• Salamandre commune ou tachetée (Salamandra salamandra)

    Deux jours entre orages et violentes averses les 22 et 23 juin. Nous avions eu une petite pluie d'une petite demi-heure fin avril qui avait été précédée par plus de deux mois sans la moindre goutte. Autant dire que si la terre en est ravie, les Ambhibiens eux aussi sont heureux.

    Hier matin entre deux grosses averses, une Jolie Salamandre d'une douzaine de cm est venue se balader sur les tapis du salon d'extérieur... Je suis toujours heureuse de les voir au jardin d'autant qu' à l'instar des Crapauds cela faisait des mois que je ne les voyais plus. N'étant pas à l'endroit idéal, je l'ai prise délicatement dans la main et suis allée la déposer dans un endroit plus propice pour elle. "Rapidement", elle s'est mise à escalader un muret.


    La Salamandre commune ou tachetée (Salamandra salamandra) est un petit animal qui fait partie de la famille des amphibiens, c'est elle que nous rencontrons parfois dans nos jardins. On la retrouve également sculptée sur beaucoup de monuments historiques puisque François 1er en avait fait un emblème royal.

    Longue d'une vingtaine de centimètre à l'âge adulte, la Salamandre a une peau noire, luisante, avec des taches jaunes. Sa peau fait office d'appareil respiratoire en quelque sorte, et a besoin d'un environnement humide. Des mues de la peau se produisent régulièrement. Avec ses grands yeux noirs, la Salamandre jouit d'une vue excellente, notamment la nuit, puisqu'il s'agit d'un animal sortant essentiellement la nuit. En revanche, elle n'a pas d'oreille, ne coasse pas, elle peut uniquement émettre des petits sons en cas de frayeur. Une autre caractéristique de la Salamandre est qu'elle ne nage pas ! Son nez est complété par la présence d'un organe voméro-nasal, formant une bosse avec des cellules olfactives puissantes reliées au nez.

    Glandes parotoïdes (image Wiktionnaire)

    Derrière les yeux, des glandes parotoïdes lui permettent de cracher une sécrétion poison contenant des alcaloïdes pour se défendre contre tout ennemi. La peau secrète aussi des toxines cutanées. Il en résulte brûlures, voire même nausées et vomissements chez celui qui la reçoit ou la touche, y compris l'humain (il est donc conseillé de se laver les mains après l'avoir touchée).

    L'accouplement de la Salamandre en vue de la reproduction se fait toujours hors de l'eau, du printemps à la fin de l'été. Ce n'est qu'ensuite - au printemps suivant - que la femelle, ovovipare, va déposer les larves (une trentaine en moyenne) en eaux calmes, qui vont immédiatement éclore. Curieusement, la femelle conserve le sperme pour d'autres fécondations qui ne nécessiteront donc pas de renouveler un accouplement. A l'état larvaire, la Salamandre peut se confondre avec le triton, toutefois les petites taches jaunes présentes déjà à la base des pattes permettent de les distinguer. Les larves deviendront adultes en 3 à 6 mois.

    La Salamandre peut vivre très longtemps théoriquement mais comme elle se déplace très lentement, il est fréquent que les voitures lui roulent dessus... Lorsque les premières gelées arrivent, elle hiberne dans des lieux tels que puits, caves, tunnels (chez moi elles se cachent sous les petits tas de bois laissés à la disposition des petits animaux). Mais même hors hibernation, il n'est pas facile de la croiser car elle sort essentiellement la nuit et son milieu de prédilection se résume aux forêts humides.

    Les salamandres s'alimentent en capturant des araignées, cloportes, coléoptères, limaces, vers de terre et insectes divers. Elles peuvent aussi se nourrir de tritons et de petites grenouilles ! Les larves  se nourrissent de larves d'insectes et tout autre petits animaux plus petite qu'elles. La sécrétion de toxines empoisonnées protège la salamandre des prédateurs éventuels. Par contre, les larves qui n'en fabriquent pas encore sont l'objet d'attaques de carabes mais aussi de truites et saumons.

    C'est donc une espèce terrestre, nocturne, appréciant principalement les forêts fraîches et humides (surtout de feuillus), mais on peut la trouver dans le maquis provençal si un micro-habitat plus humide se présente. Elle passe la journée sous une grosse pierre, une souche ou un tronc d'arbre tombé au sol, généralement à moins de 100 mètres de l'habitat des larves. Animal hétérotherme (à sang froid), la Salamandre hiverne (léthargie, ralentissement du métabolisme) pendant la mauvaise saison dans son abri. La période d'activité va de février-mars à octobre-novembre.

    L'accouplement a lieu à terre (juin-juillet), et les femelles gardent leurs oeufs dans l'utérus jusqu'à l'éclosion (ovoviviparité). La ponte varie selon les régions entre janvier-février et mai dans le nord et l'est de la France, de septembre à mai dans l'ouest et de mars jusqu'à juin dans les Pyrénées. La femelle dépose la totalité de sa ponte dans l'eau. Le développement larvaire, uniquement aquatique, dure entre 2 et 7 mois selon la date de la mise bas. La maturité sexuelle est acquise entre 3 et 6 ans et la Salamandre peut vivre jusqu'à 20 ans.

    La Salamandre est une espèce protégée en France par la loi de 1976, classée "à surveiller" dans le livre rouge des vertébrés de France et en Annexe 3 de la convention de Berne. En dépit de sa protection légale dans nombre de pays, la Salamandre est en Europe en régression constante depuis au moins un siècle, y compris en France. Les menaces qui pèsent sur la Salamandre sont les mêmes que pour les autres amphibiens : disparition des zones humides, fragmentation du territoire, disparition des milieux terrestres, pollution de l'atmosphère, des sols ou des eaux... et pièges innombrables (comme pour toute la petite faune, les Salamandres sont fréquemment piégées dans les trous d'hommes, citernes, égouts et autres fosses septiques. Leur goût pour les cachettes souterraines humides les expose particulièrement à de tels traquenards). 

    Si toutefois, vous croisez une salamandre dans votre jardin, laissez là en paix : vous aurez compris qu'elle ne nuira pas à votre potager.

     

    « Tournepierre à collierLes Hirondelles sont là... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Juin à 02:24

    Elle est superbe et tes photos la mettent bien en valeur. Bonne journée Pascale.

    2
    Elaine Hancock
    Vendredi 24 Juin à 04:37

    Hello Pascale,

    This is such a beautiful little creature! I have never seen a salamander with this gorgeous yellow before. The pictures are superb and the information is so interesting. I feel so sorry for some of these creatures who are suffering because of climate change and loss of habitat. It makes me very sad. 

    Have a great day. 

      • Vendredi 24 Juin à 12:15

        Hello Elaine,
        Thank you for the photos, it's very nice.
        I am also very sad to see this planet suffer like this, to see all the animals disappearing at an appalling speed. I don't see how humans will be able to survive it and I am very worried for young people who will be confronted with it even more violently than we already are.
        These days in France, day after day, there are disasters all over the country with hailstones as big as petanque balls...
        Have a great day.

    3
    Vendredi 24 Juin à 05:53
    CathyRose

    Je sais que tu ne vas probablement pas me comprendre Pascale mais je suis désolée, les salamandres comme les lézards, les crocodiles ou les serpents je ne peux pas les regarder, j'espère que tu ne m'en voudras pas ...?
    Belle journée, bisous.
    Cathy

      • Vendredi 24 Juin à 11:31

        Oh ça, je le comprends fort bien, et il est très difficile de le gérer. Laurent avait une collègue qui avait une peur panique des oiseaux et elle travaillait à Paris. Elle ne parvenait pas à sortir du Métro si le moindre Pigeon était visible et à Paris, les Pigeons ne manquent pas.
        Aucune raison de t'en vouloir ;-)
        Bisous et bonne journée Cathy

    4
    Vendredi 24 Juin à 06:23
    jeanmadis

    Merci pour toutes ces informations utiles et qui nous motivent encore plus à la protection de la faune en général.

    Ce petit amphibien à un charme fou, cet album lui rend grâce et hommage en même temps.

    Je savais que Francois 1er avait eu le béguin de la salamandre, je comprends mieux pourquoi, désormais.

    Je te souhaite une excellente fin de semaine.

     

     

      • Vendredi 24 Juin à 11:32

        C'est un petit animal fascinant, que je rencontre bien trop rarement à mon goût.
        Bonne journée Jean.

    5
    Vendredi 24 Juin à 08:03

    Elle est superbe et fascinante. La nature est extraordinaire , elle ne nage pas et c'est pourtant dans l'eau qu'elle dépose

    ses oeufs. Merci pour cette très belle page, je n'en ai jamais croisé. Je me suis régalée avec ta page.

    Très belle journée.

    bises

     

      • Vendredi 24 Juin à 12:03

        Je partage ton avis, la nature est extraordinaire et cela me fait mal de voir comment nous la faisons souffrir. 
        Merci à toi, c'est gentil.
        Bises

    6
    Vendredi 24 Juin à 08:28
    PascalXLD

    Très jolie série pour cette rencontre. Je n'en ai jamais vu à titre personnel

     

    Bonne journée

    7
    Vendredi 24 Juin à 08:44

    Bonjour Pascale. Très bel article et superbes photos de cette salamandre que je n'ai jamais vue en vrai. J'ai appris beaucoup de choses sur elle grâce à toi. Bonne journée et bisous

    8
    Vendredi 24 Juin à 09:39

    Bonjour Pascale

    Belles photos bien documentées de cette jolie salamandre. 

    Sa peau colorée en noir et jaune doit lui servir de camouflage je pense.

    Au moyen âge, toutes sortes de croyances circulaient à propos d'un animal légendaire du même nom. Mais rien a voir avec ce petit amphibien.

    Je te souhaite une bonne journée.

    Une pluie bienfaisante ce matin sur l'Auvergne.

    Bise, Michel

      • Vendredi 24 Juin à 13:09

        Coucou Michel,
        Merci, c'est gentil.
        Pas besoin d'être camouflée, elle est toxique pour ceux qui auraient dans l'idée de la croquer.
        Oh les croyantes et légendes stupides sur les animaux, elles ne manquent pas  !
        Chez nous aussi il pleut par alternance depuis trois jours et c'est une excellente chose car cela permet à la terre d'absorber correctement. Il était temps, c'était dramatique ici.
        Bises et bonne journée.

    9
    Vendredi 24 Juin à 10:07

    merci pour ces explications et ces belles photos de cette jolie salamandre! on en voit peu ici... gros bisous Pascale. cathy

    10
    Vendredi 24 Juin à 11:05

    Coucou Pascale,

    J'ai beaucoup aimé ta série et toutes les indications que tu donnes.

    Il doit y avoir 3 ans un automne après de fortes pluies j'ai pu en voir une chez-nous. Elle était tellement jolie comme un jouet en caoutchouc. J'avais pu lui faire quelques photos avant qu'elle ne s'en aille. J'étais étonnée d'en trouver une ici .... Il fallait vraiment une grande période d'humidité !

    Je ne savais pas que la salamandre était comme les tortues pouvant garder le sperme plusieurs années. C'est que les rencontres sont rares entre elles. Alors lorsque l'on rencontre "son Roméo" ou "sa Juliette" on fait tout pour la descendance.

    Malgré tout avec le réchauffement climatique je comprends fort bien que les salamandres soient en régression.

    Merci pour ton article éclairant ma lanterne. Le temps passé à faire des recherches même si la passion est là.

    Belle fin de semaine à vous deux. Bises Pascale

      • Vendredi 24 Juin à 12:01

        Coucou Élisa,

        Merci pour les photos.

        Il n'a fallu en réalité que quelques grosses averses pour que cette Salamandre montre le bout de son nez. Elle avait du trouver une cachette pour se mettre à l'abri de la sécheresse car comme je te l'ai dit, nous sommes non loin d'une nappe phréatique et notre chance est d'avoir une terre qui retient bien l'eau. Leur disparition est davantage due aux interventions humaines et aux différents pièges que nous avons créés en réalité comme indiqué dans mon article ;-(

        Pour voir les Salamandres chez toi, tu parles d'une grande période d'humidité. Avant de te répondre, je viens de rouvrir mes tablettes pour voir les dates précises des précipitations chez moi.
        - 10 décembre 2021 : une bonne journée de neige puis par dessus gros gel.
        - 3 mai : 3 heures d'une pluie correcte permettant de bien arroser la terre.
        - entre le 3 mai et le 21 juin : deux fois il est tombé des "pipis d'oiseaux" pendant moins de 2 minutes, mais pas même de quoi mouiller complètement la table sur la terrasse.
        - 22 juin : arrivée de la dégradation (il était temps) et nous en sommes au troisième jour d'orages et d'averses violentes qui durent environ 20 à 30 minutes (un peu de petite grêle ce matin pendant 3 minutes) mais ces précipitations se manifestent 4 à 5 fois par 24 heure, entrecoupées de soleil.

        Je ne sais pas ou se situe ta notion de l'humidité, mais il ne me semble pas que ce soit le cas de notre climat. Comme je te l'ai dit, ici, beaucoup d'oliviers, Lavandes, Lauriers, Thym, Romarin, Vignes, Mimosas (3 dans mon jardin)... et ce ne sont pas des plantes qui aiment beaucoup l'humidité.

        En raison de la grosse sécheresse et des pluies qui sont arrivées subitement, ce matin, il y a eu un contrôle de l'eau courante aux robinets dans le hameau. Des contrôle, nous en avons déjà eu, mais jamais pour cette raison.

        Laurent et moi ne sommes pas fans du tout des climats humides, et si nous avons choisi les Cévennes pour la seconde fois, c'est bien pour cette raison, cependant, le manque d'eau cette année est vraiment catastrophique. Sans eau, pas de vie, et la nature souffre terriblement.

        La plupart du temps, quand il pleut aux alentours, ici, ça nous passe malheureusement à côté à mon grand désespoir. Dans la région, habituellement, les épisodes Cévenols compensent les rares pluies pour alimenter les nappes phréatiques, mais depuis que nous sommes ici (19 mois), nous n'en avons pas eu tels que ceux que j'ai pu connaître en habitant au pied de l'Aigoual. Là-bas, souvent à l'automne, des trombes d'eau presque à l'horizontal (quasi comme des robinets ouverts à fond les uns à côté des autres) créaient des torrents incontrôlables, l'eau débordait des gouttières en quelques minutes et parvenait à passer sous les zincs des toitures enchevêtrées, pénétrait à l'intérieur des habitations, et parvenait même parfois à pénétrer par les sols. En revanche l'eau partait la plupart du temps presque aussi vite qu'elle était arrivée. Je dois dire que cela ne me manque pas car cela arrivait environ 2 fois dans l'année et c'était très flippant ;-). Cependant il est arrivé une fois que les Pompiers soient dans l'obligation de venir aspirer l'eau dans l'Auberge. Ce n'est pas pour rien non plus que je me suis éloignée de l'Aigoual ;-)


        Bises et bonne journée à vous deux également.

    11
    Vendredi 24 Juin à 11:48

    il est plutôt rare qu'on puise observer une salamandra  commune en Belgique

    par contre, la Triturus Criststatues  est bien présente dans la nature..

    merci pour ce partage intéressant  Pascale

     

    bonne fin de semaine

    12
    Vendredi 24 Juin à 12:37

    bonjour Pascale

    quelle belle espérance de vie, j'en suis étonnée. Des couleurs vives qui ne doivent pas faciliter son camouflage

    Par chez nous un peu plus de lézards cette année et toujours les geckos.

    bonne journée

      • Vendredi 24 Juin à 13:07

        Coucou,
        Elle se fiche d'être camouflée, elle possède son petit venin dissuasif (c'est souvent le cas des animaux possédant des couleurs vives).
        Beaucoup de Lézards aussi par ici, mais moins de Geckos qu'à Montpellier où ils étaient très nombreux au jardin.
        Bonne journée

    13
    Vendredi 24 Juin à 13:39

    Coucou Pascale, 
    Quand je passe sur ton blog, je me régale toujours autant quelle que soit la série. 
    Aujourd'hui, tu nous montres la beauté de cette salamandre, tu ne pouvais pas la rater sur ton tapis d'extérieur, son jaune contraste avec le noir.
    Toute la série est très belle.
    J'ai lu tes explications, en fait je me rends compte que je ne connais pas du tout ce petit animal.
    Par exemple, je ne savais pas que sa peau sécrétait des toxines cutanées ni que c'était une espèce terrestre nocturne, protégée.
    Elle a du souffrir de la chaleur et doit apprécier l'humidité du moment.
    Je n'imaginais pas les menaces et les pièges qui pèsent sur cette salamandre.
    Merci de nous avoir fait découvrir ce joli petit animal. 
    Je vais aller voir sa zone de répartition pour savoir si j'ai une chance de l'apercevoir ici. 
    Grosss bisousss et bonne journée

      • Vendredi 24 Juin à 15:52

        Coucou Martine,
        C'est sur, sur les tapis gris, elle était bien visible et avançait bon train.
        Merci pour les photos.
        Je savais pour les sécrétion de la peau, mais je ne savais pas pour les glandes à l'arrière des yeux. 
        Il a suffit qu'il pleuve pour qu'elles ressortent. Idem pour les Crapauds d'ailleurs.
        Ce n'est pas la première fois que j'en trouve dans le jardin, mais généralement c'est la nuit. Là c'était en pleine journée. Quand on en trouve sur les routes, on les aides à traverser ;-)
        Tu devrais pouvoir en trouver chez toi.
        BigBisousss et bonne fin de journée

      • Samedi 25 Juin à 21:36

        Coucou Pascale, 
        Je viens d'aller voir pour les glandes derrière les yeux, en effet, c'est étonnant.
        Ici, on aide les crapauds ou les hérissons à traverser les routes mais je n'ai jamais vu de Salamandre.
        J'aimerai bien en voir ici. 
        Grosss bisousss et bonne soirée

      • Samedi 25 Juin à 21:39

        J'aime beaucoup ta nouvelle bannière, elle ne ressemble à aucune autre sur les blogs.

      • Mardi 28 Juin à 13:15

        Merci, c'est gentil.

    14
    Vendredi 24 Juin à 14:07

    Bonjour et merci Pascale,

    Que de variété tu nous as proposée en moins d'un mois (depuis tes merveilleux sites pyrénéens) !

    Je n'ai jamais eu la chance d'observer une salamandre dans la nature ; tes photos sont une belle compensation. En même temps, je me demande ce qu'aurait donné un caméléon sur ton tapis de terrasse... wink2

    ...Mais aussi si tu n'as pas hésité à la saisir à main nue pour lui offrir un endroit plus adapté ?

    Passe une belle fin de journée.

      • Vendredi 24 Juin à 15:58

        Bon jour Géhèm,
        Je te remercie, c'est très gentil.
        Si le Caméléon modifie bel et bien la couleur de sa peau pour se camoufler dans son milieu naturel (pour se défendre contre d'autres mâles et également pour réguler sa température). Cependant, il ne réalise pas de métamorphoses spectaculaires et il ne peut adopter la même couleur qu'une surface sur laquelle il est déposé. Ça c'est une légende ;-)
        Non, je n'ai pas hésité à l'attraper, en faisant doucement pour ne pas l'effrayer. Ensuite je suis allée me laver les mains tout simplement. Il m'arrive d'en attraper quand j'en trouve sur la route, afin d'éviter qu'elles ne se fassent pas écraser par les voitures. 
        Belle fin de journée également.

    15
    Vendredi 24 Juin à 14:41

    Trop belles tes photos Pascale, c'est un petit animal que j'aime beaucoup et j'en voyais autour de mon bassin en Haute-Savoie. Mais jamais je n'ai réussi à faire de si belles photos.  Merci pour cette belle série et j'ai encore appris beaucoup en te lisant.  Je peux te dire que tu es formidable et je le pense vraiment!

    Je te souhaite une bonne fin de semaine et t'embrasse.

    ps qqs petites ondées chez nous mais rien qui mouille vraiment la terre!

      • Vendredi 24 Juin à 16:02

        Coucou Chatou,
        Je te remercie. 
        Tu sais, je suis surtout passionnée par la faune en général, et c'est peut-être dur, mais avec les années et en voyant les comportements humains, j'en suis arrivée à me dire qu'elle était bien plus intéressante que notre espèce.
        Ici, depuis mercredi, nous avons eu pas mal d'averses et d'orages, cela a fait du bien, mais ce n'est pas cela qui va compenser le manque d'eau.
        Je t'embrasse également.
        Bonne fin de journée

    16
    Vendredi 24 Juin à 14:53

    Splendide salamandre...

    Merci pour ton bel exposé...

    Je ne savais pas qu'elle pouvait vivre 20 ans et que ses yeux crachaient une sécrétion poison.

    Encore un petit animal en danger... Avançant doucement, elle risque donc de se faire écraser comme le hérisson...

    Et puis il y a ces "trous d'hommes" dans lesquels elle peut se retrouver piégée...

    Bisous Pascale.

     

      • Vendredi 24 Juin à 16:04

        Je suis d'accord, elles sont vraiment belles.
        Ce ne sont pas les yeux, mais des glandes à l'arrière les yeux, j'ai rajouté une image plus parlante.
        Oui, compliqué pour elles tous ces pièges.
        Bisous et bonne fin de journée Béa

    17
    Vendredi 24 Juin à 15:02

    Elle est toute mignonne cette salamandre et elle a des couleurs un peu flashy.Il donc préférable qu'elle sorte la nuit mais une fois n'est pas coutume,elle a bien fait de venir sur son tapis d'extérieur.Tu as pu la photographier à ton aise.Chez toi,c'est le refuge des animaux mais c'est interdit aux sangliers,ces destructeurs de jardin.

    Bon week-end Pascale et des bises.

      • Vendredi 24 Juin à 16:07

        Coucou Harmony,
        C'est en effet un refuge pour les animaux, mais tu as raison, excepté pour les Sangliers qui cassent tout. Maintenant ils restent à l'extérieur. Hier soir, il y avait un gros pépère derrière ma clôture, certainement un gros mâle solitaire, mais s'ils restent dehors, là, pas de souci, ils ne me dérangent pas, j'aime même les observer.
        Bises et bonne soirée
         

    18
    Vendredi 24 Juin à 15:05

    How bright the yellow is.  A beautifully patterned creature.  Friendship

    19
    Vendredi 24 Juin à 16:01
    Denise

    Coucou Pascale, que de belles photos, cette salamandre est magnifique. Je n'en ai jamais vu en vrai. Merci pour toutes tes explications car j'apprends beaucoup sur les animaux, la nature grâce à tes billets toujours bien détaillés.

    Gros bisous et bel après-midi ♥

      • Vendredi 24 Juin à 16:08

        Merci Denise.
        Gros bisous et bonne fin de journée à toi.

    20
    Vendredi 24 Juin à 16:10

    Een mooie serie foto's van deze salamandersoort en wederom met interessante informatie.

    21
    Vendredi 24 Juin à 16:11

    Magnifique tes  photos et ton article que je vais lire dans le détail, merci beaucoup

    bon WE

      • Vendredi 24 Juin à 16:50

        Merci pour la visite et pour les photos.
        Belle fin de journée

    22
    Vendredi 24 Juin à 17:18
    Floralie

    Bonjour Pascale,

    C'est la première fois que j'en vois une de si près elle est vraiment magnifique j'aime beaucoup ses couleurs

    Bon week-end, bises

    23
    Vendredi 24 Juin à 17:41

    je trouve ces petites bêtes absolument fabuleuses... je n en ai jamais vu "en vrai" mais t es là alors tout va bien... gros bisous

    24
    Vendredi 24 Juin à 18:58

    Excellent  reportage pour une bestiole... pardon! Pour cet amphibien bien agréable à regarder et à protéger dis-tu. Bonne soirée! je reviendrai, crois-moi. Gisèle

      • Vendredi 24 Juin à 19:15

        Merci Gisèle.
        Je crois que nous sommes arrivés à un stade où tous les animaux ont besoin d'être protégés malheureusement ;-(
        Bonne soirée

    25
    Vendredi 24 Juin à 19:06

    BONJOUR

    Des superbes photos ,d'une bête que j'aime et respecte beaucoup

    il y en a si peut ,j'en ai une qui vie dans le regard  d'au qui alimente le jardin ,c'est ça cachette

    beaucoup de gens en on peur !!

    bon WE bisous

    26
    Mo
    Vendredi 24 Juin à 19:40
    Mo

    Bonjour Pascale,

    je n'ai jamais vu de salamandre en vrai.

    Ton article est passionnant et tes photos très belles.

    Bises.

    Bonne soirée,

    Mo

     

    27
    Vendredi 24 Juin à 20:56

    Bonsoir

    J'ai eu la chance d'en voir une il y a quelques années aux abords d'un ruisseau près d'un bois.

    Bises

    28
    Vendredi 24 Juin à 21:04

    Coucou pascale.

    J'ai appris plein de chose sur cette petite salamandre ..

    je n 'en ai jamais vue alors j'admire tes photos...

    Merci de ton petit commentaire sur ma petite page d'humour..

    Douce soirée bise.

    29
    Vendredi 24 Juin à 22:11

    bonsoir Pascale , merci pour tes photos toujours aussi belles et cette salamandre est très belle , j'en ai eu qui ont passé l'hiver près de mon compteur à eau qui est recouvert d'un pull et dans la terre !  merci pour les infos et +++  gros bisous beau weekend A+ 

      • Samedi 25 Juin à 20:30

        Coucou Bébert,
        C'est cool. C'est vrai qu'elles ont parfois des endroits peu classiques pour aller hiberner.
        Bisous et bonne soirée

    30
    Samedi 25 Juin à 09:26

    Merci pour toutes les explications et photos de cette salamandre ! Je pense que je n'en ai jamais vue en vrai ! Le jardin et la terrasse sont remplis de lézards aux beaux jours ... mais pas cette jolie bébête ...

    Merci de ta visite chez moi, c'est vrai que çà faisait longtemps

    Gros bisous et bon week end

      • Samedi 25 Juin à 09:48

        C'est clair, je ne sais pas comment j'ai perdu ton adresse, et en plus pas moyen de se réinscrire ou je n'ai pas trouvé.
        Les Salamandres savent se faire très discrètes.
        Gros bisous et bon week également.

    31
    Samedi 25 Juin à 13:23

    bjr Pascale, quelle est jolie avec sa tenue disco & brillante. Superbes photos. Merci pour ces infos pertinents. Je n'ai vu qu'une fois une salamandre par chez moi et malheureusement, comme tu le dis, elle avait été écrasée par une voiture.

    Bon wk

      • Samedi 25 Juin à 20:32

        C'est triste de n'en voir une qu'une seule fois et écrasée.
        Bonne soirée à toi

    32
    Samedi 25 Juin à 15:58
    daniel

    Une belle leçon sur les salamandres ! Je crois bien que je n'en ai jamais vues !

    33
    Samedi 25 Juin à 22:07

    Merci pour toutes ces explications, Pascale. Dans mon jardin, et même dans mon quartier, je n'en vois jamais, sans doute parce qu'il n'y a pas de forêt à proximité et qu'elle ne trouve pas de lieu idéal où se poser. Elle est très belle, et tes photos la mettent en valeur. Merci. 
    Bon dimanche à toi, pluvieux chez moi et je m'en réjouis ! :-)

    34
    Dimanche 26 Juin à 06:24

    Bonjour Pascale. Merci pour cette superbe série...je vois souvent des salamandres quand je suis en Haute-Loire dans les forêts de feuillus, d'ailleurs j'en ai photographié une au mois d'avril (pas aussi joliment que toi tout de même !!). Par contre dans ma garrigue provençale je n'en ai jamais vu une même quand il pleut. Je pense qu'elles n'aiment pas la présence des pins, ou bien que tout simplement même si elles sont terrestres, il n'y a pas de plan d'eau à proximité pour qu'elles puissent se reproduire au printemps. Je ne savais pas qu'elle pouvait ainsi garder le sperme plusieurs années, il est vrai que je n'ai pas vraiment cherché non plus de détails sur elle. Peut-être y en a-t-il en bordure de la Durance ? Quand j'étais enfant, j'en voyais souvent en Provence mais nous habitions alors tout près de la Crau humide, ceci expliquant peut-être cela. Merci pour tous les précieux renseignements que tu nous donnes. Bisous et bon dimanche (je suis très à la bourre cette semaine pour mes visites de blog)

    35
    Dimanche 26 Juin à 08:25

    Ton article est très intéressant et tes photos de  salamandre superbes !

    Bon dimanche Pascale.

    36
    Dimanche 26 Juin à 11:47

    Bonjour,

    Un bel amphibien et les taches de sa peau sont d'un éclat peu commun .J'en avais dans le jardin du temps du bassin , mais c'est fini tout ça , il fait beaucoup trop sec maintenant et c'est fou tout ce qui a disparu !

    Je ne ma rappelle plus trop pourquoi François Ier l'avait choisie comme emblème .Je crois que cela a un rapport avec le feu sans doute parce qu' elle bondissait  parfois, bien vivante , des souches lorsqu'on les mettait dans le feu , de là des pouvoirs extraordinaires . 

    Quant à mon choix de tableau d'hier , je l'ai fait en pensant-à ce qui me plaît dans tes photos d'oiseaux .

    37
    Dimanche 26 Juin à 14:23

    Bonjour Pascale merci de nous offrir ces sublimes photos de cette magnifique salamandre avec ces très belles couleurs bon dimanche Claudine Daniel

    38
    Dimanche 26 Juin à 17:26

    Quelle belle rencontre !! bonjour Pascale, avant tout j'espère que tes soucis de réseau vont s'arranger yes en tout cas, merci d'être passée sur mon blog. Pour la Salamandre, je n'en ai jamais croisé lors de mes différentes sorties photos... elle a vraiment de jolies couleurs et cela doit être très agréable de la photographier dans son milieu. Bravo pour la variation des angles de prise de vue. A bientôt, bise.

      • Mardi 28 Juin à 13:19

        La foudre a fait des dégâts dans la hameau, mais orange m'a dépannée en attendant de pouvoir rebrancher ma nouvelle Livebox avec une Airbox4G qui me permet au moins d'avoir internet.  Et ça va, ça fonctionne très très bien.
        Oui, la Salamandre est un bel animal, je suis d'accord.
        Merci pour les photos.
        Bises

    39
    Dimanche 26 Juin à 17:31

    petit coucou de fin de semaine... caresse à la boule... bisous à toi

    40
    Dimanche 26 Juin à 19:03

    Bonjour Pascale. je te remercie pour ces jolies photos de ce magnifique amphibien. Il y a bien longtemps que je n'en ai pas vu tellement elles sont devenues rares. Ici nous sommes proches de zones industrielles et c'est une hécatombe chez grenouilles et crapauds dont la peau absorbe toute les saloperies présentent dans l'air, je suppose qu'il en est de même pour les salamandres.

    Je te souhaite une agréable soirée. Bises.

      • Mardi 28 Juin à 13:21

        Coucou Dominique,
        Ici, c'est cool, pas beaucoup d'endroits cultivés en dehors des jardins potagers, donc pas de pesticides, et par ici, les gens sont assez sérieux sur l'écologie et la préservation de la nature.
        Bonne journée.

    41
    Lundi 27 Juin à 06:40

    Bonjour Pascale, très intéressant je n'en ai jamais vue . Merci pour ces belles photos et explications très claires... bisouss bonne journée

    42
    Lundi 27 Juin à 14:58

    Je n'ai jamais vu de salamandre en vrai : elle a un bel habit noir et jaune. Je n'ai que des geckos dans mon jardin, depuis une vingtaine d'années alors qu'avant il n'y avait que des lézards. Merci pour toutes les infos sous tes photos. Belle découverte.

    43
    Lundi 27 Juin à 17:18

    Coucou Pascale

    Quelle jolie rencontre et tout plein de très belles photos pour nous montrer tous les détails et la beauté de ce petit animal

    bisous

    Am

    44
    In the Mirror
    Mardi 28 Juin à 10:17

    Ah ces petites salamandres, ton reportage me fait penser que je ne les aperçois pas en ce moment. C'est surtout au printemps et à l'automne qu'elles sortent ici. Et malheureusement, j'en vois aussi beaucoup écrasées sur la route.
    Super documentaire avec de superbes illustrations.Bises

      • Mardi 28 Juin à 13:25

        Ici, il n'y a qu'une petite route qui traverse le hameau et les habitants sont soucieux des animaux, alors ils font attention. Le soir il m'arrive de temps à autre d'en aider à traverser, que ce soit des Salamandres ou des Crapauds. Comme il y a une source pas loin et un moulin à eau à l'entrée du hameau, ils doivent se sentir bien dans le coin. 
        Merci pour mon billet.
        Bises

    45
    Mardi 28 Juin à 17:28
    Andrée

    a 16 ans, heureuse et fière d'en trouver une, je l'ai prise et prise avec moi. Je n'ai plus jamais recommencé , je l'ai deposee vers une rivière. c'est un si bel animal. Merci  pour tes photos. Bises

    46
    Mardi 28 Juin à 18:37

    Bonjour Pascale, 

    De superbes photos pour un petit animal qui ne l'est pas moins. Je n'ai pas la chance d'en voir dans mon jardin. Merci pour toutes explications  que tu nous fournis qui aident à mieux connaître la vie de cet amphibien "terrien".

     Bises. 

    47
    Christian
    Mercredi 29 Juin à 19:32

    Les photos sont superbes, nous n'en voyons pas dans la région.

    48
    Jeudi 30 Juin à 10:46

    Magnifique série ! C'est sûr que le tapis du jardin n'est pas top ni pour elle, ni pour les photos ;-) Elle est tellement plus jolie dans son environnement humide et verdoyant.
    Je les fait régulièrement traverser le matin en prenant la route mais heureusement nos routes communales ne sont pas très prisées. Bon.... accident il y a toujours.

    Gros bisoussss

      • Jeudi 30 Juin à 11:16

        Idem ici, en dehors des 6 maisons habitées à l'année, personne ne vient se perdre par ici ;-)
        J'en ai retrouvé une autre dans un trou dans le jardin, elle semble se trouver bien où elle est.
        Gros bisoussss et merci pour les photos.

    49
    Jeudi 30 Juin à 22:49

    C'est une belle rencontre car cet amphibien est aussi rare que discret.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :