• Scène de vie d'un jeune Faucon crécerelle

    Faucon crécerelle
    Falco tinnunculus - Common Kestrel (Linnaeus, 1758)

    Un couple de Faucons crécerelles a niché dans un fenestron de grenier non loin de chez moi, et ils sont extrêmement loquaces ces temps-ci. Impossible de louper leurs "kiiih... kiiih... kiiih... kiiih..." assez lent ou "ki ki ki ki ki kik" plus rapides tout au long de la journée. Ils viennent se percher fréquemment dans nos Pins.

    Une fin d'après midi, alors que le soleil était enfin passé derrière la forêt et que le jeune Faucon était en train de huir de manière particulièrement virulente, nous avons pu en profiter pour observer leur comportement de nourrissage : l'un des deux parents a apporté une proie tout juste attrapée au jeune, puis est allé se poser près de l'autre adulte sur une branche un peu au dessus du jeune, les deux parents ne cessant de l'observer. Malheureusement, mes photos des deux adultes posés l'un à côté de l'autre sont ratées, trop d'épines "parasites". Pas simple dans ces conditions de faire la MAP à mains levées, les bras en l'air, eux en haut et moi sur le plancher des vaches tout en cherchant une trouée acceptable.

    Le jeune ne semblait pas très à l'aise à cet endroit, mais on voit bien qu'il a quelque chose dans le bec.

     

    Il est allé rapidement se poser sur une plus grosse branche et plus dégagée aussi (merci) ce qui m'a permis de constater qu'il s'agissait d'un Campagnol. Bon moment pour ce jeune Faucon, nettement moins bon pour le Campagnol.

     

     

    Encore jeune mais déjà très doué pour déchiqueter sa proie.

    Il a commencé par sectionner l'arrière de la tête... 

     

     

     

     ... puis en a extrait la viande par cet orifice sans même éventer le petit animal dont le reste du corps est resté intact.

     

    Incroyable tout ce qu'il a réussi à en sortir et sans que ce ne soit sanguinolent. Pas une tache de sang sur le pelage du Campagnol.

     

     

    Après ce repas, il n'était toujours pas rassasié et à recommencé à réclamer à ses parents.

     

     

    « Pour accueillir les petites Abeilles sauvagesBrebis et Moutons »

  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Juillet à 04:28

    Je n'avais jamais eu l'occasion de les voir de si près. Pauvre campagnol ! Bonne journée Pascale.

      • Lundi 25 Juillet à 10:40

        Je dois dire que moi non plus, en tous cas pas avec une famille de Faucons Crécerelles.
        Bonne journée Martine

    2
    Lundi 25 Juillet à 06:14
    jeanmadis

    Un document photographique magnifique qui nous plonge au beau milieu et dans l'intimité de ce faucon crécelle.

    Tandis qu'il dévore sa proie avec minutie, je profite (en écrivant mon commentaire), d'écouter les bandes son et ne suis pas déçu, au contraire.

    Merci bravo pour ce reportage singulier que tu as su saisir au moment opportun.

    Je te souhaite un bon début de semaine.

      • Lundi 25 Juillet à 10:41

        Ce sont des oiseaux très "bruyants", quand ils sont sur le terrain, impossible de ne pas le savoir. 
        Merci et bonne journée également.

    3
    Lundi 25 Juillet à 07:18
    Philippe Bullot

    Bonjour Pascale. Je n'ai jamais eu l'opportunité d'observer une telle scène, merci pour le partage !

      • Lundi 25 Juillet à 10:43

        J'ai regretté d'avoir raté la séquence où l'adulte apportait la proie au jeune, mais bon, je me suis contentée de la scène du repas ;-)
        Merci et bonne journée Philippe

    4
    Lundi 25 Juillet à 08:26

    Bonjour Pascale

    Distinguer les deux adultes entre les branches est difficile alors faire une mise au point et shooter ... Quant aux clichés du jeune en train de déguster son repas, elles sont magnifiques. Heureusement qu'il a eu la bonne idée de se placer dans un endroit ad hoc pour se faire tirer le portrait.

    Bises savoyardes

      • Lundi 25 Juillet à 10:44

        Eh oui, toute cette première partie était trop mauvaise, la MAP ne s'est pas faite correctement dans ce fouillis d'épines de Pin. Oui, heureusement qu'il à changé de branche sinon, tout partait à la poubelle.
        Bises

    5
    Lundi 25 Juillet à 08:45
    Claudine/canelle

    Merci pour cette superbe série , impressionnante malgré tout !!

    Tes photos sont vraiment superbes !

    Bises

    6
    Lundi 25 Juillet à 09:18

    Magnifique moment que tu as réussi à capturer !

    Bonne journée et merci pour le partage qui aide à mieux comprendre la faune...

    Bises

    7
    Lundi 25 Juillet à 09:58

    Belles scènes de vie captées en direct.....le dépeçage est "chirurgical"....petit mais déjà très doué.

    Bonne journée

    8
    Lundi 25 Juillet à 10:04

    la vie dans toute sa splendeur et sa douleur ...... il faut que chacun vive, même si c'est au détriment d'autres. Il mange trés proprement ce joli faucon, ou étais tu planquée pour prendre d'aussi précises photos ! on le voit bien sur tes dernières photos trés beau plumage. passes une bonne semaine. bisous chère Pascale. bonne semaine.

    Moune

      • Lundi 25 Juillet à 10:48

        Eh oui, ainsi va la nature, tous les animaux ne sont pas herbivores, et nous les premiers.
        J'était chez moi, et je me suis placée en contrebas du Pin dans lequel il était en essayant de trouver le meilleur angle pour l'avoir sans trop de paratites. 
        Bonne journée à toi Moune. Bisous

    9
    Lundi 25 Juillet à 10:07

    Elles sont vraiment exceptionnelles et très intéressantes ces photos, quelle chance de pouvoir observer cette scène de vie! Très belle journée Pascale! 

      • Lundi 25 Juillet à 10:49

        C'est vrai que c'était un beau moment, sauf pour le Campagnol.
        Merci Monique et bonne journée

    10
    Lundi 25 Juillet à 10:35

    Effectivement c'est une belle scène de vie avec de superbes images malgré la difficulté de prise de vues. Là tu fais fort ! Cette séquence est très intéressante car l'on voit ici le rôle qu'a ce superbe oiseau dans la régulation de la nature. Quand je pense à la prolifération des rats taupiers en Auvergne avec les calamités inhérentes à leur activité, je ne peux m'empêcher de penser que l'homme y est pour quelque chose. Aux prédateurs en nombre s'est souvent substitué la chimie mais revers de la médaille, les populations de campagnols ou de rats taupiers deviennent résistant aux divers souricides alors que leurs prédateurs naturels contaminés meurent d'empoisonnement. Ceci laisse la porte ouverte à la prolifération des rongeurs. Mais dans ta région naturelle par excellence, cet équilibre n'est pas rompu et c'est formidable d'assister à un tel spectacle.

      • Lundi 25 Juillet à 11:01

        Tu as raison, la régulation est très importante, et les Rats taupiers (ou Campagnols terrestres) sont une calamité de par leur prolifération dans certains endroits (comme les Sangliers ici bien que cette année ils semblent peut-être un peu moins nombreux que l'an dernier, certainement que moins de petits ont survécu avec cette sécheresse historique).
        Forcément que nous n'y sommes pas pour rien puisque nous n'acceptons pas la présence des prédateurs. Ici, il y a beaucoup de Mustélidés et de Genettes communes qui s'occupent de réguler les petits rongeurs.
        Par ici, en effet, très peu de cultures et pas de pesticides, et c'est une des raisons de la présence importante de la faune locale. De plus les chasseurs fichent la paix aux animaux autres que les Sangliers qui dévastent tout y compris en faisant tomber des faïsses. 
        J'ai apprécié cette scène à sa juste valeur bien sûr. Ce sont des moments de magie.
        Merci pour les photos.
        Bonne journée

    11
    Christian
    Lundi 25 Juillet à 10:56

    Tes photos sont superbes, il ne faut pas regretter celles des parents qu'il n'est pas toujours possible de réaliser. 
    Quant au repas de ce jeune, son bec doit être comme des lames de rasoir, il est très doué pour ne pas faire de taches, une bonne éducation.
    Bonne journée Pascale et merci pour ce partage.

      • Lundi 25 Juillet à 11:03

        Oui, il a appris à manger proprement ;-)
        Merci et bonne journée Christian

    12
    Lundi 25 Juillet à 11:10

    Bonjour Pascale mais quel magnifique reportage que tu offre tes photos sont vraiment sublimes merci du très joli partage bonne journée Claudine Daniel

    13
    Lundi 25 Juillet à 11:15

    Bonjour Pascale,

    Une scène de vie prise sur le vif. De belles images. Les deux premières je ne voyais pas trop et c'est à la troisième que j'ai pu voir le petit rat des champs.
    J'ai toujours aimé le faucon crécerelle. On le voit souvent lorsque les champs sont fauchés attendant les rongeurs.

    Une jolie série instructive et même agréable à regarder ...... car c'est la vie !

    Un bon début de semaine. à vous deux. Bises Pascale

      • Lundi 25 Juillet à 11:25

        Oui, c'était volontaire, c'est pour cela que j'ai mis les deux premières photos aussi ;-)
        Ici, ce n'est pas un Rat des champs (Le Rat des champs est noir ICI et à le museau allongé) mais un Campagnol terrestre ou Rat taupier.
        Eh oui, c'est la vie, et vu la consommation alimentaire humaine il serait injuste de tenir rigueur à la faune prédatrice d'avoir besoin de se nourrir...
        Merci pour les photos et bonne journée.
        Bises

    14
    Lundi 25 Juillet à 11:37

    Quelles photos incroyables, et si belles!!! merci de nous faire partager ce moment si rare. impressionnant cette façon de manger, très délicate!!! gros bisous Pascale. cathy

    15
    Lundi 25 Juillet à 13:09

    Bonjour Pascale. Sa manière de dévorer sa proie par l'intérieur est étonnante. Il a la précision d'un chirurgien pour ouvrir au bon endroit. Bisous

    16
    Lundi 25 Juillet à 13:17

    bonjour Pascale , ah oui une série superbe et surement pas facile pour les photos !!! , c'est magique de voir ce jeune faucon qui se nourrit !!   et oui il a la bonne façon pour le découper !! merci bisous bel am a +

    17
    Lundi 25 Juillet à 14:26

    Coucou Pascale

    Tu étais au bon endroit au bon moment... Dure loi de la nature... mais c'est tout un équilibre en fait... Ton reportage est superbe ainsi que toutes tes photos ! 

    Bisous

    Am

      • Lundi 25 Juillet à 19:33

        Coucou Anne-Marie,
        Difficile de les rater avec les jeunes, ils sont très loquaces ;-)
        Merci pour les photos.
        Bisous et bonne soirée

    18
    Lundi 25 Juillet à 14:51

    Bravo à toi pour les photos, tu es arrivé à nous faire un très beau reportage très instructif ! La loi de la nature, c'est ainsi. Encore bravo ! bon après midi et bises.

      • Lundi 25 Juillet à 19:34

        Merci Elisabeth, c'est gentil.
        Bises et bonne soirée

    19
    Lundi 25 Juillet à 14:56

    Une scène photographique extraordinaire que ce repas d'un jeune faucon crécerelle.

    Bisous Pascale

    20
    Lundi 25 Juillet à 15:02

    What amazing close views.  What a wonderful time for you to be able to capture these.  Friendship

    21
    Petitalan
    Lundi 25 Juillet à 15:19
    Petitalan

    Surbe et formidable rencontre. Cordialement. Et re-bravo.

    22
    Lundi 25 Juillet à 15:37

    Magifique reportage sur cette tranche de vie de la nature.avec des vues de la chaine alimentaire....La loi de la nature , tout simplement

     

    Belle semaine

     

    Paco

    (o_O)

      • Lundi 25 Juillet à 19:35

        Une loi de la nature que tout le monde n'accepte pourtant pas d'admettre ;-(
        Bonne soirée Paco et merci.

    23
    Mo
    Lundi 25 Juillet à 15:48
    Mo

    Bonjour Pascale,

    Tu as quand même quelques bonnes photos à la fin...

    C'est très intéressant, ce comportement des parents.

    Bises.

    Bon après-midi,

    Mo

     

      • Mardi 26 Juillet à 10:13

        Coucou Mo,
        Eh bien moi qui pensais qu'en dehors des deux premières parasitées par les épines du Pin, elles étaient plutôt toutes réussies... Bon la fin, c'est déjà bien ;-)
        Heureusement mon article est tout de même intéressant hihihi
        Bises et bonne soirée

    24
    Lundi 25 Juillet à 16:00

    délicieux reportage et joli nom: faucon crécerelle. Je comprends pourquoi, malgré mes mauvaises humeurs, ma fille tenait tant à moi. Les rapports mère-enfant sont touchants! Bonne journée, Gisèle

      • Lundi 25 Juillet à 19:39

        Il est possible que ce soit le mâle qui ait apporté ce Campagnol à son jeune ;-)
        Merci en tous cas.
        Bonne soirée Gisèle.

    25
    Lundi 25 Juillet à 16:24

    Bonjour Pascale

    incroyable qu'ils aient ce sens du découpage dans leurs gènes, ils gardent "ce savoir faire" au fil des générations. l'instinct de survie...tu as eu une chance inouie d'assister à ce repas

    bisous

      • Lundi 25 Juillet à 19:40

        Coucou Francette,
        Oui, c'est instinctif et il s'est fort bien débrouillé.
        Un très joli moment offert par la nature, c'est vrai.
        Bisous et bonne soirée

    26
    Lundi 25 Juillet à 16:25

    Une scène de vie fascinante et des photos exceptionnelles. Bravo! Bonne fin de journée, Pascale.

      • Lundi 25 Juillet à 19:41

        Merci Jean-Louis, et bonne soirée

    27
    Lundi 25 Juillet à 16:25

    J'ai à nouveau regardé tes images et je m'aperçois que j'étais à côté de la plaque! Habitant une grand ville, je n'y connais rien en dehors des chiens tenus en laisse, des pigeons qui salissent, des voitures qui polluent... et les magasins "pour se nourrir". Bravo pour ton merveilleux reportage. Bonne journée, Gisèle

      • Lundi 25 Juillet à 19:43

        Ah ok, je comprends mieux ton premier commentaire du coup.
        Bonne soirée et merci.

    28
    Lundi 25 Juillet à 16:44

    Coucou Pascale, 
    Tu as vraiment assisté à une scène extraordinaire, tu m'en avais parlé et j'aime beaucoup ces photos.  
    Déjà voir un faucon crécerelle juvénile n'est pas courant ( enfin pour moi, c'est certain ) et en plus pouvoir le photographier en plein repas est top !
    Je lis tes commentaires sous les photos et c'est un étonnement pour moi aussi de voir comment cet oiseau s'y prend pour décortiquer ce campagnol sans aucune trace de sang visible. 
    Tout jeune mais déjà très habile pour dépecer sa proie, j'ai une petite pensée pour ce rongeur, c'est la vie.
    Et ça ne m'étonne pas qu'il ait encore faim, ces petiots sont insatiables ;-)
    Très belle série de photos.
    Grosss bisousss et bonne fin de journée

      • Lundi 25 Juillet à 19:46

        Coucou Martine,
        Merci, c'est gentil, et je dois dire que j'étais très heureuse d'assister à ce moment de nourrissage du jeune. C'étais fascinant de le voir faire.
        Oui, c'est fou, on voit juste que l'arrière de la tête à été découpé et pas de sang. Et incroyable aussi le nombre de bon morceaux qu'il en a sorti, parce que je n'ai pas mis la série complète bien sûr.
        BigBisousss et bonne soirée


    29
    Lundi 25 Juillet à 17:27

    Coucou Pascale,
    Une scène de vie que l'on ne voit pas tous les jours et j'avoue qu'il est difficile de les photographier au milieu des pins.
    Tes photos sont superbes !
    Il s'est bien régalé et c'est vrai que ce n'est jamais suffisant, ils en redemandent tout le temps ces "goulus".
    Je ne pensais pas qu'ils mangeaient aussi "proprement", ils ont un savoir-faire inné.
    Merci pour ces belles images.
    Bonne fin de journée, bises

      • Lundi 25 Juillet à 19:48

        Coucou Katia,
        Je te remercie, c'est gentil. J'avoue que je craignais le pire quand j'ai mis mes photos sur le PC, surtout que les bras bien en l'air à tenter de trouver le bon angle, ce n'était pas simple. 
        C'est fou, car tu as raison, c'est net et propre. Et il est allé très vite.
        Bises et bonne soirée

    30
    Lundi 25 Juillet à 17:28

    bonjour

    je dois te dire ..des photos uniques  j'ai jamais vue ça d'aussi prêt

    en plus elles sont très belles  ,superbes

    bonne journée bisous

      • Lundi 25 Juillet à 19:49

        Merci Zette, c'est très gentil.
        Bisous et bonne fin de journée

    31
    Lundi 25 Juillet à 17:42

    en voilà un qui aura fait un bon repas... et lui... il tue pour se nourrir pas pour de vagues idées de pouvoir ou de religion... gros bisous

      • Lundi 25 Juillet à 19:50

        Ni non plus pour le plaisir... c'est juste un besoin vital.
        Gros bisous et bonne soirée

    32
    Lundi 25 Juillet à 19:35
    Andrée
    Tu as fait une belle série de photos. Impressionnant. Bises
    33
    dom
    Lundi 25 Juillet à 20:07

    ça va le repas est bon pour ce vautour .... @+ Pascale

      • Mardi 26 Juillet à 08:09

        Un peu petit pour un Vautour ;-)
        C'est un jeune Faucon Crécerelle.
        Bonne journée Dom

    34
    Lundi 25 Juillet à 20:24

    Bonsoir , 

    C'est prodigieux de pouvoir observer de telles scènes et tes photos sont particulièrement réussies L'avidité du jeune crève l'écran !

    Par quel miracle le campagnol n'est pas tombé , malgré les coups de bec vigoureux ? Il doit le maintenir très solidement avec es pattes , il a déjà acquis une petite expérience .

    Merci d'avoir partagé cela !

    Bises .

      • Mardi 26 Juillet à 08:10

        Coucou Sophie,
        Merci pour les photos.
        Oh oui, il le maintenant solidement dans ses serres.
        Je reconnais avoir été enchantée de pouvoir assister à cette scène.
        Bises et bonne journée

    35
    Lundi 25 Juillet à 20:35

    Bonsoir Pascale,

    C'est impressionnant et tes photos sont épatantes.

    Je reste néanmoins curieux de savoir ce qu'il a fait de "l'emballage". wink2

      • Mardi 26 Juillet à 08:13

        Coucou Géhèm.
        Merci pour les photos.
        "L'emballage" est abandonné et sera nettoyé par les Insectes Nécrophores, autrement dit, nécrophages(certains Coléoptères, les mouches aussi par exemple).
        Bonne journée

    36
    Mardi 26 Juillet à 08:09
    encore un grand merci pour cet article fort enrichissant, j'aime tes photos mais également tes explications toujours interessantes. merci. bises.celine
    37
    Mardi 26 Juillet à 09:03

    Bonjour Pascale 

    Une belle scène de vie bien captée, ce doit être super de pouvoir y assister. Tes photos sont superbes, bonne semaine   amitiés 

    38
    Mardi 26 Juillet à 09:04

    Coucou Pascale, quelle scène de repas ! il aime la viande en effet mais sais respecter l'extraction des morceaux, j'espère que le campagnol n'a rien senti happy bravo pour l'ensemble des photos sur le vif, c'est pas courant d'assister à cela. Bonne journée, bise.

      • Mardi 26 Juillet à 09:12

        Coucou Philippe,
        Je suis certaine qu'il a été tué très rapidement par les serres de celui des deux parents qui l'a chassé. Quand le jeune l'a mangé, il était bel et bien mort.
        Merci pour les photos.
        Bises et bonne journée

    39
    Mardi 26 Juillet à 15:52
    daniel

    Mon âme sensible m'empêche de gouter totalement cette scène malgré la beauté de tes photos. La nature est cruelle mais c'est la nature!!Pauvre campagol !

      • Mardi 26 Juillet à 17:58

        J'imagine donc que tu ne manges ni viande ni poisson.
        Pauvres vaches, pauvres cochons, pauvres Poulets... et eux n'ont pas eu ce loisir de vivre leur vie en liberté et de mourir sans même avoir le temps de se rendre compte de ce qui se passait ;-)
        Merci pour les photos.
        Bonne soirée Daniel.

    40
    Mardi 26 Juillet à 18:32

    Heel mooi en duidelijk gefotografeerd.

    41
    Mardi 26 Juillet à 19:02

    Bonjour Pascale, 

     Belle série très instructive. Des photos très parlantes avec toujours une excellente description. Des clichés  pour expliquer la vie  des uns dépend de celle des autres, et que chaque être est un maillon de cette vie. 

    Bises.

    42
    Mardi 26 Juillet à 20:06

    Félicitations pour toutes les photos du repas du jeune faucon qui est vraiment superbe.Merci pour les détails peu ragoûtants mais bon,c'est la vie sauvage et le faucon doit manger.Il se débrouille déjà bien mais j'avoue qu'il est gourmand.Les prises de ce faucon sont vraiment bluffantes.UN GRAND BRAVO.

    Bonne soirée Pascale et des bises.

      • Mardi 26 Juillet à 22:37

        Merci Harmony, c'est vraiment très gentil.
        Bises et belle fin de soirée

    43
    Mardi 26 Juillet à 23:19

    Coucou Pascale, quelle chance d'avoir pu photographier parfaitement cette scène et d'avoir été là juste au bon moment ! L'instinct de ce jeune faucon crécerelle est captivant. Ces coups de bec sont d'une précision remarquable ! Ton reportage nous apprend ainsi que la proie n'est dévorée que de l'intérieur, c'est incroyable ! Bravo à toi pour ta perspicacité et ta patience, tu es vraiment dans ton élément et nous avons bien de la chance d'en profiter ! Une vraie "leçon de choses" ! GBizhous ! 

    44
    Mercredi 27 Juillet à 03:51

    An incredible series of photos that you've captured of this kestrel! The clarity is impeccable, especially when you are trying to focus through the foliage and branches that envelop it.

    45
    Mercredi 27 Juillet à 06:40

    Tes photos de ce jeune faucon en plein repas sont d'une remarquable beauté.

    Bonne journée Pascale !

    46
    Jeudi 28 Juillet à 09:51

    Rassasié ? Tu rigoles toi ?!
    Extra ta série. Observer des jeunes se nourrir sur les branches, ça c'est génial. On en avait eu 3 comme ça et quel bonheur c'était.

    La vie va leur apprendre sur quel support ils peuvent se poser, en attendant cet apprentissage, nous on rigole bien n'est-ce pas ?
    Ta série est vraiment extra, je me suis régalée !!! Très joli moment pour oublier un peu tous les cons du jour.

    Gros bisous à vous deux. J'espère que tout va au mieux.

    ps : au fait, extra ton article sur le refuge. Bravo. Ton panneau a fier allure en plus. Le mien ressemble à une plaque beige clair, pourtant à l'abri des UV.

      • Jeudi 28 Juillet à 09:59

        C'est sûr, c'est du pur bonheur, et encore en ce moment, ils sont toujours bien présents. 
        Ah ça, quand tu les vois se débattre dans les branches, ils sont vraiment drôles.
        Mais comme tu dis, ils apprennent.
        Merci pour les photos.
        Ici, je n'ai vraiment pas à me plaindre avec les C..., on est si peu nombreux dans le hameau. Et en plus avec la chaleur (nos sorties sont très matinales et à cette heure on ne croise personne), je reste dans ma bulle pour éviter de trop les rencontrer car avec le tourisme en ce moment, il y a matière à s'énerver. Ils prennent la nature pour une poubelle géante. Et je suis certaine que ce sont les premier à râler quand d'autres ont ce comportement quand ils sont chez eux.
        Sinon, tout va très très bien, et j'espère qu'il en est de même pour vous.
        Merci pour mon article sur le refuge. Mon panneau n'est pas bien vieux, il va passer aussi.



    47
    Vendredi 29 Juillet à 21:45

    Quelles photos extraordinaires ! C'est sûr que le campagnol passe un mauvais quart d'heure, mais c'est la vie et c'est ainsi. Hier, en fin de journée, un faucon chassait une tourterelle, il nous a vus, et a finalement laissé partir sa proie (?).
    Merci pour ce partage, Pascale. Belle fin de soirée. 

      • Samedi 30 Juillet à 08:32

        Merci Françoise.
        Oh, une Tourterelle est bien trop grosse pour un Faucon, en tous cas pour un crécerelle. S'il s'attaque aux oiseaux, ce seront des petits. Une Pie en revanche n'hésitera pas à s'attaquer à une Tourterelle.
        Bonne journée à toi

    48
    Dimanche 31 Juillet à 07:38

    C'est magnifique cette scène ... bravo . Tu auras un bon souvenir de ce moment!

    49
    Gisou
    Vendredi 5 Août à 10:21

    Pour moi, c'est tout simplement fantastique d'observer une pareille scène.
    Que je suis impatiente de quitter aussi la ville.

      • Vendredi 5 Août à 10:25

        Et pour moi une chance que cette famille soient venue s'installer ici pour pouvoir les observer.
        Pour ça je te comprends, cela va aussi te changer la vie ;-)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :