importe si on dérange l'animal, et maintenant, c'est encore pire avec ces objets volants. 
    Je lis avec bonheur que la population des bouquetins a doublé dans le parc des Pyrénées depuis sa réintroduction, c'est une très bonne nouvelle et une belle réussite.
    Grosssss bisousss et bonne journée

      • Vendredi 8 Avril à 18:23

        Coucou Martine,
        On apprend de nos erreurs, et cette fois, j'ai tout prévu ;-)
        Je dois dire que le drone me tenterait assez mais pas pour la faune, trop de risques d'être intrusif à mon goût. C'est comme pour tout, il faut vraiment réfléchir avant de poser ses actes, peser les conséquences...
        Après il y en aura toujours qui ne prendront pas cela en compte et ne penserons qu'au résultat et à leurs désirs.
        Oui, une bonne nouvelle qu'il faut apprécier pleinement, elles ne sont pas si fréquentes.
        Merci pour les photos.
        BigBisousss et bonne soirée

    12
    Vendredi 8 Avril à 09:42
    Missfujii
    Magnifique
    13
    Vendredi 8 Avril à 09:44

    Merveilleuse série de photos sur ces beaux bouquetins, les textes sont aussi très intéressants, merci Pascale et très belle journée! 

    14
    Vendredi 8 Avril à 10:04

    Bonjour Pascale,

    De superbes captures qui ont dû nécessiter pas pas de crapahutage.. Mais le résultat est magifique. Une bonne nouvelle que la réintroduction de cette espèce se passe bien , pourvu que ça dure. Que dire de ces gens qui utilisent les nouvelles technologies pour je penseréussir avec avoir des photos "sensationnelles", avec des angles inédits  et qui nese rendent pas compte (ou ne veulent pas l'admettre) qu'ils pourrissent la vie sauvage... Les côtés néfastes du progrès  . Rien ne vaut la gratitude d'une photo superbement réussie et obtenue grâce à la force des mollets et de la patience..

    belle journée

    Paco ᓚᘏᗢ

     

     

      • Vendredi 8 Avril à 18:29

        Coucou Paco,
        Comme je le disais dans mon dernier article sur les Isards, ces animaux vivent dans un environnement qui est le leur, il faut donc s'adapter et en effet avoir de bonnes chaussures. Il faut marcher, mais ils sont dans le parc.
        Je trouve que le drone a des aspects très positifs (pour la surveillance des incendies par exemple), mais j'y ai réfléchi et pour la faune sauvage, ce n'est pas une bonne idée. Et je suis d'accord, la plaisir de la photo animalière dans sa généralité, c'est aussi la recherche, l'observation, et parfois si on part avec un but, c'est de revenir bredouille mais avec d'autres belles surprises. 
        Merci pour les photos et bonne soirée également.

    15
    Vendredi 8 Avril à 10:34

    Il n'est pas nécessaire d'observer ces bouquetins par des drones, d'ailleurs peut-on être assez irresponsable pour agir ainsi. Tes photos montrent une démarche respectueuse de l'environnement pour montrer ce magnifique animal en harmonie dans son environnement naturel. Magnifiques photos au cœur de la colonie. Bonne journée tempêtueuse ? météo oblige

    16
    Vendredi 8 Avril à 10:46

    oui mais les femelles sont plus mignonnes !! ces animaux sont magnifiques . tu as du faire beaucoup d'effort pour les photographier, quelles cornes, ils doivent tout de même tenir leur tête bien droite avec ces cornes. belles photos on s'y croirait quant a l'histoire des drones, je ne pensais pas que cela pourrait leur porter préjudice et pourtant. belle leçon d'humanité animale. bisous a toi passes un bon week end. Moune

      • Vendredi 8 Avril à 18:34

        Des tas de choses dérangent la faune sauvage. 
        Pour les drones, l'équipe de Nicolas Vanier en a fait la triste expérience lors des repérages par drones pour le tournage de "Donne moi des ailes"  au dessus des Flamants roses de Camargue qui étaient en train de nicher. Beaucoup se sont envolés et une quantité d'oeufs ont été perdus. Cela avait fait scandale d'ailleurs. 
        Bisous et bonne soirée Moune

    17
    Vendredi 8 Avril à 11:24

    Qu'ils sont beaux ces bouquetins.

    Ils sont protégés en France et chassés en Espagne...

    Pas de drone... puisque le danger pour eux vient du ciel

    Il faut respecter leur tranquillité

    Bisous Pascale

    18
    Vendredi 8 Avril à 11:26

    coucou Pascale

    je frissonne ! tes photos sont superbes comme d'habitude, et tu as capté leurs regards paisibles, leur sérénité dans ce lieu où ils sont protégés !

    j'ai l'impression que tu étais tout près d'eux ? et qu'ils n'étaient pas effrayés par toi, je sais que tu dois savoir faire ressentir aux animaux que tu photographies que tu es leur amie (je me souviens encore avec émotion du renard qui d'abord s'était sauvé puis qui s'est retourné et t'a regardée (et donc nous aussi) avec ce regard qui en disait tellement long !))... 

    Et bien entendu, mon coeur se serre en sachant que des personnes... j'ose le penser et écrire : imbéciles et indignes... peuvent leur nuire en faisant passer des drônes au dessus d'eux... 

    Je te fais de gros bisous et te souhaite une bonne fin de semaine et je fais des caresses à tes adorables chiens... j'aimerais bien que tu nous fasses des photos d'eux dans leur nouvel environnement...

    Am

      • Vendredi 8 Avril à 18:41

        Coucou Anne-Marie,
        Tu sais, j'ai un bon zoom, du coup la distance est trompeuse en photo ;-)
        Ici, ils sont dans un immense Parc certes, mais cela reste un parc. On circule dans leur biotope mais ils sont tout de même habitués à voir circuler les deux pattes. En général, je m'assieds et j'attends... 
        Eh oui, l'Homme n'est pas toujours respectueux de la nature et de sa faune, et même les photographes sont loin de l'être tous. Depuis que je fais de la photo animalière, j'ai vu des choses que je pensais impensables, comme d'attraper des insectes au filet et de les congeler pour pouvoir ensuite les photographier en macro paisiblement... si si ça existe !
        Message personnel transmis et je t'en envoie un aussi.
        Gros bisous à toi et à bientôt.

    19
    Vendredi 8 Avril à 11:31

    Bonjour Pascale

    Quelles superbes photos ! Elles sont lumineuses magnifiant les attitudes des bouquetins. 

    Que ce soit des bouquetins, des isards (dans le Pyrénées) ou des chamois (dans les Alpes) ou toutes autres espèces d'animaux, les pilotes de drone se doivent d'éviter de les survoler. Sans entrer dans le détail, il n'y a pas d'interdiction réglementaire de les survoler, mais c'est une règle de bon sens pas toujours respectée hélas.

    Bises savoyardes

      • Vendredi 8 Avril à 18:51

        Coucou Christian,
        Merci pour les photos.
        Je suis bien d'accord, ce n'est pas adapté pour la faune sauvage. Comme je le disais dans un commentaire précédent, Nicolas Vanier en a fait les frais lors d'un tournage.
        Le bon sens n'est malheureusement pas donné à tout le monde ;-(
        Bises et bonne soirée

    20
    Vendredi 8 Avril à 14:09

    Bonjour Pascale,

    J'ai adoré "Les infos pas très vraies (mais pas trop fausses)" de ta Fiche Info... smile

    La photo du Bouquetin de la grotte de Niaux m'a ramené au début des années 70 (aïe ! c'est loin), période à laquelle j'ai visité le Salon Noir dans lequel la peinture se trouve. Merci pour l'ensemble.

    Bonne fin d'après-midi.

    21
    Mo
    Vendredi 8 Avril à 14:18
    Mo

    Bonjour Pascale,

    J'aime beaucoup ta série sur ces beaux bouquetins!

    Les photos sont si nettes!

    Bises.

    Bon après-midi
    Mo

    22
    Vendredi 8 Avril à 15:05

    bonjour , Pascale

    une très très jolie série que tu nous présente avec un gros coup de coeur pour l'avant dernière et aussi la dernière ce qui bien sur n'enlève rien aux autres photos

    ce bel animal que j'ai croisé en France,  est c'est vrai assez conciliant avec l'être humain...son regard est pétillant..

    bravo pour ce beau reportage..

    bonne fin de journée

    à bientot

      • Vendredi 8 Avril à 18:57

        Merci pour les photos Christophe.
        Le regard des animaux, quels qu'ils soient, me trouble toujours. J'ai toujours le sentiment qu'ils voient tout en nous.
        Bonne soirée

    23
    Vendredi 8 Avril à 15:06

    Coucou. Ils sont magnifiques ces animaux. Par contre, certains d'entre eux devraient aller chez le barbier faire égaliser la barbe, tel un vrai hipster. J'adore ta dernière photo! Bises alpines et à bientôt.

    24
    Vendredi 8 Avril à 15:21

    Vraiment de superbes photos de ces bouquetins dans la neige et sous le soleil.Les cornes des mâles sont impressionnantes mais si jolies aussi.Faut pas s'y frotter.

    Bon week-end Pascale et des bises.

      • Vendredi 8 Avril à 19:12

        Coucou Harmony,
        Merci pour les photos, et c'est sûr que je ne suis pas tentée de tâter de leurs cornes ;-)
        Bises et bonne soirée

    25
    Vendredi 8 Avril à 16:01

    bonjour Pascale

    par chez nous ce sont les chèvres, 2 types de chèvres, celles d'un éleveur qui les canalisent, qui les fait paître sous surveillance et dont le fromage est délicieux  et d'autres sauvages qui se reproduisent dans les collines mais qui passent parfois sur les routes et même autoroute, un gros problème !!

    bon weekend

      • Vendredi 8 Avril à 19:13

        Coucou,
        Super, ce doit être très sympa.
        Et sinon, mes photos ?
        Bonne soirée

    26
    Vendredi 8 Avril à 16:05
    Denise

    Coucou Pascale, que tes photos sont belles, ces bouquetins ibériques ont fier allure et leurs cornes sont de toute beauté. Merci de partager ces merveilles et tes explications.

    Gros bisous et agréable week-end

    27
    Vendredi 8 Avril à 16:20

    How handsome they are with their distinctive horns.  Lovely light on these portraits.  Friendship

    28
    Vendredi 8 Avril à 16:28

    impressionnantes et splendides cornes!!! j'aime beaucoup l'air tranquille du beau mâle, les yeux à demi fermés... gros bisous Pascale. cathy

    29
    Vendredi 8 Avril à 17:12

    BONJOUR

    J'allais dire la 2 ai superbe

    mais en réalité elles sont toutes très belles

    chacune a sont charme

    bonne soirée bises

    30
    petitalan
    Vendredi 8 Avril à 17:20
    petitalan

    Magnifiques.

    Bien à toi.

    31
    Vendredi 8 Avril à 17:41

    tu as pris des risques mais franchement le résultat est là... c est superbe... gros bisous

      • Vendredi 8 Avril à 19:14

        Des risques, pas vraiment tout de même ;-)
        Merci et gros bisous.

    32
    Vendredi 8 Avril à 18:25

    Tes photos sont vraiment superbes! Quels animaux majestueux ! merci aussi pour les explications! Bonne soirée Pascale ! 

    33
    Vendredi 8 Avril à 19:26

    Les femelles sont donc beaucoup plus petites et moins lourdes mais elles n'ont pas les cornes à porter, car les cornes doivent peser un poids conséquent. 
    Tes photos sont très belles, Pascale et les explications nous en apprennent sur ces beaux animaux. 
    Bonne fin de journée. 

    34
    Vendredi 8 Avril à 20:18

    Magnificent series, beautiful compositions, sharpness and lighting/exposure.

    35
    Elaine Hancock
    Samedi 9 Avril à 03:23

    Hello Pascale,

    A superb series with interesting information. I have seen pictures of the Ibex but am not familiar with them. They are magnificent creatures. Their horns are amazing. Beautiful close up images. 

    Have a nice weekend!

    36
    Samedi 9 Avril à 10:06

    Joli !

    Dans nos Pyrénées j'en ai peu vu , au contraire de son cousin l'isard .

    Si je ne suis pas indiscret où as-tu pris ces beaux clichés ?

    Ce n'est pas glorieux pour l'Espagne d'en autoriser la chasse . Par ailleurs dans certains endroits de la chaine il ne reste plus beaucoup d'isards tant il a été chassé ; de fait les espagnols vont le chasser côté français et cela va provoquer de rudes heurts , le cheptel dans certains endroits des Pyrénées françaises s'amenuisant . Côté français si la chasse à l'isard est autorisée elle est contingentée à quelques bêtes par chasseurs .

      • Samedi 9 Avril à 11:11

        Merci,
        C'est indiqué en entête de l'article, (Parc des Angles) dans les Pyrénées Orientales.
        Les Espagnols ne font pas que chasser sur le territoire Français, ils viennent aussi prélever du bois sans autorisation.
        Bonne journée

    37
    Samedi 9 Avril à 11:18

    La rencontre avec des bouquetins est un moment merveilleux et inoubliable: ces photos captent magnifiquement la beauté de ces bouquetins dans leur milieu naturel. Bonne journée.

      • Samedi 9 Avril à 11:41

        Milieu naturel certes, mais dans un parc tout de même.
        Merci pour les photos.
        Bonne journée Jean-Louis

    38
    Mahina
    Samedi 9 Avril à 12:08

    Les petits sont à croquer!.... En peinture bien sûr!

    Toujours de belles photos qui m’entrainent en montagne

    Adichat

    39
    Samedi 9 Avril à 16:04

    Bonjour Pascale,  

    Merci pour ces photos de ces animaux, au comportement placide, du moins au moment de la  prise de vue. Celles-ci sont magnifiques et j'imagine, pas toujours aisées à réaliser, même si l'animal est complaisant avec l'homme (enfin, de loin..). Cela me rappellent ma première rencontre avec leurs cousins des Alpes et la joie que j'en avais ressentie et une certaine difficulté à prendre des photos à cause de l'émotion éprouvée.

    Bises.

    40
    Samedi 9 Avril à 18:13

    ils sont beaux avec leur regard doux. Superbe série

    Bon wk Pascale

    41
    Dimanche 10 Avril à 06:20

    Que de neige ! bonjour Pascale, ces mammifères ne sont pas faciles à observer en milieu naturel, les parcs nous offrent vraiment de belles possibilités d'observer et de photographier, le décor de cette saison est vraiment un plus, un grand bravo. Bon dimanche, bise.

    42
    Dimanche 10 Avril à 06:32

    Je les trouve bien sympathiques ces bouquetins.

    Tes photos sont superbes !

    Bon dimanche Pascale.

    43
    Dimanche 10 Avril à 10:47

    Bonjour Pascale

    Magnifiques ces bouquetins, l'intérêt d'être en semi liberté permet d'en voir un grand nombre et de faire de superbes photos . Le peu que j'ai vu en montagne  étaient loin . Bon dimanche  amitiés 

    44
    Dimanche 10 Avril à 11:12

    Coucou Pascale,
    La lumière sur tes photos est superbe. Ta série est très belle, je craque sur le dernier portrait.
    Leurs cornes sont magnifiques et impressionnantes.
    Merci pour toutes les infos.
    Je lis plus haut ton avis sur les drones, je le partage à 100%. D'ailleurs, la faune n'est pas la seule à en souffre, lorsque je me balade et que j'en entends un au-dessus de ma tête, je ne supporte pas.
    Bon dimanche, bises

    45
    Dimanche 10 Avril à 15:14

    Bonjour. Les angles je  connais mais  je n'y ai jamais fait du ski... je préférais  Fond Romeu ou Pyrénées 2000 . Je ne sais si tu connais, mais les ballades  sont géniales surtout lorsque tu en fais une partie avec les chevaux semi sauvages qui te suivent Photos magnifiques. Au fait connais- tu le lac des Bouillouses? Il y a une variété de grenouilles fluo. .

      • Dimanche 10 Avril à 19:43

        Oui, je connais la région et le Lac des Bouillouse. Les chevaux y vivent en liberté mais ce ne sont pas des chevaux sauvages (comme dans les Hautes-Pyrénées avec les Pottoks).
        Cependant ici, je présente les Bouquetins des Angles ;-)

    46
    Dimanche 10 Avril à 17:41
    daniel

    Dommage que la chasse soit autorisée en Espagne!

      • Dimanche 10 Avril à 19:44

        Oui, c'est certain.
        Et sinon les photos ???

    47
    Dimanche 10 Avril à 19:21

    Ils sont magnifiques, quelle chance tu as de pouvoir les observer dans leur milieu naturel. Un grand merci de partager de telles rencontres avec nous. Bonne soirée Pascale.

    48
    Mardi 12 Avril à 12:37

    Bonjour Pascale, ho là là que c'est beau... quel moment magique tu as sans doute vécu... jolies photos. Bisouss



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :