• Bourdon des champs

     

    Arthropoda > Insecta > Hymenoptera > Apidae
    Bourdon des champs - Bombus pascuorum

    Bourdon des champs

    POSITION SYSTÉMATIQUE : Insecte Hyménoptère Famille des Apoidae
    ETYMOLOGIE : Bombus = bourdonnement et pascuorum = des paturages
    En anglais, il se nomme « common carder bee ». 

    Bourdon des champs

    Il y a une trentaine d’espèces de bourdons en Europe, parmi les 10 plus fréquents, le Bourdon des
    champs qui est entièrement roux. Très largement répandu en Europe, plus fréquent dans le sud.
    Il aime les zones boisées. C’est l’un des derniers bourdons actifs dans l’année et il n’est pas rare de le
    rencontrer jusqu’au mois de novembre.

    Bourdon des champs dans le Weigela

    DESCRIPTION : Taille : 9 à 18 mm
    Forme, allure : L’appellation bourdon roux lui convient parfaitement à cause de sa coloration
    générale, c’est l’un des rares bourdons courants à n’avoir ni bande blanche ni bande noire. Le thorax
    est très velu et roux ou jaunâtre, l’abdomen roux avec du noir. Toutefois, sa coloration présente des
    variantes, plus sombre dans le nord de sa répartition, plus fauve dans le sud.
    Comportement : il niche le plus souvent sur le sol au ras de la végétation, il lui arrive aussi de
    coloniser d’anciens nids d’oiseaux.

    Bourdon des champs dans le Weigela

    Alimentation : Le bourdon roux joue un rôle très important de pollinisateur. Il cherche le pollen dans
    les fleurs, et sa langue est assez longue pour le trouver dans des fleurs profondes, à la différence du
    bourdon terrestre. Sous nos latitudes, c'est l'une des espèces qui féconde le plus de plantes et de
    cultures. Ses longs poils drus accrochent aisément le pollen qui voyage donc jusqu'à la fleur suivante
    et la féconde. 

    Bourdon des champs dans le Weigela

    Reproduction : Il appartient aux hyménoptères apidés, de la même famille donc que les abeilles.
    Comme ces dernières, il constitue des colonies mais celles-ci sont annuelles. 
    Le nid du bourdon des champs est construit à la surface du sol et recouvert d’une sorte de dôme
    constitué de mousses et de racines « tissées ». En début de saison éclosent les ouvrières qui sont
    stériles. Les mâles et femelles reproducteurs apparaissent en juillet-août. A cette période la colonie
    prospère et peut être constituée de 100 à 150 individus.  

    Bourdon des champs

    Identiques par leur aspect général, les trois types de bourdons sont différents par leur taille : les
    ouvrières mesurent entre 9 et 15 mm, les reines sont plus grandes, 15 à 18 mm, les mâles
    intermédiaires, 12 à 14 mm. Les femelles reproductrices, ou reines, meurent en automne ce qui
    marquent la fin de la colonie. Les femelles fécondées qui passent l’hiver fondent au printemps une
    nouvelle colonie.

    Bourdon des champs

    Peu agressif, il ne s'attaque pas à l'Homme, même s'il possède un dard comme la plupart des abeilles.

     

    « Lièvre dans les garriguesPour accueillir les petites Abeilles sauvages »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Juillet à 00:20

    Superbes photos agrémentées de commentaires intéressants. Bonne journée Pascale.

    2
    Vendredi 22 Juillet à 03:50
    jeanmadis

    J'aime particulièrement la cinquième image de cette série ou l'on peut admirer la touffe de poils sur son thorax.

    Je profite de l'occasion, pour te faire petit cadeau, en te remerciant pour ton action en faveur de la faune et la flore.

    https://youtu.be/-NTOm1vfsN4

    Bonne fin de semaine.

      • Vendredi 22 Juillet à 08:53

        Coucou Jean,
        Merci pour les photos, et merci pour cette vidéo d'autant que j'aime beaucoup ce prélude de Nikolaï Rimski-Korsakov qui porte bien son nom "Le Vol du Bourdon" car il l'illustre parfaitement bien sur le plan musical.
        C'est un bien joli cadeau et j'ai beaucoup aimé la vidéo dans la nature et toutes les explications données quant à ce prélude.
        Bonne journée à toi.

    3
    Elaine Hancock
    Vendredi 22 Juillet à 04:53

    Hello Pascale,

    This is a magnificent series. The images are gorgeous with beautiful color and detail. I have a hard time getting pictures since the bees are always moving. How do you do this! The images are absolutely beautiful. 

    Have a nice day!

      • Vendredi 22 Juillet à 08:59

        Hello Elaine,
        Thank you, that's very nice.
        I won't be able to explain to you how I do this, but I have also been practicing macro photography on insects for a very long time. Definitely the habit.
        Also, I am fully open and at a very fast speed, above 1/2000° of a second.
        Have a good day

    4
    Vendredi 22 Juillet à 06:09
    CathyRose

    Tes photos sont vraiment très jolies Pascale, j'aime beaucoup la dernière en " vol stationnaire " !
    Et merci pour toutes tes explications, je pensais qu'il pouvait s'attaquer à nous.
    Belle journée, bisous.
    Cathy

      • Vendredi 22 Juillet à 09:05

        Coucou Cathy,
        Merci pour les photos.
        Nous avons beaucoup d'idées reçues sur les insectes.
        Chez moi, je ne tonds que rarement pour laisser le maximum de fleurs sauvages à mes petites butineuses et... je marche pieds nus. Les Abeilles (mellifères ou autres) et Bourdons sont très nombreux, et jamais je ne me suis fait piquer. Les Guêpes peuvent se montrer plus agressives si tu déranges leur nids, mais j'en ai peu car nous avons supprimé la piscine qui les attire beaucoup.
        Bisous et bonne journée


    5
    Vendredi 22 Juillet à 07:37

    Bravo pour tes photos !

    Je photographie peu les insectes mais j'apprécie de les voir sur les blogs et en plus quand les photos sont belles...

    Bonne journée.

    Bisous

      • Vendredi 22 Juillet à 09:06

        Merci, c'est gentil.
        Bisous

    6
    Vendredi 22 Juillet à 08:26
    Claudine/canelle

    Magnifique tout simplement 

    Merci pour tes explications toujours très précises 

    Bises

      • Samedi 23 Juillet à 17:51

        Merci Claudine, c'est gentil.
        Bises

    7
    Christian
    Vendredi 22 Juillet à 08:28

    Superbes photos Pascale. Les détails sont magnifique.
    C'est vrai qu'on les voit sans être agressifs. Pour ma part aucun ne m'a piqué.
    Je te souhaite une bonne journée.

      • Vendredi 22 Juillet à 09:08

        Merci Christian.
        Moi non plus et pourtant comme je le disais, je marche pieds nus dans mon jardin qui est tondu tous les... pas souvent en fait, et les butineurs sont là à chaque pas. Ils s'éloignent quand on s'approche mais n'agressent pas.
        Bonne journée également.

    8
    Vendredi 22 Juillet à 09:28
    Philippe Bullot

    Bonjour Pascale. Je ne crois pas l'avoir observé au jardin, il est superbe !

      • Samedi 23 Juillet à 17:53

        Il est pourtant très commun et manifestement on le trouve chez toi.
        Bonne journée Philippe

    9
    Vendredi 22 Juillet à 10:10

    Très belles photos de ce beau gros bourdon butinant les fleurs!

    Belle journée Pascale! 

    10
    Vendredi 22 Juillet à 11:04

    Bonjour Pascale une merveilleuse série avec ces sublimes photos j'aime beaucoup ce joli partage bonne journée Claudine Daniel

    11
    Vendredi 22 Juillet à 11:06
    Floralie

    Bonjour Pascale,

    Tes photos sont vraiment superbes, ce bourdon est magnifique

    Bonne journée, bisous

    12
    Vendredi 22 Juillet à 11:13

    très belles photos de cet adorable petit bourdon sur les fleurs, merci! les pauvres, ils ont peur de nous quand on s'approche, il ne risquent pas de nous attaquer.

      • Vendredi 22 Juillet à 11:44

        Merci pour les photos Cathy,
        Tu as raison, ils nous craignent plus que nous n'avons à les craindre ;-)
        Bises

    13
    Vendredi 22 Juillet à 11:48

    Ce sont comme toujours de magnifiques photos, bravo et merci pour ce si joli partage.

    Bises et douce journée.

      • Samedi 23 Juillet à 17:53

        Merci pour ta visite Quichottine et aussi pour les photos.
        Bises et bonne soirée

    14
    Vendredi 22 Juillet à 14:06

    bonjour Pascale , waouhhhhh merci pour tes photos macros magnifiques de ces bourdons qui sont si beaux !!   et la 3 et 4 et la dernière  j'aime +++  merci gros bisous beau weekend a+  

    15
    Vendredi 22 Juillet à 14:08

    SUperb color and details in these close action shots.  Friendship

    16
    Vendredi 22 Juillet à 14:22

    Coucou Pascale, 
    C'est bien de rappeler ici l'importance de la pollinisation par les insectes, beaucoup de personnes n'en sont pas conscientes.
    Tu as la chance d'habiter une région où les insectes ne ne sont pas impactés par les pesticides, c'est vraiment important pour leur préservation. 
    Tes macros sont très belles, on voit bien ce thorax très velu et sa longue langue au plus profond des fleurs. 
    Superbe la dernière en vol avec ce fond clair qui met bien en valeur ce beau bourdon. 
    D'accord avec toi, il ne m'a jamais attaqué non plus, il n'est pas agressif envers les humains.
    Grossss bisoussss et bonne journée

      • Vendredi 22 Juillet à 16:30

        Coucou Martine,
        Il faut vraiment vivre en dehors du monde pour ne pas savoir l'importance des insecte pollinisateurs. 
        C'est certain, ici, pas de pesticides et les quelques cultures existantes sont bio. C'est une bonne chose.
        Merci pour les photos.
        BigBisousss et bonne soirée

    17
    Vendredi 22 Juillet à 15:13

    Il est très beau et bien photographiée par toi, Bravo! Mais, je n'aimerais pas qu'il me pique! Bonne journée, Gisèle

      • Vendredi 22 Juillet à 16:31

        Il n'y a pas de risque qu'il le fasse, ils ne s'attaquent pas à l'homme.
        Bonne soirée Gisèle et merci pour les photos.

    18
    Vendredi 22 Juillet à 15:19

    bonjour Pascale

    je fais attention à eux mais je m'en méfie moins que des abeilles ou guêpes. Plus gros mais moins impressionnants, moins agressifs.

    Pour Dali nous sommes allés 3 fois au musée et 2 fois dans la maison. Même ses créations de bijoux sont extraordinaires.

    Bisous et bon weekend

      • Vendredi 22 Juillet à 16:35

        Coucou Francette,
        Avec le nombre qui fréquentent mon jardin, mon herbe non tondue et fleurie, et tout en marchant pieds nus, je ne me fais jamais piquer, pas plus quand je me plonge au coeur de la lavande ou de la Sauge russe pour les y photographier. Il y a plusieurs espèces qui me tournent autour, mais ne m'agressent pas.
        Je suis d'accord, j'y suis allée plusieurs fois également et c'est toujours un plaisir.
        Bisous et bonne soirée

    19
    Vendredi 22 Juillet à 15:26

    Coucou Pascale,

    Perso,je me régale devant tes photos qui sont parfaites.C'est un plaisir de regarder chaque position de ce beau bourdon que je peux voir de près.

    Bon après-midi et des bises.

    20
    Vendredi 22 Juillet à 15:44

    Superbe bourdon des champs !

    On en sait un peu plus sur lui... Merci c'est instructif

    Bisous Pascale (et grand merci pour ta longue et perspicace réponse à mon article du jour sur les véhicules électriques... )

      • Vendredi 22 Juillet à 16:44

        Merci à toi, et pour ton sujet du jour, on se demande parfois qui sont ces gens qui prennent des décisions aussi importantes...
        Bisous et bonne soirée Béa

    21
    Mo
    Vendredi 22 Juillet à 15:46
    Mo

    Bonjour Pascale,

    Merci pour ces détails sur le bourdon d'Europe...

    Et pour les photos. J'aime en particulier la dernière avec le bourdon en plein vol!

    Bises.

    Bon après-midi,

    Mo

     

      • Samedi 23 Juillet à 17:57

        Coucou Mo,
        Ici, c'est un Bourdon des champs. La nomination de "Bourdons d'Europe" englobe divers bourdons.
        Merci pour les photos.
        Bises et bonne soirée

    22
    Vendredi 22 Juillet à 16:22

    Coucou Pascale,

    Une jolie série de ce petit butineur. Il est vrai que lorsque l'on prend son temps on voit des tas "de familles" de bourdons et autres. La plupart sont vraiment inoffensifs et vont d'une fleur à une autre.

    Les guêpes par contre cette année sont nombreuses. Elles ont faim et tout est bon pour les attirer. Je me suis fait piquer il y a peu par une guêpe en voulant la sauver de la noyade. Elle me semblait toute ramollie dans la piscine ..... bien non !

    Bravo pour tes belles photos. Une bonne fin de semaine à vous deux et à votre fidèle compagnon. Bises

      • Vendredi 22 Juillet à 16:51

        Coucou Elisa,
        Oui, on peut identifier de nombreuses espèces, et elles sont toutes très jolies.
        Ah, elle a dû se sentir en danger pour te piquer. 
        Nous avons détruit la piscine en début d'année dernière, nous ne voulions pas la conserver, du coup je n'ai que peu de guêpes. 
        Merci pour les photos.
        Bises et bonne soirée

    23
    Vendredi 22 Juillet à 16:36

    Bonjour Pascale,

    Une série parfaitement documentée notamment avec des photos superbes. Un vrai régal pour les yeux mais aussi  une mine de connaissance grâce à tes explications.

     Bises

    24
    Vendredi 22 Juillet à 16:51

    Bonjour,

    Tes photos 2 et 4 sont celles que je préfère , l'une parce su'elle montre bien les caractétistique et l'autre pour la performance de précision .

    Ce bourdon , je viens de le rencontrer butinant  les cardères , sur une tout petite superficie à l'entré d'un chemin forestier .Mais en nombre très restreint , en compagnie de quelques bourdons des bois Je les aime beaucoup ces petits épicuriens tout ronds !

    Bises .

     

      • Vendredi 22 Juillet à 17:00

        Coucou Sophie,
        Merci pour les photos.
        J'imagine que tu parles du Bombus (Psithyrus) vestalis, celui qui se déguise en Bourdon terrestre et qui comme le Coucou gris avec les passereaux, s’introduit dans le nid de celui-ci pour y pondre ses œufs que les ouvrières du bourdon terrestre entretiendront ? 
        Bises et bonne soirée

    25
    Vendredi 22 Juillet à 17:10

    Coucou Pascale

    Quel bonheur de regarder tes photos et de lire ton article, un excellent moment de détente et d'admiration !

    C'est vrai qu'il y a des abeilles, des bourdons, et tant d'insectes qui se régalent dans les fleurs... Je n'en crains aucun. Hier il y avait une guêpe qui se trouvait dans une flaque d'eau, j'ai pris un morceau de bois et je l'ai aidée à se sortir de ce "guêpier" (paradoxal). La nature est belle et admirable mais pour le microcosmos c'est dur, la moindre goutte d'eau de pluie devient pour eux une vraie cascade...

    Maintenant je ferai davantage attention pour voir les différences entre les bourdons. Celui ci est vraiment beau.

    J'ai des coups de coeur pour toutes tes photos, mais là j'ai eu un coup de coeur plus gros pour la dernière, je n'imagine pas comment tu as pu prendre cette attitude à ce moment là précisément, c'est extra ! et on voit bien en effet sa langue ! et j'aime aussi beaucoup celle du dessus où on le voit en train de butiner la jolie fleur.

    Et je chercherai si je trouve un nid maintenant que tu nous as donné les caractéristiques de ce nid, donc un dôme avec de la mousse et des racines tissées... en faisant attention de ne pas le détruire ni de déranger ce petit monde...

    Gros bisous

    Am

      • Vendredi 22 Juillet à 18:46

        Coucou Anne-Marie,
        Je te remercie, c'est très gentil.
        Holà oui, les Hyménoptères sont très nombreux, pas aussi nombreux que les Coléoptères cependant. 
        Il m'arrive aussi souvent d'en sortir des baignoires des oiseaux, et je le fais directement avec mes doigts sans ma faire piquer.
        Comme toi, je pense souvent à eux en été quand il y a de la pluie (bon en ce moment, ils ne sont pas beaucoup ennuyés...)
        Pour les insectes en vol, j'essaie, mais il faut un coup de pouce de la chance pour qu'elle soir assez nette. J'en fais pas mal, mais pas mal de floues aussi ;-)
        Bonnes recherche alors.
        Gros bisous et bonne soirée.


         

    26
    Vendredi 22 Juillet à 17:21
    Mireille.29

    Belle série de photos sur ce bourdon qui se régale dans tes fleurs..

    Impressionnant son dard sur la dernière photo.. Douce fin après-midi Pascale bise.

      • Vendredi 22 Juillet à 18:50

        Coucou Mireille,
        Merci pour les photos.
        Sur la dernière photo, c'est sa langue que l'on voit.
        Le dard est une sorte d'aiguille se trouvant à l'extrémité de l'abdomen. Ce dard n'est pas lisse. Il a des petites dents comme un harpon qui facilitent sa pénétration dans notre peau, mais qui l'empêchent de ressortir.
        Bises et bonne soirée

    27
    Vendredi 22 Juillet à 17:31

    hi  hi on a failli avoir encore le même sujet... je vais attendre un peu avant d éditer le mien du coup... il est superbe... gros isous

      • Samedi 23 Juillet à 17:58

        Décidemment ;-)
        Gros bisous et bonne soirée

    28
    Vendredi 22 Juillet à 17:37
    daniel

    Tes commentaires sont toujours intéressants...Donc un insecte fort utile en raison de ses capacités à poliniser !

      • Vendredi 22 Juillet à 19:07

        Les polinisateurs sont nombreux en passant par les mouches et les araignées.
        Ils ont tous une utilité (bon la Tique, je cherche encore).
        Bonne soirée

    29
    Vendredi 22 Juillet à 17:51

    Un beau spécimen très affairé....cette année, ils se font rares par ici, comme les autres butineurs...

    Bonne soirée

      • Vendredi 22 Juillet à 19:09

        Chez moi, ce sont les Lépidoptères qui sont plus rares cette année, en revanche les Hyménoptères sont très nombreux.
        Bonne soirée

    30
    Vendredi 22 Juillet à 18:31

    A nice and colorful series of this bee.

    31
    Vendredi 22 Juillet à 20:34

    pas vu beaucoup de boudons chez moi, d'ailleurs que pourrait il butiner le pauvre je n'ai plus de fleurs. Pas d'abeille non plus, il n'y a pas de ruche a proximité . par contre une guêpe est venue me chatouiller les oreilles, je l'ai chassé. Belles photos, j'entends leur bourdonnement. bisous bisous

    32
    Samedi 23 Juillet à 07:51

    Très intéressant !

    Tes macros sont superbes.

    Bon  samedi Pascale.

    33
    Samedi 23 Juillet à 09:26

    Bonjour Pascale

    Le dégradé de roux est magnifique et tes photos sont superbes !

    Bises savoyardes

     

    34
    Samedi 23 Juillet à 10:25

    Superbes images ! J'aime particulièrement celles sur la bourrache.

    Merci de toutes ces informations.

    Cordialement

    Anne

      • Samedi 23 Juillet à 11:18

        Merci pour les photos Anne,
        Cependant il n'y a aucune photo sur la Bourrache. Au départ c'est un Buddleia, ensuite un Weigélia puis une Lavande d'Afghanistan.
        Bonne journée

    35
    Samedi 23 Juillet à 16:49

    BONJOUR

    Toujours des très belles photos

    des bourdons j'en ai très peu vue cette année  de même que les oiseaux

    2 ou 3 qui viennent boire le soir  !c'est tout

    bon WE bisous

      • Samedi 23 Juillet à 17:50

        Coucou Zette,
        C'est fou, quand je lis ton commentaire mais aussi bien d'autres, je me dis que je vis dans une région ou la faune est vraiment préservée et que donc j'ai énormément de chance.
        Merci pour les photos.
        Bisous et bonne fin de journée

    36
    Dimanche 24 Juillet à 09:29

    Dans notre jardin, les bourdons sont nombreux, impressionnants mais inoffensifs. Tes photos sont superbes et c'est un plaisir de les regarder! Bonne journée, Pascale.

    37
    Dimanche 24 Juillet à 13:34

    Le bourdon est certainement l'insecte le plus robuste dans notre environnement. Il m'arrive de le voir voler au cœur de l'hiver lorsque les températures sont positives soit 8 -10°. D'autre part, les bourdon butinent des fleurs inacessibles aux abeilles. Les bourdons sont au même titre que les abeilles de précieux auxiliaires de pollinisation avec une rusticité supérieure. Coup de cœur pour la dernière photo qui montre bien le prodige du vol du bourdon. 

    A noter aussi que si l'on tient compte des lois de la physique, le bourdon ne pourrait pas voler. Pourtant il réussit ce prodige...Alors comment il y arrive ?

    Si cette interrogation vous interpelle, alors le net pourra vous apporter un éclairage : Selon certaines théories, le bourdon vole parce qu'il ne sait pas qu'il ne peut pas voler... Pourtant il y a un truc et mêmes plusieurs qui expliquent cet exploit. 

    Concernant la nidification au niveau du sol, il m'est arrivé à plusieurs reprises de découvrir en jardinant un nid de bourdon en automne...à mon très grand regret. Bien sûr devant cette situation j'arrête l'action et tente de préserver leur habitat.

    Bon dimanche Pascale

     

    38
    Dimanche 24 Juillet à 20:47

    J'aime beaucoup tes photos de ces bourdons des champs. Bonne soirée et bisous

    39
    Lundi 25 Juillet à 15:09

    Encore un insecte bien utile et très connu. Tu as pu les prendre en photo pendant leur pause, vraiment ce n'est pas facile d'y arriver, ça bouge pas mal. Cela me fait penser au célèbre morceau Le Vol du Bourdon.

    https://www.youtube.com/watch?v=-NTOm1vfsN4

     

    40
    Dimanche 31 Juillet à 07:43

    J'aime beaucoup ces photos et c'est lumineux... merci du partage et bravo! bonne journée Pascale . Bisouss



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :