• Rougegorge familier - Erithacus rubecula - Passériformes

     

    Rouge gorge...

    Mon premier petit Rougegorge de l'année !

    Rougegorge familier...

    Identification : Le rougegorge familier est aisément reconnaissable avec sa poitrine et la face rouge orangé, contrastant avec les parties inférieures blanchâtres. Les parties supérieures son brun-vert-olive, ainsi que les ailes et la queue.
     Le bec conique est brun foncé avec la base claire. Les yeux sont noirs. Les pattes fines et les doigts sont brun clair.
     Le juvénile a les parties inférieures densément tachetées de brun. Jusqu'à sa première mue, il lui manquera la tache rouge de l'adulte.
     
    Chant : Son chant est une série de gazouillis ténus, doux et clairs, et de courts trilles, avec des arrêts brusques. Pendant l'automne, son chant est plus doux.
     
    Habitat : Le rougegorge fréquente les terrains boisés, le bocage, les taillis, les forêts, les parcs et les jardins aussi bien dans les régions les plus isolées que dans les villes.
     La femelle bouge sur de courtes distances après la saison de reproduction, jusqu'à un territoire hivernal proche où elle pourra se nourrir. Le mâle garde le même territoire toute l'année.
     
    Comportements : Quand il est sur le sol, il prend une posture dressée. Il agite ses ailes et sa queue en permanence. Il vole d'un perchoir bas à un autre en voletant. Quand il est en alerte, il agite et dresse sa queue.
     On le voit souvent près des habitations. Il entre parfois dans les maisons.
    Ce sont des oiseaux agressifs, et ils se battent entre mâles d'une façon haineuse, et ces combats peuvent voir la mort de l'un des deux adversaires. Ils sont hautement territoriaux, exposant leur poitrine orange vers tout intrus.
     Les combats débutent par des coups à l'intrus, donnés avec les pattes et les ailes, ou en délogeant l'oiseau de son perchoir. Ensuite, les deux opposants commencent à rouler sur le sol, et à voltiger l'un face à l'autre en donnant des coups de griffes. Chaque oiseau essaie de clouer son rival au sol. Les combats peuvent durer une minute, une heure ou bien plus.
     
    Vol : Le rougegorge vole bas et voltige sous le couvert végétal.

    Nidification : La femelle construit le nid, en le cachant dans la végétation dense. C'est une structure en forme de dôme, faite avec des feuilles, de la mousse et des plumes, et tapissée de radicelles et de poils.
     Le nid peut être situé dans n'importe quel endroit où il peut s'installer.
    La femelle dépose 5 à 7 oeufs blancs avec des taches rouges. L'incubation dure de 11 à 14 jours, assurée par la femelle qui est nourrie trois fois par heure par le mâle. Les poussins sont nidicoles, nourris et protégés par les parents. Ils quittent le nid au bout de 12 à 15 jours après la naissance, et deviennent indépendants à l'âge de trois semaines.
     Cette espèce produit deux à trois couvées par an.

    Régime : Le rougegorge familier se nourrit essentiellement d'insectes et de petits invertébrés, mais aussi de petites graines, de fruits et de baies. Il peut fréquenter les mangeoires en hiver.
     
    Protection / Menaces : Le rougegorge familier est largement répandu dans la majeure partie de l'Europe.
     
    Sources :
    ◦IOC World Bird List (v2.10), Gill, F and D Donsker (Eds). 2011.
     

    « Daims au Domaine de Coulondres...Encore fraîches... (17/12/2011) »

  • Commentaires

    1
    corinne rolland
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 17:44

    Bonjour Pascale et cela ne sera pas le dernier, en hivers ils sont plus facile à observer et à photographier !!! 

    2
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 18:25

    Pour corinne rolland :

    Oui, en été il se cache davantage, et maintenant il vient chercher ses petites graines grâcieusement offertes.

    3
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 18:51
    Cephalantera

    Bonsoir Nokomis, il est tout mimi le titi rouge gorge. Et il semblerait qu'il est partout. Belle photo. Bonne soirée, bises

    4
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 20:23
    cathycat

    Et en plus il chante... adorable !...

    5
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 21:10

    trop mignon, il y en  a pas mal dans mon jardin aussi..je te dis a bientot Pascale, je mets mon blog en pause, je part demain chez ma mère..

    passe de tres bonnes fêtes, un joyeux Noel...a++

    6
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 22:03

    ooohh !!! les rouge-gorge me font penser à ma grand-mère, elle les aime bcp :-)

    7
    Vendredi 23 Décembre 2011 à 00:43

    on en voitbeaucoup en ce moment en quête de nourriture !

    8
    Vendredi 23 Décembre 2011 à 02:50

    Bonsoir Pascale,

    encore plein de belles photos, ce rouge-gorge est très mignon, on dirait qu'il se porte bien, il est tout rond.

    Je suis impressionnée par toutes fleurs à la mi décembre....

    Je te souhaite de passer de joyeuses fêtes, bisous, à plus.

    9
    Vendredi 23 Décembre 2011 à 10:18

    Le couz de notre ptit george qui cherche souvent la bagarre aux autres (lol) !!

    10
    Vendredi 23 Décembre 2011 à 15:35

    Champagne pour Monsieur Rouge gorge.

    C'est sûr que de voir mésanges, verdiers et chardonnerets se régaler dans les mangeoires, il ait envie de venir s'y coller aussi. Il aurait tord de s'en priver non ?!

    Bisous



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :