•  

    La marmotte avait disparu des Pyrénées durant la dernière glaciation de Würm (-35 000 à –10 000 ans environ).
    On en a retrouvé des fossiles datant de 200 000 à 300 000 ans en Sierra Nevada (Espagne).

    La Marmotte (Marmotta marmotta), prélevée dans les Alpes, a été réintroduite dans les Pyrénées en 1948.
    Elle affectionne les prairies bien ensoleillées entre 1000 et 2000 mètres d'altitude.
    La marmotte est devenue un animal très courant dans la montagne pyrénéenne : Si cela a très bien
    fonctionné, c’est parce qu’elle a occupé une place qui l’attendait, estime un spécialiste.

     

    Avec un Traquet motteux ♂ en plumage nuptial (Fiche info ICI)

     

    Marmottes communes dans les Hautes-Pyrénées

     

     

    Marmottes communes dans les Hautes-Pyrénées

     

     

     

    Marmottes communes dans les Hautes-Pyrénées


    Et dans un autre genre... Les Sangliers en Cévennes

    De nuit à la caméra infrarouges.
    19 Juillet 2021 - 01 h 31

    Et filmé en pleine journée, aux heures des Cigales (mettez le son), tout à côté des maisons du hameau.
    22 juillet 2021 - 12 h 36
     




    Cela dit, je souris davantage depuis qu'ils restent à l'extérieur de notre terrain car ils nous ont fait
    beaucoup de dégâts (y compris sur la terrasse) et nous ont demandé beaucoup de travail.

    Ils ont pénétré sur le terrain une nuit sur trois du 15 juin à fin juin et toutes les nuits depuis début juillet.
    Il faut dire qu'ils n'ont vraiment plus rien à manger dans la forêt et les arbres fruitiers au fil des mois
    sont pour eux une gourmandise, noyaux compris (on les entend croquer sous leurs dents). Des fruitiers,
    il y en a sur tous les terrains et tous les jardins par ici.


    Tout de même 5 semaines à les épier la nuit, et depuis une semaine, à les filmer à la caméra infrarouges
    pour comprendre les endroits d'entrées et de sorties. Au fur et à mesure que ces endroits ont été identifiés,
    il nous a fallu confectionner des piquets en bois de 2.2m de haut ; doubler toutes les clôtures ; tout le long
    de la clôture (sur la partie uniquement grillagée) enterrer des parpaings à l'extérieur et mettre des troncs
    couchés de 2m à l'intérieur pour y crampillonner le grillage (système anti soulèvement) ; surélever une faïsse
    (restanque) pour les empêcher de passer par dessus... Il faut aussi envisager une issue possible qui puisse se
    pousser de l'intérieur mais pas de l'extérieur, au cas où ils parviendraient malgré tout à entrer, faute de
    quoi, s'ils se sentent pris au piège, là ils passeront en tout état de cause et façon obus.
    Bref, ne faire que cela tous les jours et ne même plus trouver ni le temps ni l'énergie pour tondre la pelouse
    ces trois dernières semaines avec leurs visites nocturnes quotidiennes et la casse découverte chaque matin.

    Enfin... nous avons eu notre sixième nuit de tranquillité. À présent, nous croisons les doigts pour qu'ils ne
    trouvent pas un autre moyen d'entrer, ils sont tenaces et imaginatifs les bougres ! he

    Avant-Hier soir à 21 h 15, j'en ai compté 13 de tous les âges de l'autre côté de ma clôture qui a tenu bon.
    Tant que c'est à l'extérieur, ils ne me dérangent pas, sauf à les croiser en horde dans la rue du hameau sarcastic
      


    76 commentaires
  • La marmotte avait disparu des Pyrénées durant la dernière glaciation de Würm (-35 000 à –10 000 ans environ).
    On en a retrouvé des fossiles datant de 200 000 à 300 000 ans en Sierra Nevada (Espagne).

    La Marmotte (Marmotta marmotta), prélevée dans les Alpes, a été réintroduite dans les Pyrénées en 1948.
    Elle affectionne les prairies bien ensoleillées entre 1000 et 2000 mètres d'altitude.
    La marmotte est devenue un animal très courant dans la montagne pyrénéenne : Si cela a très bien
    fonctionné, c’est parce qu’elle a occupé une place qui l’attendait, estime un spécialiste.

    L’animal rondouillard, qui vit en petits groupes de dix-quinze individus, de façon socialement comparable aux
    Loups, a deux types de sifflement distincts toujours selon un spécialiste.

    Un seul sifflement : Il prévient ses congénères d’un péril immédiat : un chien en chasse, ou (plus intéressant
    pour le promeneur) un rapace trahi par son ombre. C'est donc un excellent moyen de nous permettre de repérer
    un Aigle ou un Vautour (lui est inoffensif pour un animal vivant) qu'elles voient souvent avant nous.
    Des sifflements répétés : Ils semblent signifier que le danger est présent, mais sans qu'il y ait urgence.

    ***

     

    Dans cette publication, je vous présente une Marmotte faisant le plein d'herbe à rapporter dans son terrier. Elle ne
    manifeste pas le moindre stress. Ce moment fût pour nous (Martine, Laurent et moi) une belle récompense et cela m'a
    confortée dans la manière d'appréhender mes approches de la faune sauvage (toujours en tenue camouflée, ou, au moins,
    avec des couleurs qui se fondent dans l'environnement et surtout très paisiblement sans regarder directement l'animal
    comme le ferait un prédateur). Mon but étant, autant qu'il m'est possible, de ne jamais effrayer la faune en général. 

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées

    Elle nous a vu, mais s'est placée face à nous et s'est remise à couper son herbe. 

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées

     Chaque fois qu'elle a la tête baissée, c'est pour ramasser un peu plus d'herbe et elle a fait une belle récolte.

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées

      

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées
    Sur ces photos, elle n'était pas en train de se nourrir, mais d'aménager le nid pour les petits.

    La séquence à duré six à sept minutes. Une fois les dents bien encombrées, elle est allée tranquillement
    déposer sa récolte sans son terrier et est ressortie quelques minutes plus tard pour recommencer.

     

    ***

    En bas de page, un lien (en bleu) que je vous suggère vivement de lire, car avec la faune sauvage, notre présence
    peut avoir de 
    réelles conséquences néfastes que parfois nous n'avons même pas envisagée. 


    Dans ma pratique de la photo animalière, comme dans ma vie en général, il me tient à cœur de respecter les animaux
    en essayant autant que possible de ne pas les déranger. Dans notre cas, qu'il s'agisse de Marmottes comme c'est le cas ici,
    ou qu'il s'agisse de tout autre animal (sauvage ou domestique et du plus petit au plus grand), nous faisons toujours le
    maximum pour ne pas être pour eux une source de stress et tentons de toujours minimiser l'impact de notre présence.

    Si la présence de nos deux chiens peut être un souci pour la faune locale dans nos choix de sorties, alors ils ne nous
    accompagnent pas. Si nous estimons qu'ils peuvent être présents et que nous rencontrons des animaux sauvages, Gampo
    est alors tenu en laisse (car s'il y a un point d'eau dans les parages il s'y précipitera à la moindre seconde d'inattention
    de notre part et la verra bien avant nous). Loo quant à lui reste sans laisse car il obéit parfaitement à l'ordre "aux pieds".
    Si on s'assieds et si besoin est pour réaliser des photos, ils sont éduqués au "couché, pas bouger" juste derrière nous. Bien
    évidemment, ils ont été habitués tout petits à ne jamais courir après quelque animal que ce soit.


    Comme vous pourrez le lire dans le lien, les Marmottes sont un cas très particulier dans la mesure ou elles hibernent
    durant cinq à six mois de l'année sans manger
    . Entre avril et octobre, elles ont donc besoin de reconstituer leur stock
    de graisse pour pouvoir, d'une part allaiter les Marmottons, et d'autre part, survivre à l'hiver suivant. Les Marmottons,
    naissent fin Mai, début Juin. Les petits restent une quarantaine de jours au fond du terrier, élevés dans un nid de foin.
    Ils feront leur sortie en Juillet. La mère est aux petits soins, car les petits naissent nus et aveugles. Ce n'est que lorsque
    leur pelage est complètement développé que les marmottons sortent au vert.
    Durant toute cette période il est donc indispensable pour elles d'avoir le maximum de sérénité. Imaginons juste si nous
    devions travailler six mois pour pouvoir nourrir toute une famille pendant une année complète. Nous y mettrions toute
    notre énergie sans avoir de temps à perdre !

    Par conséquent, "tout événement qui entame le temps passé par les Marmottes à se nourrir (et donc à se "remplumer")
    représente un risque 
    potentiel de ne pas atteindre l’objectif indispensable de la constitution d’une couche de graisse".

    "...Une étude dans une zone touristique montre qu’en moyenne, après un dérangement conduisant à la fuite vers le
    terrier, les animaux ressortent dans les dix minutes qui suivent SAUF quand il y a un chien en liberté 
    avec les
    promeneurs où le temps de repli peut atteindre 30 minutes"... 
    Chaque repli au terrier les empêche donc de se nourrir,
    et cela  plusieurs fois par jour entre les randonneurs, leurs chiens et les prédateurs naturels ! Il semble donc naturel
    pour nous d'être particulièrement vigilants à ce que peut induire notre présence sur le territoire des Marmottes. 

    Les principaux prédateurs des Marmottes en France sont les Aigles royaux, les Renards, les Martres et... les Chiens.


    Marmotte et tourisme font-ils bon ménage ?

    Je vous laisse donc découvrir cet excellent article .

    ***

    La plupart du temps, le terrier d'une famille de Marmottes est constitué de seulement deux issues. 

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées

    Dans le meilleur des cas de quatre issues, et elles sont peu éloignées les unes des autres. 

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées
    Clic sur l'image avec la molette centrale pour plus de visibilité sur une autre fenêtre.


    Si vous leur rendez visite, ATTENTION à l'endroit ou vous laissez votre voiture. Si celle-ci est isolée, elles peuvent
    venir sous la carrosserie grignoter les durites et gaines des fils électriques contenant de l'amidon de maïs, de pommes
    de terre ou issus de canne à sucre et elles en sont friandes. Elles peuvent donc faire de sérieux dégâts. Nous les avons
    vu à l'œuvre, c'est impressionnant comme elles s'en régalent. 

    Voir texte et photos ICI

     


    79 commentaires
  • Marmottes des Alpes (Marmota marmota) 

    Fiche info ICI

    Depuis fin octobre, elles sont blotties dans leurs petites chambres pour laisser passer l'hiver,
    mais dès fin mars, elles reviendront mettre le nez dehors pour notre plus grand plaisir.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

    Le gouvernement veut offrir l'été aux chasseurs : ICI

     

    Bientôt de retour...

     

    Dans cet article vous trouverez un lien vers "consultation publique" sur le site du Ministère de la Transition Ecologique
    et Solidaire (ouvert jusqu’au 3 mars 2020).
    La LPO invite tous les citoyens à y déposer un commentaire pour dire NON à cette énième concession gouvernementale aux lobbies de la chasse.
    Vous recevrez un mail de confirmation après dépôt de votre commentaire.

    Bougeons nous !!!
    Les chasseurs, eux, ne manquent pas de faire
    entendre
     

    leur voix bien évidemment favorable.

     

     


    77 commentaires
  • Fiche info ICI

     

     

     

    Marmottes des Alpes (Marmota marmota)

     

     

     

     

    Marmottes des Alpes (Marmota marmota)

     

     

    Marmottes des Alpes (Marmota marmota)

     

     

    Marmottes des Alpes (Marmota marmota)

     


    82 commentaires
  •  

    Marmotte en "grattouillage"

     

     

    Marmotte en "grattouillage"

     

     

    Marmotte en "grattouillage"

     

     

    Marmotte en "grattouillage"

     

     

    Marmotte en "grattouillage"

     

     

    Marmotte en "grattouillage"

     

     

    Marmotte en "grattouillage"

     


    70 commentaires
  • Petites escapades en Hautes-Pyrénées en cette fin Mai pour profiter de la faune et des paysages...
    Que du plaisir !
    Malgré la neige encore bien présente sur les Massifs Pyrénéens en ce milieu de printemps, 
    les Marmottes adultes profitent déjà du soleil tandis que les Marmottons ne pensent qu'à jouer.
     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     Comme moi, vous aimez les Marmottes avec leur petite bouille craquante...
    mais, soyez vigilants car les Marmottes, elles... adorent votre voiture !


    Explications et photos témoignage à l'appui ICI

     

     


    86 commentaires
  • Septembre 2018 - Hautes Pyrénées

    Très moyennes ces deux photos de Marmottons, mais j'ai bien aimé cet instant de tendresse... 

     

     

     

    Et Maman veille... 

     

    Un autre Marmotton

     

    Les suivantes sont des adultes. 

     

     

     

     

     

     

     

     


    76 commentaires
  • Septembre 2018

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées.

     

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées.

     

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées.

     

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées.

     

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées.

     

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées.

     

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées.

     

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées.

     

     

    Marmottes des Alpes dans les Pyrénées.

     

     


    74 commentaires
  •  Hautes Pyrénées - Septembre 2018

    Fiche info ICI

    Marmottes dans les Pyrénées ICI

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Rien à voir avec les Marmottes, mais j'ai fait ma première observation de l'année de Grues cendrées sur la Petite Camargue ce mardi 30 octobre.
    Un vol isolé de 16 individus. Sont-elles simplement de passage pour descendre encore un peu plus au Sud, où vont-elles s'arrêter par ici pour l'hiver ?
    A suivre donc, car c'est encore tôt dans la saison... Habituellement, je ne les observe pas avant la mi-novembre.

    Arrivée des Grues cendrées

     

     


    84 commentaires
  •  Hautes Pyrénées

    Fiche info ICI

     

     

     

     

     

     

     

    Sentinelles de la montagne, les Marmottes

     

     

    Un peu beurk la map, dommage je l'aime bien, calée dans son petit trou de rocher.  

     

      

    Partie vers d'autres horizons pour quelques jours, 
    je vous dis à très bientôt.

    Image les guides Randoxygènes : http://levens.fr/wp/wp-content/uploads/2015/12/Pratiquerandooxygenelevens2015.pdf

     

     


    110 commentaires
  • Mai 2017 

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

    Marmotton 

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes et Marmottons en début de printemps

     Marmotton

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

    Marmotton 

     

    Le long sommeil de la Marmotte ICI




    85 commentaires
  •  

     

    Marmottes en été

     

     

    Marmottes en été

     

     

    Marmottes en été

     

     

    Marmottes en été

     

     

    Marmottes en été

     

     


    76 commentaires
  •  

    Station de ski de Gavarnie Gèdre.

    Cet endroit est touristique en hiver comme en été et on y trouve de nombreux points de départ de randonnées.

    En hiver, les Marmottes hibernent dans leur terrier et ne rencontrent donc pas les shieurs.
    (Je voulais dire "skieurs" bien évidemment, et merci à Cathy qui m'a fait éclater de rire en me faisant remarquer cette faute
    de frappe révélatrice, que 
    du coup je ne corrige pas, elle est trop belle celle-là !!! Et qui avait deviné que je n'aime pas le ski ;-).

    Avec le tourisme vert, ces animaux croisent beaucoup de monde en cet endroit et ne sont pas aussi farouches que sur 
    les montagnes voisines des Hautes-Pyrénées. Si on tente une approche en douceur, sans toutefois venir vers nous,
    elles prennent beaucoup moins rapidement la fuite. Leurs sifflets d'alarme sont aussi beaucoup moins fréquents.

    Ici, je me suis avancée en rampant (position debout à proscrire totalement) et j'ai pu les photographier sans
    trop de difficultés à 600mm, ce qui m'a permis de réaliser ces clichés à une vingtaine de mètres à peine d'elles.
    Cette distance était à peu près leur limite de tolérance de ma présence, et aucun doute, elles me voyaient. 
    Pour faire ces photos, mes chiens étaient bien évidemment restés dans ma voiture, car elles n'auraient pas
    aussi facilement collaboré à ces prises de vues ;-)



    Quand les Marmottes des Hautes-Pyrénées profitent...

     

     

    Quand les Marmottes des Hautes-Pyrénées profitent...

     J'adore les voir ainsi, sereines, les quatre pattes bien étalées...

     

    Quand les Marmottes des Hautes-Pyrénées profitent...

     

     

    Quand les Marmottes des Hautes-Pyrénées profitent...

     

     

    Quand les Marmottes des Hautes-Pyrénées profitent...

     

     

    Quand les Marmottes des Hautes-Pyrénées profitent...

     

     

    Quand les Marmottes des Hautes-Pyrénées profitent...

     

    ... où encore les regarder somnoler au soleil.

    Quand les Marmottes des Hautes-Pyrénées profitent...

     Celle-ci, moins confiante peut-être, se chauffe au soleil près d'une grille permettant l'écoulement d'eau lors de la fonte des neiges.
    Lors du mouvement de trop dans sa direction, elles s'est faufillée entre les barreaux ou un devait se trouver l'une des entrée de son terrier.

    Quand les Marmottes des Hautes-Pyrénées profitent...

     


    75 commentaires
  •  

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     


    57 commentaires
  • Parc des Angles (Pyrénées Orientales) à l'heure du repas.

    Une fois n'est pas coutume, ces Marmottons ont été photographiés en Parc.
    Habituellement,  je vais à leur recherche en hautes-Pyrénées (ce qui sera d'ailleurs bientôt le cas),
    et je reconnais que c'est beaucoup plus passionnant que de les voir en captivité.
    Je suis allée en compagnie de Martine visiter le parc des Angles, je n'ai donc pas négligé les
    Marmottons et les Marmottes qui bien que dans un environnement clos y vivent dans un bel espace.

    Pour les autres animaux photographiés en parc, les articles sont classés dans la rubrique ad hoc ICI.
    Ayant une rubrique spéciale Marmottes, je choisis de les classer ici, mais avec cette précision.

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons dans la neige

     

     Étymologie 

    Coqueluche : Certains étymologues pensent que le mot est issu du chant du coq... Cette version est peu sérieuse, à moins que ces étymologues n'aient connu,
    soit un enfant affligé d'une bien grave déficience vocale, soit un coq atteint d'une non moins grave altération du cocorico...
    La maladie, la coqueluche, ne fait son apparition en Europe qu'au début du 15e siècle. Elle touche principalement les enfants et on l'appelle d'abord
    Tussis quinta ou Tussis quintana (G. de Baillou) [Institut Pasteur].
    En fait, le mot "coqueluche" dérive du latin cucullus, "capuchon". Autrefois, les malades se couvraient la tête d'un coqueluchon (capuchon) pour camoufler
    une lésion ou une affection visible - la maladie effrayait...
    D'autre part, les médecins recommandaient aux malades de cette sorte de grippe de se protéger la tête du froid.
    La coqueluche sert alors à désigner aussi bien la maladie que le capuchon.
    Au 17e siècle, le vêtement, la coqueluche, se métamorphose en une parure à la mode que vêtent les jeunes gens et prend la forme d'un manteau de drap fin ajusté à la taille.
    à la cour d'Henri III on appelait la plus belle coqueluche l'élégant qui, vêtu de sa plus belle coqueluche, embrasait les coeurs et avait le plus de succès auprès de la gent féminine.
    Le sens est resté : lorsqu'on s'engoue d'une personne, qu'elle est en vogue, celle-ci devient "une coqueluche"... (à savoir que ce terme désigne aussi l'ortolan des roseaux...)

     


    52 commentaires
  • Hautes-Pyrénées - 08/2016

     

    Portraits de Marmottons

     

     

    Portraits de Marmottons

     

     

    Portraits de Marmottons

     

     

    Portraits de Marmottons

     

     

    Portraits de Marmottons

     

     

    Portraits de Marmottons

     

     

    Portraits de Marmottons

     

     

    Portraits de Marmottons

     

     

    Portraits de Marmottons

     

     

    Portraits de Marmottons

     

    Géométrie politique : le carré de l'hypoténuse parlementaire est égal à la somme de l'imbécillité construite sur ses deux côtés extrêmes.

    Pierre Dac

     


    65 commentaires
  • Hautes-Pyrénées




    Quand le temps est venu de se chauffer au soleil...

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     Il lui manque un bout de lèvre supérieure. Bagarre ou malformation ? Aucune idée.

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     Hummmmm avec ce doux soleil, je m'endors moi !

     

    Marmotte - Marmota marmota

    Et bien oui, vous me faites rire ! Essayez donc de piquer un petit roupillon sur une pierre en pente
    et dites-moi si vous ne glissez pas !
    La popotin bien calé, cela va tout de suite mieux ;-)

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

    "Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne.
    Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas."

     

    Bouddha

     


    63 commentaires
  • Hautes-Pyrénées

     

    Marmotte

     

     

    Marmotte

     

     

    Marmotte

     

     

    Marmotte

     

     

    Marmotte

     

     

    Marmotte

     

     

    Marmotte

     

     

    Marmotte

     

     

    Marmotte

     

    Shéma de l'habitat des Marmottes

    Marmotte - Marmota marmota

     

    Martin Luther King  

    “Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons.” 

     

     


    64 commentaires
  •  

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

    Hector Berlioz

    Le temps est un grand maître, dit-on. Le malheur est qu'il tue ses élèves. (Almanach des Lettres françaises et étrangères)

     

     

     


    63 commentaires
  •  

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

    Henri Cartier-Bresson

    « La composition doit être une de nos préoccupations constantes, mais au moment de photographier elle ne peut être qu'intuitive,
    car nous sommes aux prises avec des instants fugitifs où les rapports sont mouvants. »

     


    42 commentaires
  • Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Qui par son erreur a chuté, doit apprendre à se relever.

    Proverbe tibétain 

     


    34 commentaires
  • Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

     

     

    Marmottes - Marmota marmota

    Marmottes - Marmota marmota                

    Marmottes - Marmota marmota

     

    Dans la vie, les jeux sont donnés, mais avec un jeu donné,
    chacun peut faire une partie différente.  

    (Goethe)

     


    62 commentaires
  •  

    Attention, on nous surveille.  

    Marmottes - Marmota marmota

     

     Moi je suis curieuse, allons voir qui nous regarde.

    Marmottes - Marmota marmota

     

     Ah oui, on a des admirateurs on dirait.
    Hé regardez les filles, y'a même un chien ! On pourrait peut être jouer. On l'appelle ? 

    Marmottes - Marmota marmota

     

     T'es sûre ? Il est gros tout de même !

    Marmottes - Marmota marmota

     

    Moi aussi je suis partante, il à l'air sympa non ?

    Marmottes - Marmota marmota

      

    Oui, je suis d'accord, et à trois contre un, qu'est ce qu'on risque ?
    Et puis, sûr, on cours plus vite que lui ! 

    Marmottes - Marmota marmota

     

    Plaidoyer pour l'altruisme : La force de la bienveillance de Matthieu Ricard

    On s’affranchit soi-même de l’ignorance pour devenir capable de délivrer les autres des causes de la souffrance.

     

     


    77 commentaires
  • Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     

    Marmotte - Marmota marmota

     

     Quand on écoute un parti, on est ignorant ; quand on écoute deux partis, l'esprit s'éclaircit.

    Le grand livre des proverbes tibétains (2006)

     


    53 commentaires
  •  

     

    La course de la Marmotte

     

     

    La course de la Marmotte

     

     

    La course de la Marmotte

     

     

    La course de la Marmotte

     

     

    La course de la Marmotte

     

     

    La course de la Marmotte

     

     

    La course de la Marmotte

     

     

    La course de la Marmotte

     

     Une MAP  et un suivi qui laisse un peu désirer sur l'ensemble de cette série, mais je l'ai vue s'apprêter à traverser
    au dernier moment, et j'ai tenté.
    Et en plus, bien qu'elles fusent bien dodues juste avant l'hibernation, elles sont rapides les bougresses.

    La course de la Marmotte

     

    Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard

    Se préoccuper du sort des quelque 1,6 million d’autres espèces qui peuplent la planète n'est ni irréaliste ni déplacé, car,
    la plupart du temps, il n'est pas nécessaire de choisir entre le bien-être des humains et celui des animaux.
    Nous vivons dans un monde essentiellement interdépendant, où le sort de chaque être, quel qu’il soit, est intimement
    lié à celui des autres. Il ne s'agit donc pas de ne s'occuper que des animaux, mais de s'occuper aussi des animaux.

     


    41 commentaires
  •  

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

     

    Marmottes

     

    "À mon avis nous devons nous engager pour la protection des animaux et cesser complètement de manger de la viande.
    Je le fais moi-même et c’est ainsi que bien des personnes deviennent attentives à ce problème qui a été posé si tard".

    Albert Schweitzer, médecin, prix Nobel de la paix 

     

     


    54 commentaires
  •  

    Marmotton

     

     

    Marmotton

     

     

    Marmotton

     

     

    Marmotton

     

     

    Marmotton

     

     “En travaillant avec les animaux, j’ai appris beaucoup de choses sur moi-même.”
    Jean-Jacques Annaud / Studio Magazine - Avril 2004 

     

     


    41 commentaires
  • Hautes-Pyrénées - septembre 2015

    Classe : mammifère / Ordre : rongeur / Famille : sciuridés

    PELAGE : Chaque marmotte est recouverte d'une fourrure présentant une variation de couleur : beige clair, gris clair, brun et même noir ; généralement une tache de roux est présente de la nuque au milieu du dos.

    ALIMENTATION : La marmotte est un herbivore. Son alimentation est constituée d'herbes, de plantes dont elle consomme, suivant la saison : feuilles, fruits ou graines, bulbes, racines. Parfois, elle ajoute à son ordinaire des vers ou des insectes, mais ceci ne représente qu'une part infime de son alimentation. Pendant tout l'été, la marmotte se constitue des réserves de graisse en prévision de l'hibernation, période de léthargie pendant laquelle elle ne s'alimentera pas ou très peu.

     PARTICULARITES :

    A - L'hibernation : Elle dure environ 6 mois (depuis la fin-octobre jusqu'au printemps). Pendant cette période, l'animal dort profondément, son rythme cardiaque et respiratoire est fortement ralenti, la température corporelle s'abaisse jusqu'à 4 ou 5°. Tous les 15 jours, il se produit un réveil qui dure 24 heures. Les fonctions physiologiques reprennent un rythme normal et la marmotte se nourrit parfois un peu.

    B - Le terrier : Il est très confortable et bien organisé. C'est un réseau de longues galeries. A l'extrémité de l'une d'elles, la marmotte aménage une sorte de "chambre" soigneusement tapissée de mousses et d'herbes sèches. La famille de 5 à 12 marmottes s'y installera dès les premiers froids. Une autre galerie sert de "réserve", la marmotte y dépose de la nourriture qui sera utilisée éventuellement pendant les périodes de réveil. Très à l'écart, dans une autre galerie, on trouve les "toilettes". 

    C - Le cri de la sentinelle : Un sifflement bien particulier fréquemment entendu par les randonneurs. C'est ainsi que la marmotte de garde prévient les autres d'un danger. Ce sifflement déclenche un course précipitée vers les terriers et toutes les marmottes disparaissent en un clin d'oeil. 

    Longueur totale : 45 à 55 cm
    Poids : 4 à 6 kg (à l'automne), 2,5 à 3,5 kg (au printemps)
    Longévité : 15 à 18 ans
    Gestation : environ 35 jours
    Portée : de 1 à 7

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     Nous avons volontairement conservé une certaine distance avec ces Marmottons,
    ne souhaitant pas les inquiéter de notre présente. Ce fût malgré tout un moment de pur
    plaisir que de les voir ainsi jouer.

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     

    Marmottons

     

     “Les animaux traitent mieux les blessés que les hommes.”
    Ahmadou Kourouma / Allah n’est pas obligé 

     

     


    29 commentaires
  • Hautes-Pyrénées

    Classe : mammifère / Ordre : rongeur / Famille : sciuridés

    PELAGE : Chaque marmotte est recouverte d'une fourrure présentant une variation de couleur : beige clair, gris clair, brun et même noir ; généralement une tache de roux est présente de la nuque au milieu du dos.

    ALIMENTATION : La marmotte est un herbivore. Son alimentation est constituée d'herbes, de plantes dont elle consomme, suivant la saison : feuilles, fruits ou graines, bulbes, racines. Parfois, elle ajoute à son ordinaire des vers ou des insectes, mais ceci ne représente qu'une part infime de son alimentation. Pendant tout l'été, la marmotte se constitue des réserves de graisse en prévision de l'hibernation, période de léthargie pendant laquelle elle ne s'alimentera pas ou très peu.

     PARTICULARITES :

    A - L'hibernation : Elle dure environ 6 mois (depuis la fin-octobre jusqu'au printemps). Pendant cette période, l'animal dort profondément, son rythme cardiaque et respiratoire est fortement ralenti, la température corporelle s'abaisse jusqu'à 4 ou 5°. Tous les 15 jours, il se produit un réveil qui dure 24 heures. Les fonctions physiologiques reprennent un rythme normal et la marmotte se nourrit parfois un peu.

    B - Le terrier : Il est très confortable et bien organisé. C'est un réseau de longues galeries. A l'extrémité de l'une d'elles, la marmotte aménage une sorte de "chambre" soigneusement tapissée de mousses et d'herbes sèches. La famille de 5 à 12 marmottes s'y installera dès les premiers froids. Une autre galerie sert de "réserve", la marmotte y dépose de la nourriture qui sera utilisée éventuellement pendant les périodes de réveil. Très à l'écart, dans une autre galerie, on trouve les "toilettes". 

    C - Le cri de la sentinelle : Un sifflement bien particulier fréquemment entendu par les randonneurs. C'est ainsi que la marmotte de garde prévient les autres d'un danger. Ce sifflement déclenche un course précipitée vers les terriers et toutes les marmottes disparaissent en un clin d'oeil. 

    Longueur totale : 45 à 55 cm
    Poids : 4 à 6 kg (à l'automne), 2,5 à 3,5 kg (au printemps)
    Longévité : 15 à 18 ans
    Gestation : environ 35 jours
    Portée : de 1 à 7

    Marmotte

     

    Marmotte

     

    Marmotte

     

    Marmotte

     

    Marmotte

     

     


    32 commentaires
  • Massif des Pyrénées côté Espagnol.

    Classe : mammifère / Ordre : rongeur / Famille : sciuridés

    PELAGE : Chaque marmotte est recouverte d'une fourrure présentant une variation de couleur : beige clair, gris clair, brun et même noir ; généralement une tache de roux est présente de la nuque au milieu du dos.

    ALIMENTATION : La marmotte est un herbivore. Son alimentation est constituée d'herbes, de plantes dont elle consomme, suivant la saison : feuilles, fruits ou graines, bulbes, racines. Parfois, elle ajoute à son ordinaire des vers ou des insectes, mais ceci ne représente qu'une part infime de son alimentation. Pendant tout l'été, la marmotte se constitue des réserves de graisse en prévision de l'hibernation, période de léthargie pendant laquelle elle ne s'alimentera pas ou très peu.

     PARTICULARITES :

    A - L'hibernation : Elle dure environ 6 mois (depuis la fin-octobre jusqu'au printemps). Pendant cette période, l'animal dort profondément, son rythme cardiaque et respiratoire est fortement ralenti, la température corporelle s'abaisse jusqu'à 4 ou 5°. Tous les 15 jours, il se produit un réveil qui dure 24 heures. Les fonctions physiologiques reprennent un rythme normal et la marmotte se nourrit parfois un peu.

    B - Le terrier : Il est très confortable et bien organisé. C'est un réseau de longues galeries. A l'extrémité de l'une d'elles, la marmotte aménage une sorte de "chambre" soigneusement tapissée de mousses et d'herbes sèches. La famille de 5 à 12 marmottes s'y installera dès les premiers froids. Une autre galerie sert de "réserve", la marmotte y dépose de la nourriture qui sera utilisée éventuellement pendant les périodes de réveil. Très à l'écart, dans une autre galerie, on trouve les "toilettes". 

    C - Le cri de la sentinelle : Un sifflement bien particulier fréquemment entendu par les randonneurs. C'est ainsi que la marmotte de garde prévient les autres d'un danger. Ce sifflement déclenche un course précipitée vers les terriers et toutes les marmottes disparaissent en un clin d'oeil. 

    Longueur totale : 45 à 55 cm
    Poids : 4 à 6 kg (à l'automne), 2,5 à 3,5 kg (au printemps)
    Longévité : 15 à 18 ans
    Gestation : environ 35 jours
    Portée : de 1 à 7

    Marmottes

     

    Marmottes

    Et oui, j'aime me prélasser au soleil...

    Marmottes

     

    Marmottes

     

    Marmottes

     

    Marmottes

     

    Marmottes

     

    Marmottes

     

    Marmottes

     

    Marmottes

     

     


    63 commentaires