• Martin-pêcheur d'Europe ♀

    Le Teich - Gironde (33)

    Martin-pêcheur d'Europe - Alcedo atthis - Common Kingfisher

    Fiche info ICI

    Martin-pêcheur d'Europe

    Les poissons constituent l'essentiel du menu du martin-pêcheur, à condition d'être de petite taille : leur longueur moyenne varie de 3 à 5 cm, les proies les plus longues ne dépassant pas 7 cm. Selon les espèces sont capturés soit des adultes, soit des alevins. L'utilisation d'appareils de prise de vue automatiques, placés à proximité du perchoir et déclenchés par une cellule photoélectrique à chaque retour de l'oiseau, a permis de mieux connaître son régime alimentaire. Ainsi, on sait que le martin-pêcheur marque une prédilection pour les chabots, les loches, les vairons, les barbeaux, les ombres et les épinoches. Il capture également des truites, des perches de rivière, des brochets, des carpes, des ablettes et, à l'occasion, divers autres poissons, lors de ses séjours hivernaux, en mer notamment : gambusies, bars, épinochettes, lottes de rivière... Outre les poissons, le martin-pêcheur consomme une proportion plus ou moins importante de proies diverses ; ainsi, les chercheurs espagnols Iribarren et Nevado ont déterminé que la part des autres proies dans le régime de l'animal était de 22 %. Il s'agit en premier lieu de petits crustacés d'eau douce, d'insectes (libellules et coléoptères en particulier) et de batraciens (grenouilles et têtards).

    Martin-pêcheur d'Europe

     Lorsqu'il pêche à l'affût, le martin-pêcheur se poste sur un perchoir et y demeure immobile, l'œil en éveil. Surplombant l'eau, le perchoir est souvent une branche, un poteau ou un roseau oblique, parfois une motte de terre ou de vase. Au bord de la mer, l'oiseau se poste sur un rocher, voire une bouée, une jetée ou les structures métalliques des parcs à huîtres.

    Cette technique présente l'avantage d'être peu dépensière en énergie, ce qui est particulièrement important par mauvais temps, lorsque l'animal doit économiser ses forces. Le poste de guet se situe le plus souvent entre 1 et 3 m de hauteur ; au-dessous de 1 m, il arrive que le martin-pêcheur s'élève jusqu'à une hauteur convenable avant de piquer vers l'eau.

    Une seconde méthode de pêche, plus active et plus efficace, consiste en un vol stationnaire très court au-dessus de l'eau. Au Népal, M. Pringmill a constaté que 54 % des plongées précédées d'un vol étaient couronnées de succès, contre 38 % pour celles effectuées depuis un perchoir.

    Martin-pêcheur d'Europe   Martin-pêcheur d'Europe

    C'est la vitesse acquise durant le vol en piqué qui assure le succès de la chasse du martin-pêcheur. Le piqué est accéléré par de rapides battements des ailes, et l'oiseau, après avoir crevé la surface, peut atteindre une profondeur de 1 m, bien que celle-ci ne dépasse généralement pas quelques centimètres. La proie est capturée par surprise et le martin-pêcheur remonte aussitôt à la surface.

    De retour sur son perchoir, le martin-pêcheur assomme vigoureusement sa proie contre le sol ou une branche puis la place adroitement dans son bec, dans le sens de la longueur, et l'avale tête la première, de façon à ce que les nageoires n'opposent aucune résistance. Parfois, les circonstances l'obligent à lancer le poisson en l'air pour le rattraper dans la bonne position. 

    Martin-pêcheur d'Europe

    Dès son jeune âge, le martin-pêcheur, comme beaucoup d'oiseaux, rejette après ses repas une pelote de réjection. Assez petite et de forme ovale, elle est constituée d'arêtes et d'écailles agglomérées que l'animal n'a pu digérer, et parfois aussi des restes chitineux de gros insectes tels que libellules ou coléoptères.  

    Martin-pêcheur d'Europe

    Le mâle adulte possède un front, un capuchon, une nuque et des moustaches barrés de bleu-vert et de bleu brillant. Les lores foncés sont surmontés d'une ligne rousse, les joues et les parotiques sont rousses. Le menton, la gorge et la tache du cou affichent une couleur blanche teintée de chamois jaunâtre. Les ailes sont bleu-vert. Les scapulaires et les couvertures présentent une couleur verte avec des extrémités bleu vif qui contraste avec la teinte bleu cobalt brillant du manteau, du dos et du croupion. Les sous-caudales sont un peu plus foncées et la queue est bleu foncé. La poitrine est roux orangé, les sous-alaires et les sous-caudales d'une nuance légèrement plus claire. Le bec est noir avec des commissures rouges. L'iris est brun foncé, Martin-pêcheur d'Europe les pattes rouges. Contrairement aux couleurs orangées qui sont d'origine pigmentaire (caroténoïde), le bleu et le vert des parties supérieures sont d'origine physique. La femelle adulte est identique au mâle, excepté la mandibule inférieure rouge-orange avec une pointe noire.
    Les juvéniles sont plus ternes que les adultes. Ils possèdent un dessus plus vert et un dessous plus pâle. Les plumes pectorales ont un liseré sombre. La pointe du bec est blanchâtre et les pattes sont d'abord noires. 

    Martin-pêcheur d'Europe   Martin-pêcheur d'Europe

     

     

    « Fou de BassanBombyle minor ♂ »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 12:36

    Bonjour Pascale,
    Je suis émerveillée..  par tes photos de ce Martin,
    de voir ces détails,  quelle maîtrise  !
    Il est superbe !
    Bonne journée.. Bisous
    Pluie aujourd'hui , hier aussi..

    2
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 12:38

    Ce bel oiseau qui vient avec le héron mangé mes petits gardons  dans la fosse  !  il est magnifique  ...quels beaux clichés ... bon dimanche Pascale . ♫

    3
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 12:39

    Coucou Pascale,
    Là, je sais que je vais revenir souvent voir cette série que je connaissais et que j'attendais avec impatience, que tu bonheur pour les yeux!!!
    J'admire ce que tu arrives à faire avec un boîtier entre les mains, la maîtrise que tu as de la photo me fait juste rêver. 
    Il est des fois où je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que je ressens !

    Ce n'est pas pour faire " chouchouille ", tu me connais trop pour le savoir. Je pense que sur la blogosphère, ton blog est un des plus complets que je connaisse en animalier, et je pense ne pas me tromper en disant que c'est sûrement le plus complet. 
    Il n'y a qu'a voir le nombre d'espèces répertoriées, le travail de recherche que tu fais, la logique de classement, c'est quelque chose de monstrueux!
    Cette semaine, je suis passée voir ton site photos.  Tu as modelé les rubriques, j'adore !
    Je conseille à tes ' visiteurs ' d'aller y faire un tour, ils vont être agréablement surpris.
    Je te souhaite un bon dimanche, grosssssssss bisoussssssssss

    4
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 12:40

    Au fait, Martin, trop beau sur toute la série hihihi
    Bisoussssssssss

    5
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 12:42

    Bonjour,

    Superbe série .Un sujet en or mais aussi  tout le talent et l'empathie de la photographe pour en faire un petit bijou , avec en plus une incursion très intéressante dans les petits secrets de cet oiseau rutilant ! Un régal !

    Bon dimanche à toi .

    6
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 12:49

    Et tu as réussi à capter juste au moment du rejet! Je crois que tu es au moins aussi patiente que le martin-pêcheur lorsqu'il guette sa proie!

    C'est vraiment un très beau reportage, dans les images et les explications. 

    Merci Pascale

    7
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 12:54
    bernieshoot

    ce bleu est époustouflant

    8
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 13:26

    Superbe série, et j'adore cet oiseau !!!
    Bisous et bon dimanche Pascale

    9
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 14:05

    Bonjour Pascale,
    Tout comme le guêpier ce martin pêcheur a des couleurs magnifiques et tes photos sont superbes. Pas évident de le prendre si bien. Bravo.
    Merci pour toutes les infos, je ne sais pas si tu connais le magazine "la Hulotte", il y avait un très bon n° sur cet oiseau !...

    10
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 14:48

    Bonjour Pascale,

    des photos magnifiques et surtout des informations très intéressante sur le régime alimentaire des martins pêcheurs.

    J'aime beaucoup les photos, les couleurs sont très belles.

    Passe un bon dimanche.

    11
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 15:17

    Coucou Pascale,

    Une superbe série,comme le fait remarquer Martine plus haut,c'est un vrai plaisir pour les yeux.

    Le piqué de l'image est exceptionnel.

    J'en ai vu un vendredi mais j'ai pas eu le temps de le prendre,rapide celui là aussi.

    Je ne l'ais pas dans ma collection celui là,mais il me tarde de l'avoir,c'est vraiment un bel oiseau de part ces couleurs .

    Tant mieux s'il ne pleut pas chez toi.

    Bisous

    12
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 15:21

    Bonjour Pascale,

    Félicitations, tu arrives à faire des choses extraordinaires. C'est un travail de précision pour arriver à un tels résultats. On voit les images ... on admire .... mais combien de temps pour arriver à faire de si beaux clichés. Pour faire juste au moment du rejet de la pelote .... je ne savais même pas que ces oiseaux faisait une pelote de réjection comme les rapaces.

    Merci pour toutes tes explications.  Tu sais ton article est si beau qu'il aurait mérité d'âtre seul aujourd'hui.

    13
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 15:58

    qu'il est beau ... j'admire - j'en ai vu un septembre et il volait si vite que c'était comme un feu d'artifices. Bises et bon dimanche (pluvieux par chez nous).

    14
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 16:01

    Bonjour Pascale

    Comme je le dis parfois, pour réussir de tels clichés, il faut, en plus d'une bonne technique, beaucoup de patience et du sens de l'observation, et une bonne connaissance du sujet.

    Bravo donc pour ces jolies photos que je n'ai vues nulle part ailleurs.

    Très bon dimanche. Bises

    15
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 16:07

    Tes clichés sont fantastiques, de toute beauté. Un oiseau que je n'ai jamais eu la chance e croiser, merci de m'en montrer d'aussi près. Bon dimanche.

    16
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 16:09

    oups, mon com est passé à la trappe. Je disais que tes clichés étaient fantastiques, de toute beauté. Cet oiseau est magnifique et je n'ai jaais eu la chance de le croiser. Merci de m'en faire voir d'aussi près. Bon dimanche.

    17
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 16:21
    Maguy

    me revoici pour admirer cet oiseau  , comme il est beau , comme d'habitude beaucoup de netteté dans tes photos cool merci également pour tes explications c'est très enrichissant

    18
    locadine33
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 16:31

    smile Hello Pascale , superbe reportage !

    De magnifiques photos d'un oiseau que je n'ai pu encore prendre , merci pour ton écrit sur ce petit volatile magnifique .

    La prochaine fois , je serai davantage patiente !

    Merci beaucoup , bonne fin de journée à toi , gros bisoussssss .

    19
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 17:44

    Quel article!! Des photos plus vraies que nature et des explications extrêmement intéressantes. Les photos de régurgitation des pelotes sont extra-ordinaires.

    Bises et bonne fin d'après-midi.

    20
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 18:06

    Alors là, chapeau !!! Il n'est pas facile à capter en temps normal, mais alors dans un tel moment, c'est encore plus rare. Tu étais encore là juste au bon moment ! Belle série encore.
    Bises, Pascale, et bonne fin d'après-midi.

    21
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 18:45
    Cephalanteras

    Bonsoir Pascale, cro cro belles photos, mon rêve serai de le mettre dans la boite à image celui-ci. Bonne semaine, bises.

    22
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 19:00
    Danièle Nguyen

    Encore une  fois je suis émerveillée devant ton martin pêcheur ! ♥ Tu as su être là au bon moment et le capturer d'une excellente façon. Bonne fin de dimanche à toi Pascale.

    23
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 19:27

    Tous ces portraits sont exceptionnels

    bravo

    bonne semaine, @ bientôt haude

    24
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 19:31

    bsr Pascale, des photos géniales mais aussi des explications claires. Merci!

    bonne soirée, muxu

    25
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 19:48

    Absolument magnifique!

    26
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 20:33

    bonsoir Pascale , alors là  comment dire .... je rage smile j'arrive pas à le prendre , et toi tu me sors des photos comme si de rien était mdr, il est superbe très belle netteté et couleurs

    bonne soirée

    27
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 20:35

    Beau jusque dans les moindres détails !

    28
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 20:52

    Très belle série ! Bizzzzz

    29
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 21:31

    Hooo merci merci... un oiseau que j'aime et que je trouve superbe ! je le croise au bord de la Mayenne mais il est plus rapide que moi. avec ce bleu il est visible mais passe comme une flèche ... tes photos sont superbes et jolie bannette!!! Bisouss 

    30
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 21:48

    Une série de portraits remarquable(s).

    Bonne semaine, Pascale.

    Yvon.

    31
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 21:56

    Un de mes petits oiseaux préférés, bien que je n'en ai jamais vu en vrai sur une branche. je me suis laissé dire par Christian que cet oiseau revenait toujours au même endroit se percher, il suffit de l'attendre alors ,  Bon début de semaine Pascale Bisou.

    32
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 22:08

    Pour Gérard Mery :

    C'est vrai, il revient souvent se poser au même endroit, mais... avant de pouvoir l'y attendre, il faut déjà le trouver cet endroit wink2
    Le voir passer en vol comme une flèche est chose relativement facile quand on connaît les lieux favorable et le biotope dans lequel on peut le découvrir. J'en vois passer fréquemment au bord du canal en Petite Camargue par exemple et dans d'autres lieux encore. Maintenant, avoir la possibilité de le photographier avec une distance respectable et dans de bonnes conditions est une autre affaire. La Martin pêcheur est souvent un "graal" pour beaucoup de photographes animaliers alors s'il suffisait d'attendre... 
    Bonne soirée Gérard. Bisou

    33
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 23:29

    Il est vraiment superbe

    34
    Lundi 13 Octobre 2014 à 00:53

    Il est marrant le petit martin-pêcheur avec sa petit pelote de déjection dans le bec ! Une série extraordinaire qui doit demander beaucoup de patience et de professionnalisme. Amitiés :)

    35
    Lundi 13 Octobre 2014 à 05:12

    Grand bravo à toi Pascale, ce reportage est vraiment très, très, intéressant, les images sont superbes et toutes les informations sont bien utiles.

    J'en ai observé un au Sri Lanka, au cour d'un voyage, dans le vallon d'un petit ruisseau tout pré du fameux site de Siguiriya. Il  allait de branche en branche et volait à une vitesse phénoménale.

    36
    Lundi 13 Octobre 2014 à 06:10

    Merveilleux clichés, merci Pascale,

    bonne semaine !

    37
    Lundi 13 Octobre 2014 à 06:52

    Du temps où j'allais à la pêche, l'un de ces petit oiseaux s'est posé quelques secondes

    sur ma canne à pêche. Un souvenir inoubliable.

    Bonne semaine Pascale

    38
    Lundi 13 Octobre 2014 à 08:05

    C'est là que je re viens te souhaiter une bonne journée ! j'ai adoré cet article ...c'est beau !!! bisouss

    39
    Lundi 13 Octobre 2014 à 08:15
    Claudine/canelle

    Bonjour Pascale 

    Magnifique ..tout simplement 

    Merci pour tes explications 

    Bonne journée à toi 

    Bises

    40
    Lundi 13 Octobre 2014 à 10:12

    ta série est magique !!!  merci Pascale  A+

    41
    Lundi 13 Octobre 2014 à 10:27

    Bravissimo! j'adore ces superbes photos!!! bravo à toi! 10* Bisoussssssss

    42
    Lundi 13 Octobre 2014 à 10:41

    Une magnifique série , bel oiseau avec un bec important par rapport  a son  corps me semble-t-il ! 

    Il a de belles couleurs .

    Belle journée a toi .

    Bizz

    Que le beau temps et surtout l'accalmie revienne 

    43
    Lundi 13 Octobre 2014 à 10:58
    Philippe Bullot

    Bonjour Pascale :) Ta série est magnifique, je n'avais jamais vu le martin rejeter sa pelote, bravo pour cette belle performance !

    44
    Lundi 13 Octobre 2014 à 11:32
    laurent

    Bonjour Pascale,


    le martin pêcheur est superbe et tes photos lui rendent un bel hommage, une bonne PDC et une vitesse adéquate t' ont permis de capter le rejet de la pelote que je n' avais même pas vu ! la netteté aussi est présente,  les conditions étaient réunies mais il fallait le regard et faire les bons réglages, ton alchimie a fonctionné  . Le plus de cet article la description de ses mœurs et des informations complètes , un article très bien illustré et détaillé, une petite encyclopédie .

    45
    Lundi 13 Octobre 2014 à 11:37

    Superbe les photos de la pelote de réjection !! l'instant T .. comme tu sais si bien faire !

    46
    Lundi 13 Octobre 2014 à 12:57

    Très intéressant ton article, avec toujours de très belles photos. Quel oiseau magnifique par ses couleurs ! La photo que tu as mise en "header" est sensass ! Bises 

    47
    Lundi 13 Octobre 2014 à 20:41

    rebonsoir

    j'aurais été con de rater cela ,heureusement que m'a rappelé à l'ordre , encore un peu deborder en ce moment mais pour la bonne cause.

    je rejoins martine pour son commentaire n°1 et j'approuve et bien sur ta serie une tuerie

    merci l'artiste photographe

    48
    Lundi 13 Octobre 2014 à 22:24

    Ton billet est royal !

    Bravo Pascale.

    Bonne soirée.

    Bises.

    49
    Mardi 14 Octobre 2014 à 11:54

    ChapitooooooOOOOOooooo !!!!! Très très bonne série ! Très très bonnes photos et aussi très très belle femelle ! D'où la très belle bannière :)

    Bravo ! clap clap !!!

    50
    Mardi 14 Octobre 2014 à 15:24

    Magnifiques photos on ne se lasserait pas de les regarder

    Bonne fin de journée

    Boutondor

    51
    Mardi 14 Octobre 2014 à 15:27

    Coucou Pascale,

    C'est génial ce moment que tu as saisi où il rejette la pelote de réjection. Même avec le mode rafale, il fallait être prête au bon moment !

    Chapeau !!! Je me régale avec ces photos.

    Gros bisous Pascale, cette fois je ferme et je vais au jardin....

    52
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 20:25

    J'aime ce bleu métallique! 

    53
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 23:37

    Bonsoir Pascale,

    superbe série de prises de vues sur ce merveilleux oiseau. J'admire ta patience pour les photos du rejet de la pelote, assez exceptionnelles. Mode rafale, mais cela est tellement rapide qu'il fallait déclencher au bon moment. Ce bel Oiseau méritait bien une bannière.

      Bises et bonne fin de soirée.

    54
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 14:24

    Je n'avais pas tout lu, trop subjuguée par les photos. Encore mieux !!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :