• Une table, quatre couverts.

     Moineau domestique ♀ et ♂
    Passer domesticus - House Sparrow

     

    Bien que plus communs, ils méritent aussi d'être mis à l'honneur.
    Si les Moineaux domestiques aiment prendre le bain en groupe, ils font de même pour les repas.
     Ce sont toujours les premiers à investir les mangeoires le matin, et ils y font un fier bazar mais dans une bonne entente.

     

     

     

     

     

     

     

    Pas moyen d'être seul !

     

    Une table, quatre couverts.

     

    Le printemps arrive, va donc arriver le temps de l’arrêt  du nourrissage de manière très progressive. La transition sera plus facile pour les Mésanges qui trouveront dès la mi-mars quelques chenilles et insectes à leur disposition. Elles cesseront d'ailleurs d'elles-mêmes de fréquenter les mangeoires en retrouvant leur régime insectivore.

    La LPO préconise un nourrissage durant la mauvaise saison de novembre à fin mars. On peut cependant poursuivre sur avril. Pourquoi ?

    Pour la simple raison que l'arrêt brutal du nourrissage crée une situation qui peut être fatale à certains oiseaux. La situation est d’autant plus difficile que le mois de mars et le début d’avril sont des périodes charnières pour certains oiseaux de la famille des Fringillidés essentiellement granivores (si vous avez des Chardonnerets, Verdiers, Tarins, Bouvreuils… au jardin). Certes, il fait souvent déjà bien meilleur à cette époque, mais le stock de graines disponibles dans la nature est quasi épuisé et pas encore renouvelé. Pour ces espèces, faire la jonction entre l’hiver et le printemps leur est difficile. Ces passereaux continueront volontiers de fréquenter les mangeoires (même si c'est de manière moins assidue) tant que la nature ne leur offrira pas de quoi se nourrir correctement.

    Certains Ornithos préconisent d'ailleurs de nourrir les oiseaux de début décembre à courant avril (plutôt que de début novembre à fin février comme le font la plupart des gens). 

    Pour ma part, dans un premier temps, je diminue les boules de graisses (qui de toutes manières ont commencé à être boudées depuis une dizaine de jours). Une coque de noix de coco fait à présent deux jours quand en plein hiver trois étaient vidées dans la journée. Je continue cependant avec les graines tout en réduisant les doses quotidiennes sachant qu'à la mi-avril, mes graines ne les intéresseront plus car la nature aura pris le relais. 

     

     

    « Incroyables Oies à tête barréePassage à Gruissan en fin de journée »

  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Mars à 02:07

    Ils sont très mignons ces moineaux. Il parait qu'il y en a de moins en moins, c'est dommage. Bonne journée Pascale.

      • Lundi 7 Mars à 13:37

        Oui, il semblerait qu'ils soient de moins en moins nombreux, mais ce n'est pas le cas chez moi. 
        Les raisons de ce fort déclin sont semble t'il multiples, ce qui complique les différentes solutions à apporter.
        L'une des principales causes est la diminution des sites de nidification dues à l'intensification de l'urbanisation. Les bâtiments sont bien moins adaptés pour que les moineaux y construisent leurs nids.
        C'est probablement la raison pour laquelle ils sont nombreux dans mon hameau qui n'a que des constructions anciennes. 
        Bonne journée Martine

    2
    Lundi 7 Mars à 04:08
    jeanmadis
    Très intéressant tout ce que nous raconte à propos du nourrissage, on se sent tout d'un coup, un peu moins ignorant. Les moineaux, je les rencontre au bord de la piscine de mon immeuble chaque matin, ils viennent voleter et sautillaient gaiment autours des deux bassins. C'est un bonheur de les observer, entre deux longueurs. Je te souhaite une excellente semaine.
      • Lundi 7 Mars à 13:38

        Ah oui, forcément, ils doivent y trouver quelques miettes à venir ramasser ;-)
        Bonne journée à toi Jean

    3
    Lundi 7 Mars à 07:37
    PascalXLD

    Une superbe série avec une bonne entente autour d'un repas

    Bonne journée

    4
    Lundi 7 Mars à 07:46
    rem_la

    le regarde manger est bien rempli............

    5
    Lundi 7 Mars à 08:06
    Claudine/canelle

    Très bel hommage a ce petit oiseau qu'on ne regarde plus vraiment tellement il est intégré dans nos vies , et si peu sauvage parfois 

    Tes photos sont très belles Pascale 

    Bises

      • Lundi 7 Mars à 13:41

        Pour beaucoup, son plumage est moins attrayant que d'autres passereaux plus colorés. Ils sont pourtant très beaux aussi.
        Merci pour les photos.
        Bises et bonne journée

    6
    Lundi 7 Mars à 08:12

    Oui tu as raison les moineaux sont bien là et méritent aussi d'être mis à l'honneur...Chez moi ils ne se baignent jamais mais viennent manger en groupe. Perso je nourris vers la mi-novembre mais à cette date la fréquentation est faible en Provence, car il y a encore beaucoup de nourriture dans la nature surtout côté baies et graines. Ensuite en mars, j'observe le comportement des oiseaux. Ils se jettent encore sur les boules chez moi mais je pense qu'il fait plus froid la nuit en Provence à l'intérieur des terres que chez toi, les températures sont encore négatives. Les mésanges, les fauvettes, le rouge-gorge, les moineaux et les pinsons sont encore là tous les jours, alors pour l'instant je ne les abandonne pas, d'eux-mêmes ils vont cesser de venir manger, ils ne feront que boire et comme tu le dis, c'est souvent dans le courant d'avril qu'on les voit moins...bisous et une bonne journée 

      • Lundi 7 Mars à 13:45

        Eh bien ici, ils adorent prendre leur bain en groupe ;-)
        En fait je mets des boules de graisse en fonction des besoins car le gel est revenu la nuit. Chaque matin, je dois aller retirer la glace de leur abreuvoir/baignoire. Dès que les coques de noix de coco sont vides, je remplace, mais elles durent beaucoup plus longtemps qu'il y a encore quinze jours.
        Ici aussi les températures sont repassées au négatif la nuit. 
        Tu as raison, il ne faut surtout pas les abandonner, c'est encore bien trop tôt.
        Bisous et bonne journée.

    7
    Lundi 7 Mars à 08:19
    Philippe Bullot

    Bonjour Pascale. Tu as raison : il ne faut pas bouder le plaisir de les admirer, toniques et pleins de vie !

    8
    Lundi 7 Mars à 08:52

    Bonjour Pascale, j'aime bien ton titre ! tu as bien fait de mettre en avant les moineaux car ils sont peu présents dans nos publications et pourtant... ces oiseaux sont amusants et photogéniques. Merci pour tes conseils concernant le nourrissage, effectivement la nature offrira des menus différents. Bonne semaine, bise.

      • Lundi 7 Mars à 13:46

        Coucou Philippe,
        Oui, la nature se réveille, on recommence à voir différents insectes et quelques Citrons de Provence commencent à butiner au jardin.  
        Bises et bonne journée

    9
    Lundi 7 Mars à 08:56

    Tu as bien fait de les mettre à l'honneur, je les aime bien ces petits oiseaux!

    Tes photos sont magnifiques.

    Très belle journée.

    bises

    10
    Lundi 7 Mars à 09:33

    Décidément, j'adore cette mangeoire improvisée !

    Les moineaux sont très nombreux aussi chez nous... tant qu'il y a des graines ils se goinfrent. Les mâles aux mangeoires et les femelles au sol pour récupérer ce qui tombe !

    Comme pour les humains (les chefs en haut, le peuple en bas)...

    Ma préférence pour les regarder évoluer, c'est le bain...

    As-tu des moineaux friquets par chez toi ? Il y avait un couple qui venait à mon ancien logement et ici je n'en ai pas encore vu aux mangeoires...

    Belle semaine avec le soleil chez nous

    Bisous

      • Lundi 7 Mars à 13:49

        Oh mes mangeoires n'ont pas été improvisées, mais mûrement réfléchies puisque je ne voulais pas de mangeoires toutes faites. 
        Chez moi, mâles et femelles se partagent la table, pas de souci de discrimination.
        Oui, j'au vu quelques Moineaux friquets, mais ils ne font pas la majorité du genre chez moi.
        Bises et bonne journée

    11
    Lundi 7 Mars à 09:52

    Merci pour ces jolies photos.  Je ferai comme toi pour la cessation progressive du nourrissage .

      • Lundi 7 Mars à 13:49

        Merci à toi pour tes visites Zoé.
        Bonne journée

    12
    Lundi 7 Mars à 09:53

    Coucou Pascale, 
    J'ai lu avec attention ton chapitre concernant le nourrissage, on en a parlé récemment, je ferais comme toi. 
    La nature n'offre pas encore assez de graines pour certains oiseaux et tu le précises bien, quand celle-ci aura pris le relais, ils bouderont naturellement les mangeoires et ça sera le moment d'arrêter.
    J'aime beaucoup tes photos et le va et vient de ces moineaux domestiques aux mangeoires, d'autant plus que celles-ci sont très esthétiques et que tu les as placées là où il faut pour faire de très belles photos. 
    Les moineaux ne sont pas mis souvent à l'honneur sur les blogs.
    Par contre, même sans les lunettes, je vois toujours au moins 2 oiseaux sur chaque photo, alors Pascale, il est où ce moineau solitaire hihihi. 
    Grosss bisousssss et bonne journée

      • Lundi 7 Mars à 13:52

        Coucou Martine,
        Ben non, la nature n'offre pas le nécessaire même si les journées sont belles. Il lui faut le temps de produire ses graines.
        Oui, je me suis fait cette remarque aussi depuis longtemps, quand ils n'ont plus besoin de notre aide, ils boudent les mangeoires. Ce sont donc eux qui me donneront leur rythme.
        Rooooo oui, tu as parfaitement raison. Je ne devais pas avoir chaussé les miennes quand j'ai publié mes photos. Petite veinarde, tu n'as pas déglingué tes yeux toute ta vie sur des écrans d'ordis. Moi sans lunettes ou lentilles, je suis mal à présent ;-)
        BigBisousss et bonne journée

    13
    Lundi 7 Mars à 09:54

    boujour Pascale,

    moi aussi j'ai mis sur ma liste de courses les graines..mais c'est vrai qu'en ce moment les jardinières sont souvent fouillées...

    bisous

      • Lundi 7 Mars à 14:04

        Coucou,
        Les graines pour moi, c'est sur la liste des courses depuis bien longtemps et cela va durer encore un peu ;-)
        Bises et bonne journée

    14
    Lundi 7 Mars à 09:56

    Bonjour Pascale

    Une table, quatre couverts ... Ah ! il manque les verres !

    Quant aux photos, comme d'habitude tip top avec de belles attitudes de ces moineaux qui fréquentent assidûment le resto que tu leur as ouvert.

    Bises savoyardes

    15
    Lundi 7 Mars à 09:56

    Des photos splendides et pleines de vie! Ici dans notre jardin, les oiseaux essaient de se répartir les moments pour se nourrir: il y a celui des moineaux, celui des mésanges et celui des chardonnerets. Bonne journée.

      • Lundi 7 Mars à 14:06

        J'ai disposé 10 points de nourrissage répartis sur le terrain, du coup, il y a toujours des disponibilités. Et sur les plus grands, les espèces cohabitent dans souci, ou presque ;-)
        Bonne journée

    16
    Lundi 7 Mars à 10:15

    C'est un beau défilé de diverses espèces d'oiseaux qui viennent sur ta belle et très originale mangeoire! J'adore!

    Belle journée Pascale! 

     

    17
    Lundi 7 Mars à 10:18
    daniel

    Un oiseau bien sympathique. Merci pour les conseils de nutrition !

    18
    Lundi 7 Mars à 10:37

    bonjour Pascale , oui superbe série sur les moineaux qu'on aiment également , on en a une bonne 15 ène qui restent chez nous et sont toujours ensembles !! tu as raison et c'est si beau de voir les cohabitations avec les mésanges et rouge gorge et +++ !  un régal tes photos gros bisous A+ 

    19
    Lundi 7 Mars à 11:04

    Une belle scène Pascale

     et il y en a assez pour tout le monde

     

     bon début de semaine

      • Lundi 7 Mars à 14:08

        Merci Willy,
        J'espère qu'il y en a assez pour tout le monde ;-)
        Bonne journée

    20
    Lundi 7 Mars à 11:07

    Ils ne se trompent pas d'adresse ils connaissent ton accueil et respect envers eux .

    Merci pour tes conseils précis sur le nourrissage .

     Bonne journée Pascale

     

      • Lundi 7 Mars à 14:09

        En même temps, nous ne sommes pas nombreux dans le hameau en hiver, alors ils ont bien compris ou trouver à manger, et ce n'est que du bonheur de pouvoir les admirer.
        Bonne journée également

    21
    Lundi 7 Mars à 11:07

    Coucou Pascale,

    Ces moineaux sont la joie de vivre. Une véritable "gang". On dit bien qu'ils sont en moins grand nombre mais chez-moi il y en aurait même trop. Ils sont là toute l'année et dorment dans la haie de Pyracantha. Les épines de cette haie savent bien les protéger des chats.

    Pour la distribution des repas je fais exactement comme toi. Je diminue progressivement pour arriver en Avril à ne plus rien donner. J'alimente juste le bain d'oiseaux chaque jour et l'eau attire bien aussi. Ce matin les températures sont encore bien négatives alors nous mettons à leur disposition encore graines et graisse.

    Comme tu parles souvent de la façon de faire avec les oiseaux j'en profite pour dire quelque chose que tu pourrais à ton tour dire dans tes billets.  Surtout ne pas mettre à disposition les poils des chiens traités avec des pipettes.  Jusqu'à 2 ans maintenant je donnais toujours les poils qui étaient très apprécié surtout par les mésanges.. C'est une étude Néerlandaise qui à mis en évidence que les poils canins traités étaient toxiques. Par leur peau encore nu, les petits absorbent les substances chimiques. A forte concentration c'est la mort assurée.

    Douce journée Pascale. Bises ensoleillées (oui, je suis comme Soeur Anne j'attends toujours la pluie annoncée !!!)

      • Lundi 7 Mars à 14:22

        Coucou Elisa,
        Ici aussi ils sont là toute l'année, nombreux, mais je ne dirai pas trop, il n'y en a jamais trop en fait je pense.
        C'est sûr que le Pyracantha est une super protection pour les oiseaux s'ils savent éviter les épines.
        Idem chez moi pour l'eau.
        Nous avons aussi de nouveau des températures négatives la nuit, du coup je recharge la graisse dès que c'est vidé, mais ils y sont beaucoup moins assidus.
        Tu as raison pour les poils de chiens, je vais le mettre sur un prochain article. D'ailleurs à cette saison, je fais le brossage à l'intérieur pour éviter que les poils ne s'envolent dans la nature.
        Bises à toi également, et pour la pluie, nous attendons toujours aussi. Sur la carte on est limite à chaque fois que la météo en annonce dans le coin, mais cela nous passe à côté. 
        Bonne journée

    22
    Lundi 7 Mars à 13:16

    A splendid series of photos captured here! How nice that they know how to share at the table and not fight over what is offered to them. Beautiful color in the plumage in warm sunlight!

    23
    Lundi 7 Mars à 13:21

    Bonjour Pascale, la table est bonne... de belles photos qui seront différentes oui avec cette nature qui se réveille... bisouss bonne fin de journée

    24
    Lundi 7 Mars à 13:24

    Coucou

    Vu le temps doux ici, j'ai également diminué les apports étant donné que je jardine un peu et qu'ils viennent gratter la terre où ils trouvent quelques vers ou autres.

    Bonne journée

     

      • Lundi 7 Mars à 14:23

        Sinon, les photos ;-)
        Bonne journée

    25
    Lundi 7 Mars à 13:55
    Denise

    Coucou Pascale, ces petits moineaux sont tout mignons.

    De l'autre côté de ma terrasse, ma voisine à un arbre (prunus), il est encore dégarni et parfois je compte une bonne quinzaine de moineaux voire plus dans l'arbre puis d'un coup, ils s'envolent pour revenir. J'ai nommé l'arbre à moineaux. Merles et pies viennent aussi. Les moineaux viennent aussi sur ma terrasse ou dans les haies. C'est un joli spectacle. Coup de coeur, lorsque je vois une maman donner à manger à son petit.

    Merci pour toutes tes informations.

    Gros bisous et bel après-midi ♥

      • Lundi 7 Mars à 14:25

        Coucou Denise,
        Avec le printemps, le temps du nourrissage va aussi revenir avec ce plaisir de voir les adultes nourrir les jeunes de l'année. Ce sont de jolis moments à observer.
        Bisous et bonne journée

    26
    Lundi 7 Mars à 14:03

    coucou Pascale

    Merci pour toutes tes magnifiques photos de ce si mignon oiseau

    oui tu as raison, il faut réduire peu à peu, et en effet, je n'ai plus besoin d'en mettre autant maintenant. Je pense en mettre jusqu'à mi avril en diminuant progressivement... ce sont les oiseaux eux mêmes qui décident l'arrêt.

    Encore bravo pour tes photos 

    Bisous

    Am

      • Lundi 7 Mars à 14:26

        Coucou Anne-Marie,
        Merci pour les photos.
        Je pense en effet que c'est la bonne manière de procéder, et comme tu dis, ils arrêtent de venir d'eux-mêmes quand la nature leur fournit la nourriture.
        Bisous et bonne journée

    27
    Lundi 7 Mars à 14:19

    Coucou Pascale,
    Tu as raison de nous parler des moineaux, ils sont aussi intéressants que les autres et chez moi, je suis heureuse de les voir, car ils sont beaucoup moins fréquents.
    Pour le nourrissage, c'est la température qui décidera. Des gelées ont parfois lieu jusqu'en mai et quand cela arrive, je leur en donne le matin afin de les aider, surtout lorsqu'ils doivent nourrir les petits.
    Pour le moment, ils sont encore bien affamés contrairement au mois de janvier où ils étaient peu nombreux. D'ailleurs, lors du comptage, ils n'étaient pas très présents.
    Ta série est très belle, la lumière est magnifique.
    Bonne fin de journée, bises

      • Lundi 7 Mars à 14:37

        Coucou Katia,
        Ah tu fais partie des nombreuses personnes qui ont remarqué leur diminution. Peut-être une forte urbanisation et des cultures avec pesticides dans ta région ? 
        J'ai bien compris que c'était ta manière de procéder puisque tu m'as dis avoir arrêté pendant une période avec les températures. Pourtant je me répète, si on commence le nourrissage, il faut le faire chaque jour même si les températures augmentent en hiver. Si je m'étais fiée aux températures, j'aurai fermé les mangeoires depuis janvier puisque j'ai des journée à 25° voir plus sur la terrasse, mais pour autant, la nature ne leur offre encore rien pour le moment. Même quand je m'absente c'est une voisine du hameau qui vient distribuer la nourriture pour qu'il n'y ait pas d'interruption. 
        Ce ne sont pas les températures qui leur fournissent de quoi se nourrir mais bel et bien le printemps installé avec le retour des insectes et des graines, et ce ne sera que courant avril. Et comme j'ai besoin de me nourrir tous les jours même si mon potager ne m'offre rien pour le moment, j'envisage qu'il en est de même pour eux ;-) Après chacun fait comme il le sent, c'est sûr.
        Chez moi, ce seront eux qui décideront, quand ils bouderont les mangeoires.
        Merci pour les photos.

      • Mercredi 9 Mars à 10:27

        Non, pas d'urbanisation chez moi, je suis en pleine campagne, mais des pesticides, c'est certain.
        Je n'ai pas arrêté de les nourrir, je n'avais pas commencé. J'ai débuté en décembre et comme je t'ai dit, ils ne venaient pas aux mangeoires, car ils n'en avaient pas besoin d'où le fait que lors du comptage, j'en avais très peu. Entre la forêt et les champs de maïs et autres, ils n'avaient pas besoin d'aides.
        En fait, je procède comme Nath et il m'arrive de les aider au printemps au moment de la nidification, surtout quand ils font leur première nichée dans mes maisons. Après, ils repartent en forêt, je ne les vois quasiment plus jusqu'à la fin de l'automne.


      • Mercredi 9 Mars à 10:43

        C'est vrai que chez moi point de champ de maïs (mais de toutes manières pour les passereaux, il faut qu'il soit concassé). Et encore moins de pesticides car il n'y a que des petits potagers mais pas de grandes cultures.
        En revanche, vu le nombre d'oiseaux qui fréquentent les différents points de nourrissage, il est clair que la forêt mixte (qui pourtant m'entoure) ne leur apporte pas la nourriture nécessaire entre novembre et début avril.
        Cela dit, Martine qui habite les Landes où le maïs ne manque pourtant pas, a de nombreux oiseaux tout l'hiver à ses mangeoires.
        J'ai installé 5 nichoirs, alors je vais aussi les aider s'ils sont occupés pour les couvées. L'an dernier étant très présents sur le terrain entre le remettre en ordre après le labours des sangliers et le sécuriser pour les maintenir à l'extérieur, ils ne les ont pas investis. J'espère qu'ils le feront cette année puisque ce sera plus calme.
        On ne doit pas se comprendre car entre ce que tu as pu dire ici ou chez Martine à propos du nourrissage lors des périodes plus douces en température, je ne comprends plus bien, mais peu importe après tout, chacun fait comme il le sent.

      • Mercredi 9 Mars à 12:30

        Coucou Pascale, 
        Je me permets de mettre un commentaire puisque tu fais allusion à moi ;-)
        Les champs de maïs sont partout, mais comme tu dis si bien, les grains de maïs sont bien trop gros pour les petits passereaux. 
        Par contre, les grues cendrées ( par milliers ), les pigeons ramiers, les tourterelles, les corneilles, entre autres, s'en régalent.
        Katia, je lis ta réponse à Pascale, comme quoi chaque jardin est différent. 
        Je n'ai pas pu faire le comptage car beaucoup trop d'oiseaux étaient présents ce week-end là!
        Je ne connais pas la flore de ton coin, que trouvent les petits oiseaux chez toi en Décembre, pour ne pas venir aux mangeoires ?
        Encore ce matin, c'est de la folie, ils me pillent jusqu' à la dernière graine.


      • Mercredi 9 Mars à 13:38

        C'était plus qu'une allusion, je t'ai nommée , d'autant que je connais bien ton environnement et la profusion de champs de maïs ;-)
        Pareil ici, il n'y a que les boules de graisse qui ont un peu moins de succès (ce sont les Sitelles qui y sont le plus assidues et qui manifestement s'en régalent), mais les quatre litres de graines partent toujours aussi vite.

    28
    Floralie
    Lundi 7 Mars à 14:29
    Floralie

    Bonjour Pascale,

    Nous faisons comme toi, nous les nourrissons aussi avec une petite gamelle je ne les vois pas mais la gamelle se vide chaque matin.

    Gros bisous et bonne journée

      • Lundi 7 Mars à 14:42

        Coucou Floralie,
        Je ne mets pas une gamelle, mais des rondins de bois bien durs creusés au ciseau à bois ou des morceaux de chêne liège. Ils sont fixés sur des piquets à 1.2m de hauteur disposés à différents endroits sur mon terrain. Les oiseaux nous offrent un festival du lever du jour jusqu'au soir à la tombée de la nuit.
        Bisous et bonne journée.

    29
    Lundi 7 Mars à 14:35

    Merci pour tes conseils.

    Du bonheur de voir tes splendides moineaux.

    Bisous Pascale

    30
    Lundi 7 Mars à 15:29

    HOw adorable these little sparrows are.  Their feather pattern are lovely.  Friendship

    31
    Lundi 7 Mars à 15:39

    Bonjour Pascale mais quelle agréable reportage sur ces oiseaux que tu partage c'est très agréable de les voir se sont des très belles photos merci bonne journée Claudine Daniel

    32
    Lundi 7 Mars à 17:29

    BONJOUR

    Merci pour ses belles photos

    j'ai remarqué que les moineaux se chamaillais moins que les mésanges

      cette année ils m’ont envahie et tout les matin ils m'attendent 

    j'ai déjà supprimer le soir ....j'y vais doucement

    bonne semaine bises

    33
    Lundi 7 Mars à 17:34

    j espère qu ils avaient tous leu passe vaccinal hi hi... je les adore ces petits piafs... gros bisous

    34
    Lundi 7 Mars à 17:36

    oups oublié de te répondre... aucune idée de ce qu est mon bourgeon... c était sur un regain d un arbre en allant à la salle de gym... mais il n a pas voulu me dire son nom hi hi...

    35
    Lundi 7 Mars à 17:49

    Les moineaux apprécient le resto....ici, on en voit quelques uns pendant la saison de nourrissage,  mais jamais beaucoup à la fois...

    La période de nourrissage va se terminer ....on a l'habitude aussi de diminuer progressivement les quantités disponibles jusqu'à l'arrêt vers fin Mars en général, sauf météo capricieuse et froide.

    Bonne soirée

    36
    Lundi 7 Mars à 18:37

    Bonsoir ,

    Décidément , comme tes moineaux , je suis séduite par cette mangeoire !

    En cette période de l'année , ils régulent spontanément leur recours à ce que nous leur offrons .

    Chez moi , leur consommation a diminué de moitié .Mais il est vrai que les dernières graines que j'ai achetées ne semblent pas leur plaire : elles sont sans doute trop petites à leur goût et je vais changer .Et puis les étourneaux qui étaient nombreux et faisaient du tapage dans la haie sont partis , tous , du jour au lendemain , cela fait un vide !

    Bises .

      • Lundi 7 Mars à 19:23

        Coucou Sophie,
        Merci, c'est gentil.
        Ici, c'est la consommation de graisse qui a bien diminué, mais les graines partent toujours aussi bien pour le moment.
        Oui, cela doit faire vide en effet. Chez moi j'ai de nombreux passereaux toute l'année grâce à mes fruitiers.
        Bises et bonne soirée

    37
    Mo
    Lundi 7 Mars à 18:45
    Mo

    Bonjour Pascal,

    ils acceptent d'être bien près les uns des autres à table... Ils n'ont pas l'air de se bagarrer.

    Bisous et bonne soirée,

    Mo

      • Lundi 7 Mars à 19:22

        Coucou Mo,
        Oui, ça va, cela se passe assez bien. Les plus belliqueux sont les Pinsons des arbres et les Chardonnerets. 
        Bisous et bonne soirée

    38
    Lundi 7 Mars à 18:49
    Une fleur de Paris
    Bonsoir Pascale, Ils sont superbes ces petits moineaux. Je n'en vois plus guère chez moi, c'est vraiment triste. Bonne soirée, bises Véronique
    39
    Lundi 7 Mars à 19:14

    Bonsoir Pascale, ces beaux moineaux apprécient le menu que tu leur proposes ! Ici nous en voyons de temps à autre mais dans l'ensemble bien moins qu'autrefois. Les autres granivores viennent toujours se restaurer d'autant qu'il fait plutôt froid la nuit et le matin alors nous allons attendre pour ralentir le nourrissage... Belle semaine à toi, avec toutes mes amitiés, Shuki

      • Lundi 7 Mars à 19:25

        Coucou Shuki,
        Tu as raison, je vais aussi attendre début avril pour diminuer, mais de toutes manières, ils arrêteront de venir les chercher d'eux-mêmes/
        Belle fin de soirée

    40
    Lundi 7 Mars à 19:19
    Andrée

    les moineaux sont des oiseaux sympathiques ; j'apprécie leur vie en communauté. Merci pour les explications concernant le nourrissage. En Lorraine, novembre n'est pas encore trop froid, mais en mars, pas encore assez de nourriture, et le froid est là.

    Merci pour les photos. Bises 

    41
    Lundi 7 Mars à 19:19

    Bonsoir Pascale. Tes photos de ces moineaux sont très réussies avec une belle lumière, et tes conseils de nourrissage sont intéressants. Bonne soirée et bisous

    42
    Lundi 7 Mars à 19:37

    Près de chez moi, je constate le retour en force des moineaux qui se faisaient rares. Pour nidifier les moineaux investissent les vieux bâtiments notamment les corps de fermes. Mais ils sont souvent restaurés ce qui fait qu'ils sont obligés de voir ailleurs. Que dire sinon que ces oiseaux sont d'une grande utilités car ils capturent une multitudes d'insectes du moins en période de nidification pour nourrir leur portée. Le piou piou du moineau est assez monocorde, rien à voir avec la grive musicienne mais à chaque oiseau ces attributs. Et puis sa capacité d'adaptation en milieu urbain est impressionnante. Voir leur agilité pour manger les miettes, par exemple dans la grande gare de Montparnasse ou ils règnent en maître car bien plus agiles que les pigeons. Ils sont présents aussi dans les villes moyennes, comme à Lorient ou les sandwicheries sont des points de rendez-vous clé. Pourtant l'environnement d'une ville verte leur offre aussi autre chose. Alors, le moineau est-il un opportuniste ? Oui, je le pense, mais ne lui présentez pas une feuille de salade, qu'il dédaignera...

      • Lundi 7 Mars à 19:46

        Merci de nous parler de ton expérience avec les Moineaux, c'est une bonne nouvelle ce retour en force.
        Chez moi les demeures ont été restaurées aussi, mais pour autant, ils sont fort nombreux.
        C'est vrai que le milieu urbain leur plaît beaucoup aussi.
        Les Moineaux et Bergeronnettes grises aiment à fréquenter les endroits comme les parkings de grande surface ou les gares, ils y trouvent toujours des miettes à picorer.
        Sinon, j'espère que tu as apprécié les photos. 
        Bonne soirée

    43
    Lundi 7 Mars à 20:20

    Een vertederende serie foto's van deze mussen.

    44
    Lundi 7 Mars à 20:32

    lorsqu'il y en a pour un , y en a pour quatre , alors pourquoi se gêner. Chez nous les pies sont arriver, je ne sais même pas d'où elle viennent ? passes une douce soirée bisous

      • Lundi 7 Mars à 20:56

        En effet, c'est fait pour ça ;-)
        Chez moi pas de Pies, je suis entourées de forêts et manifestement, ce n'est pas leur habitat. Cela ne me dérange pas plus que ça d'ailleurs, car elles sont agressives avec les autres oiseaux et surtout avec les Tourterelles.
        Bisous et bonne soirée à toi également.

    45
    Elaine Hancock
    Mardi 8 Mars à 03:34

    Hello Pascale,

    A wonderful series with beautiful images. I have a large House Sparrow family that feeds at my feeders and they do get along very well. My only problem is that they like to destroy the nests of Eastern Bluebirds and other birds. The sparrows are fun to watch when they are raising their young. 

    Have a nice day!

    46
    Mardi 8 Mars à 06:23
    missfujii

    Quand il y en a pour un, il y en a pour 4....

    47
    Mardi 8 Mars à 08:03

    Bonjour Pascale,

    C'est vrai que les moineaux font un "vrai bazar". :)  Il me semble qu'ils sont un peu plus nombreux qu'il y a deux ou trois ans.  Bien qu'à l'échelon national ce ne soit pas bien brillant.

    Un régal comme toujours que tes magnifiques photos

    Bises

    48
    Mardi 8 Mars à 09:19

    Nous avons pas mal de moineaux qui viennent aux mangeoires. Ici le temps est doux..   Nous  diminuions les boules de graisses et continuerons  l'alimentation avec les graines ..   Tes photos de moineaux sont superbes avec ta table de nourrissage Pascale.. Douce journée bisous.

    49
    Mardi 8 Mars à 09:58

    Coucou Pascale, les moineaux sont bien mignons aussi et tu fais bien de les mettre en avant, cela leur fait sûrement plaisir d'être la vedette du jour ! En Finistère, pas besoin de donner à manger aux oiseaux. Certains le font peut-être mais quand j'entends ceux de notre jardin chanter à bec déployé dès que le printemps pointe son nez, cela prouve qu'ils sont là et que tout va bien ! Quel bonheur de les entendre d'ailleurs mais la pluie arrive de nouveau et pour quelques jours encore ! Merci pour cette belle page et GBizhous !

      • Mardi 8 Mars à 13:55

        Coucou Claire,
        En Finistère ou ailleurs les oiseaux manquent de nourriture en hiver (plus d'insectes, plus de graines) et ce jusqu'à ce que le printemps soit  installé. Beaucoup ne parviennent à passer cette période cruciale.
        Le déclin est inquiétant ICI
        C'est vrai que cela demande un investissement en temps car cela implique un nettoyage régulier des mangeoires et aussi financier il faut bien l'avouer. Mais si nous voulons continuer d'avoir des oiseaux dans notre ciel, un petit coup de pouce ne leur fait pas de mal ;-)
        Merci pour les photos.
        Bisous et bonne fin de journée

         

      • Mercredi 9 Mars à 16:25

        Re-coucou Pascale, j'ai rarement mis de la nourriture aux oiseaux lorsque nous avions un chat. J'avais trop peur de les attirer dans ses griffes et ses crocs. Maintenant, j'avoue que je n'y pense même plus ! L'hiver est trop doux en Finistère pour que les oiseaux manquent de nourriture. Cette année encore plus particulièrement. Personnellement, je n'ai mis un vrai manteau que quelques jours par ci, par là. Le reste du temps une polaire me suffit. En revanche, les saisons sont différentes d'une région à l'autre, c'est indéniable. Aujourd'hui, grand vent et averses de temps en temps. Les oiseaux sont tous à l'abri en attendant le rayon de soleil, et alors... les escargots n'auront plus qu'à se planquer s'ils ne veulent pas être fracassés sur une pierre et croqués tout rond wink2!! GBizhous Pascale !

    50
    Mardi 8 Mars à 12:04

    Bonjour Pascale,  

    Une jolie réunion de famille bien saisie par ton œil aiguisé. Chez moi, les moineaux sont toujours à l'affût des graines que je leur donne. Et il continue de geler tous les matins. Je suppose que cela titille leur appétit.

     Bises.

      • Mardi 8 Mars à 14:03

        Coucou Albert,
        La nature ne leur offre pas encore ce dont ils sont besoin surtout ;-)
        Bises

    51
    Mardi 8 Mars à 15:45

    bonjour, Pascale

    c'est vrai ils sont souvent dans les restos et en nombres , mais ils sont tellement charmant et pas agressifs, ces petits moineaux .

    une sympathique serie de photos qui nous montrent bien ces piou piou..

    bonne fin de journée

    à bientot

    52
    ABC
    Mardi 8 Mars à 15:54

    Chez moi, je les nourris jusqu'à mi-mars date à laquelle je m'absente en général une huitaine de jours... A mon retour, les oiseaux sont toujours présents dans les nichoirs, principalement mésanges et moineaux... Cette année, les pinsons des arbres sont déjà beaucoup moins présents, et je n'ai pas eu de chardonnerets, ce qui ne veut pas dire qu'ils ne viendront plus... Par contre, depuis au moins 4 ans le gros-bec a complètement disparu, reviendra-t-il ?

    53
    Mardi 8 Mars à 19:03

    Coucou Pascale,

    Plus que commun cela dépend où. Lorsqu'on se balade dans certains villages de l'estuaire, ils n'y sont plus depuis plusieurs années. Les étrangers (anglais et néerlandais) ne supportant pas les petits trous ou nids sous les toits les ont fait disparaître. Heureusement que par chez nous, les sud charentais sont des ras et y'a des trous partout avec des moineaux dedans hi hi hi. 
    Ils sont adorables, moi je les adore. Les photos du restau en famille sont vraiment les meilleures, chacun sa graine ! Certains mâles ne sont pas encore bien marqués dis donc. 

    En ce qui concerne le nourrissage je pense que chacun doit agir raisonnablement en fonction de là où il habite. Je peux commencer de bonne heure s'il y a des coups de froid, parfois octobre, et même nourrir au printemps lorsque les nids sont pleins et qu'il fait un temps à ne pas mettre un oisillon dehors. vers pour les insectivores et graines pour granivores. Les conseils des "scientifiques" j'en suis revenue tu sais. Entre les spécialistes qui te font faire des nids qui servent à tout le monde sauf à l'espèce concernée et dire ce que tu dois faire chez toi sans connaître l'environnement.... bon, voilà quoi ;-) . Il faut être consciencieux, observateur et respectueux, c'est la meilleure recette. Mais ...... c'est vrai que ce n’est pas donné à tout le monde :/ et que certains devraient lire quelques conseils plus souvent.

    Gros bisous à tous les deux. 

      • Mardi 8 Mars à 19:32

        Coucou Nath,
        Oui, je sais, cela dépend en effet des régions. 
        Comme toi, je les adore ces petits Moineaux, ils sont comme tu le dis adorables.
        Pour le nourrissage, j'en suis revenue aussi, et comme toi je fais en fonction de mes observations et en essayant d'être le plus respectueuse que je le peux. Comme toi aussi je pourrais donner un coup de pouce si les nids sont pleins. L'an dernier j'ai mis les nichoirs un peu tard et du coup ils n'ont pas été occupés. Là ils y sont depuis un moment et ils se sont habitués. J'espère donc qu'ils auront des locataires. 
        Gros bisous à vous deux aussi.

    54
    Mercredi 9 Mars à 16:18

    Coucou. Ils me font rire les moineaux. Je n'en ai pas dans ma mangeoire car j'habite à trop haute altitude pour eux mais je les vois un peu plus bas dans le village. Concernant les repas pour les oiseaux, je les nourris jusqu'à la mi-mai de mon côté car les chutes de neige ont lieu souvent chez moi jusqu'à cette période. Mais je ne vide pas la mangeoire du jour au lendemain, je diminue les rations. C'est marrant parce que dans le courant du printemps, j'ai des mangeurs qui viennent qui sont absents durant l'hiver, notamment le pinson des arbres et le rouge-queue. Bises alpines.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :