• Tadorne casarca

     

    Désolée pour ces photos de qualité médiocre, mais si quelqu'un connais l'identité de ces canards...

    Merci à M'Sieur Momo pour cette identification !

     


    Identification : Le tadorne casarca est un gros canard qui porte un plumage entièrement fauve orangé à l'exception de la tête qui est beaucoup plus claire. La transition tête-corps s'effectue par un petit collier noir en ce qui concerne le mâle. Il est absent chez la femelle. Les ailes sont noir et blanc avec un petit miroir vert dans sa partie centrale. Bec, pattes (assez longues), rémiges et croupion sont noirs.
     
    Habitat : On le retrouve sur les lagunes d'eau saumâtre, sur les lacs sales des steppes et des déserts d'Asie Centrale, également sur les lacs et les étendues d'eau douce. Indifféremment en plaine ou en montagne.
     
    Comportements : Il adopte des moeurs diurnes. Bien que son vol soit très habile, il passe de longs moments à terre, marchant dans les lieux herbeux ou nageant dans l'eau peu profonde pour se nourrir. Alors qu'il est assez farouche pendant la période nuptiale, il devient assez sociable après la nidification.
     
    Nidification : Il est monogame. Son nid est placé dans une crevasse de rocher, un terrier ou un trou d'arbre. En fait, il s'agit d'une simple dépression rembourrée de duvet. De février à mai, cela dépend des régions, la femelle y dépose 8 à 10 oeufs qui sont couvés pendant une période variant de 28 à 29 jours. Comme chez la grande majorité des canards, les petits sont nidifuges.
     
    Régime : Majoritairement végétarien, on peut néanmoins le classer dans les omnivores. En effet, si son menu est constitué la plupart du temps de végétaux verts, de plantes herbacées et de graines, il n'en complète pas moins son alimentation en consommant secondairement des petits mollusques, des crustacés, des vers et des insectes aquatiques, ce qui est une pratique assez courante chez les canards.
     
    Protection / Menaces : La population nicheuse dans l'UE ne dépasse pas les 50 couples. La modification des zones humides et la chasse dans les aires d'hivernage sont les menaces plus importantes pour l'espèce.
     
    Sources :
    ◦IOC World Bird List (v2.10), Gill, F and D Donsker (Eds). 2011.



    « Sous les premières gelées du matin...Fleurs en janvier... »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 09:30

    Inconnus pour moi, ils semblent bien profiter du soleil !

    2
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 10:41

    Il s'agit du Tadorne casarca, qui niche en grèce et plus au sud-est de l'Europe, il passe l'hiver au agrheb et dans le sud de l'Espagne. Si tu en voit chez toi, c'est une preuve de plus du réchauffement climatique ! Bon dimanche et bises Pascale

    3
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 10:48

    Pour M'Sieur Momo :

    Merci Momo, je vais donc corriger mon titre.
    A t'on encore besoin de preuves.
    Oui, je les ai vu à Montpellier !!!!!
    Bises et bonne journée

    4
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 11:08

    Merci à Mr Momo

    Je ne connaissais pas du tout

    Bises

    5
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 20:54
    Chris tophe

    Bravo pour ces belles photos. J'ai vu des tadornes de belon à Villeneuve-les-maguelone cet après midi , je n'en avais jamais vu.

    6
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 21:23

    Je n'en ai jamais vu ici, mais le froid est là donc nous avons les canards nordiques. Enfin comme la nette rousse celui-ci se reconnait facilement.

    Des gros bisoussssssssssssss

    7
    Dimanche 15 Janvier 2012 à 21:27

    Pour Violette :

    Maintenant je le reconnaitrai, mais manifestement, il ne devrait pas se trouver par ici !!!!
    Bisoussssss

    8
    zadddie
    Jeudi 19 Janvier 2012 à 00:34

    depuis le 14, il y en a eu des posts.....Tres joli tout ça

    je vote puis à bientôt



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :